Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

Découvrez ici des moments de vie, pêche, nature, escapades, également le plaisir de mes découvertes.

actu

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Actu

Les 1 500 000 pêcheurs en France vont être heureux.

 

La Fédération nationale de la pêche en France (FNPF) vient de leur annoncer, comme l'indique cette publication Facebook, avoir obtenu une dérogation de déplacement de 30 km autour de leur domicile afin d'aller pêcher et ce dès le 14 avril 2021.

LA PÊCHE AUTORISÉE PASSE DE 10 KM à 30 KM ... DÉROGATION OBTENU PAR LA FNPF
 
Dérogation de déplacement accordée à la pêche de loisir ! 🎣
📢
 
Après de multiples requêtes et un travail de longue haleine auprès des pouvoirs publics, la FNPF a obtenu, pour la pêche de loisir, l’extension de la limite de déplacement, initialement de 10 km, à l’ensemble du département de résidence ou à 30 km dans un département voisin ! 🎣
Désormais pour la pratique de la pêche individuelle, vous pouvez :
✅
** Vous rendre sur un lieu de pêche situé n’importe où dans votre département de résidence, sans limitation de distance.
➡️
 
Vous déplacer dans un département voisin limitrophe, mais dans un rayon maximum de 30 km autour de votre domicile.
➡️
 
Règles à observer :
⚠️
Respectez le créneau de 6h à 19h pour vos déplacements.
➡️
 
Munissez-vous de votre justificatif de domicile et de l’attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case n° 7 (Activité physique, de plein air…).
➡️
 
N’oubliez pas votre carte de pêche, elle constitue la preuve de votre pratique tout comme votre matériel.
➡️
 
Des spécificités locales peuvent exister dans certains départements 
⚠️
 
Il convient donc de vous rapprocher de votre Préfecture ou Fédération Départementale pour connaître les détails.  
 
➡️
 
Cette dérogation est le résultat du travail et de la mobilisation permanente de la FNPF depuis de longs mois pour défendre notre passion, sa nécessité, ses bienfaits et sa légitimité à être exercée dans la période si particulière que nous traversons.
👉
 
Restons unis pour la pêche et respectons les gestes barrières en toutes circonstances. ✊🎣
😷

 Voici le lien officiel de la FD 38 >>> ICI 

Attention ...  ** Dans certains départements, la pêche est sans limites kilométriques au sein de celui-ci ... Cependant , ces règles ne sont pas uniformes dans toutes les régions qui constituent les territoires de la France.

... P/S ... Pensez à prendre le nécessaire pour apporter vos preuves lors de vos déplacements soumis à conditions comme celui-ci. (la liste est mentionnée si dessus)

ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE  


En application de l’article 4 du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de COVID-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ... C'est >>> ICI .... ( lien de la F N P F )

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Bio-indicateur-environnement-poissons, #Actu

 Une si grande histoire dans une si petite écaille

 

Suivi géographique, connaissance des histoires de vie à l’échelle d’un individu.

… Une écaille peut fournir un grand nombre d’éléments sur le parcours des poissons. Les chercheurs de l’Inra s’intéressent plus particulièrement aux poissons migrateurs, comme la truite ou le saumon.

Embarquez au cœur de l’histoire de ces poissons qui voguent en rivière, comme en mer. 

 

Ecaille de poisson saumon actu, visuel pour l'article Une si grande histoire dans une si petite écaille.
 Source Inra / Anaïs Bozino
 
 
« Les écailles apportent énormément d’informations, c’est un outil assez magique qui permet d’étudier un cycle de vie dans sa globalité » introduit Clarisse Boulenger, chercheuse à l’Unité mixte de recherche Écologie et santé des écosystèmes.
 
En effet, les chercheurs de l’Inra lisent les histoires de vie des poissons grâce à leurs écailles. « Âge, croissance, reproduction, espèce … Nous pouvons même déterminer combien de temps ils ont passé en rivière ou en mer.
 
Une autre pièce calcaire, l’otolithe, permet d’être plus précis, et de savoir à quel endroit ils ont évolué (rivière ou mer) et à quel moment, ainsi que leur lieu de naissance, car chaque rivière a une composition chimique unique » complète la chercheuse.
 
Les scientifiques peuvent également connaître, toujours grâce à l’otolithe, le temps passé dans l’estuaire, qui est une eau saumâtre : cela donne une idée du temps passé à s’adapter, à se transformer pour survivre dans la mer au cours de la migration, et ce, individu par individu, et non à l’échelle d’une population. L’ADN trouvé sur les écailles permet également de caractériser génétiquement les individus (assignation de parenté, sexage …) ou d’identifier différentes populations.
 

Un outil magnifique  ! 

Voici les détailles d'une écaille : les cercles accentués correspondent à l’arrêt de la croissance en hiver , les zones claires alternant avec ces cercles qui traduisent la croissance d'été.

LES ÉCAILLES DES POISSONS PARLENT . . .

De la rivière à la mer : le parcours d’une vie

 

La croissance des poissons est rythmée par le fil des saisons : en hiver, leur croissance ralentit, alors qu’elle s’accélère du printemps à l’automne.

Sur une écaille, il est possible de le repérer grâce à l’espace entre les stries qui s’agrandit ou rétrécit en fonction de la période de l’année.

En combinant les informations contenues dans les écailles avec les données de capture et de terrain, les chercheurs de l’Inra, qui collectent les écailles de poisson depuis les années 1970, ont repéré une nette évolution, notamment chez les saumons atlantiques.

Quelle que soit la classe d’âge de cette espèce, les individus sont plus petits, et les reproducteurs passant plusieurs hivers en mer se font plus rares.

Ainsi, les chercheurs ne s’arrêtent pas aux informations concernant le parcours de vie des poissons migrateurs : ils utilisent les écailles afin de mieux comprendre l’impact des activités humaines sur le rythme de vie de ces derniers ... Car si cette petite pièce donne de nombreux renseignement sur la vie du poisson, elle renseigne également sur l’état de l’environnement dans lequel il évolue.

 

Des bio-indicateurs de choix ! …

 

 

Si la pollution est en mauvais état, le milieu l'est aussi ! 

 

En effet, nous ne sommes pas sans savoir qu’avec les barrages, le changement climatique, l’agriculture intensive, entre autres, l’homme modifie en profondeur l’environnement, allant même jusqu’à bouleverser le rythme des poissons.

« Depuis janvier 2018, la collection d’écailles de poisson, qui comprend près de 200 000 écailles, entre autres, est labellisée Centre de Ressources Biologiques par le GIS IBISA. Elle fait partie de l’infrastructure Rare, composée de cinq piliers, dont le pilier environnement, auquel appartient ce CRB » explique Frédéric Marchand, Directeur adjoint de l'Unité Expérimentale écologie et écotoxicologie aquatique.

Les écailles de poisson vont ainsi permettre de mieux comprendre les effets du changement climatique sur les espèces-cibles, la truite et le saumon, qui sont des bio-indicateurs de choix. « Nous parlons de bio-indicateurs car ces poissons ont un cycle de vie complexe : ils évoluent dans plusieurs milieux.

Si la population est en mauvais état, ça veut dire que le milieu dans lequel ils grandissent l’est aussi…

Ils sont très sensibles aux températures, à l’alimentation. En étudiant les écailles de poisson, nous voyons clairement que les conditions environnementales sont de plus en plus dégradées… » précise Clarisse Boulenger.

 

… Menacés d’extinction

 

L’étude des écailles de poisson permet de prendre soin de ces espèces migratrices, qui sont en danger d’extinction : le saumon fait partie des espèces vulnérables sur liste rouge, au même titre que le panda, et l’anguille est en voie d’extinction, comme l’orang-outan …

Grâce aux différentes données collectées, des outils de gestion adaptés sont mis en place pour la plupart des espèces migratrices.

C’est le Comité de gestion des poissons migrateurs (Cogepomi), instance officielle de concertation où le Préfet de la région fixe les règles qui s’appliqueront aux pêcheries, qui prend une partie des décisions concernant les poissons migrateurs (pour le saumon atlantique, la grande alose, l’anguille, la truite, entre autres).

Ce comité valide le plan de gestion des poissons migrateurs (Plagepomi), dont les scientifiques de l’Inra sont les signataires, permettant de faire évoluer les mentalités, et surtout, de prendre soin des poissons, et de notre environnement.

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Livres et presse halieutique, #Actu

Toutes mes félicitations pour l'immensité de ce  pêcheur poète !

 

... Je dirais que c'est juste récompense pour le grand homme dont voici quelques lignes (c'est après la brocheur) ... ceci en attendant l'ouverture qui arrive doucement mais sûrement.

ALPHONSE ARIAS PRIMÉ AU SALON DU LIVRE  . . .

 

"MOI, LA TRUITE SAUVAGE"

 

 "Quand les flots de cristal et ses reflets miroitants

Auréolent sur mes flancs cent perles vermeilles,

Je traverse d’un saut les remous, les courants,

Et ma robe dorée capture le soleil.

 

Moi, la truite sauvage, âme des cascatelles,

Suis-je sorcière ou fée ? Princesse ou vagabonde ?

Célébrée par l’eau pure, orgueilleuse et rebelle,

Je suis le gai refrain du clair torrent qui gronde.

 

Je me suis emparée de l’âme des pêcheurs,

Bijou vivant pour leurs regards si passionnés.

Mes bonds sont un écho du rythme de leurs cœurs,

Et traversent sans fin le flot de leurs pensées.

 

Alors que l’aube pâle à ma porte trépigne

Je me saisis au vol d’un superbe éphémère,

Et me voici dansant au bout d’une ligne…

C’est mon premier voyage, il est bref et amer."

... Alphonse Arias

 

 Retrouvez bien d'autres écrits sur sa passion  >>>  ICI  

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Actu

Actualité :

 

Alphonse ARIAS sera présent aux évènements << Bourses PËCHE >> suivant :  (ceci de 9h à 17 h)

Il dédicacera ses livres et DVD  et, comme à son habitude, il sera à l'écoute de tous les pêcheurs souhaitant le rencontrer.

 

Voici les dates à retenir :

- Le 05/02/2017 à AUCH (32) à la  SALLE du  MOUZON

- Le 11/02/2017 à AUTERIVE  (31) à la HALLE, Place de la POSTE

- Le 12/02/2017 à BAUDREIX (64) à la SALLE DES SPORTS

- Le 26/02/2017 à  BRESSOLS (82) SALLE COUTURIER

- Le 05/03/2017 à DOURGNE  (81) à la SALLE POLYVALENTE

 

ALPHONSE ARIAS PRÉSENT AUX &quot;BOURSES PÊCHE&quot;  SUIVANTES  . . .

 Pour certaines de ces dates Michel GALINIER présentera et vendra ses paniers en rotin de fabrication maison .... ceci à  (Auch, Auterive, Bressols et Dourgne)  

 

ALPHONSE ARIAS PRÉSENT AUX &quot;BOURSES PÊCHE&quot;  SUIVANTES  . . .

... et tous deux partagerons leur passion de la pêche en public  ... c'est un peu loin pour moi, dommage, snif ! 

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Evénements - Salons, #Actu, #Livres et presse halieutique

 

C'est un événement ... Une belle surprise.

 

Motiver par sa fille Fanette il sera de nouveau présent en compagnie de son épouse Isabelle

au CNPL (Carrefour National Pêche & Loisirs) de Clermont-Ferrand

Amis pêcheur , c'est une vraie chance que de pouvoir de nouveau le rencontrer, il sera au stand N° 3 , les 13, 14 et 15/01/2017.

ALPONSE ARIAS DE RETOUR AU SALON DE CLERMONT- FERRAND 2017 .  .   .
ALPONSE ARIAS DE RETOUR AU SALON DE CLERMONT- FERRAND 2017 .  .   .

Personnellement j'aime beaucoup l'homme , mais aussi ces possibles discutions profondes sur l'art de la pêche , chez lui elle va bien au-delà de la pointe de ces hameçons ... de part ces connaissances techniques et le temps passer au bord de l'eau a taquiner la truite qu'il affectionne particulièrement sans en être un exclusif.

ALPONSE ARIAS DE RETOUR AU SALON DE CLERMONT- FERRAND 2017 .  .   .

... Rare sont les personnes capables de captiver mon attention par leurs écrits (car je n'aime pas lire) mes ses recueilles que je savoure sont également riches d'une poésie qui me transporte au cœur de ces belles histoires.

................................................................................................

NB/ j'en profite par la même occasion pour vous  rappeler  son site internet  où vous retrouverez toute sa biographie , ces livres , ces DVD  >>>  http://www.pecheur-arias.com/

Bonne découverte et pour ceux qui auront la chance d'aller au salon de Clermont-Ferrand profiter de cette chance pour aller à sa rencontrer , ça sera à coup sur un bon moment.

Je pense que Fanette a  eu une très bonne idée

Je pense que Fanette a eu une très bonne idée

Pour finir, voici la présentation du salon du salon de Clermont-Ferrand ou vous retrouverez Alphonse ARIAS >>> http://vicking38.over-blog.com/2016/12/salon-de-la-peche-loisirs-de-clermont-ferrand-2017.html

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Environnement - Pollution - Santé, #Actu

92% des cours d'eau surveillés sont pollués par les pesticides ...Triste réalitée.

 

Une étude publiée par le ministère de l'écologie révèle que "des pesticides sont présents dans la quasi-totalité des cours d'eau français", avec une contamination d'au moins 10 pesticides différents retrouvés dans 60% des cas. Les régions les plus touchées sont celles des grandes cultures.

TAUX DE PESTICIDES DANS  LES COURS D'EAU FRANÇAIS EN 2015 . . .

Le Service de l'observation et des statistiques (SOeS) du ministère de l'Ecologie a publié son dernier bilan sur les pesticides dans les cours d'eau français en novembre 2015. Et les résultats sont très préoccupants !

"Des pesticides sont présents dans la quasi-totalité des cours d'eau français. En 2013, 92 % des points de surveillance font état de la présence d'une au moins de ces substances, les rares bassins exempts de pesticides se concentrant dans les zones montagneuses ou dans les zones dont l'agriculture est peu intensive. La contamination est le fait d'une grande diversité de substances, avec, dans plus de la moitié des cas, au moins 10 pesticides différents retrouvés. Les teneurs restent globalement faibles mais des pics importants sont relevés localement, en lien avec les zones de grande culture. Les pesticides incriminés sont souvent les mêmes d'année en année, principalement des herbicides en France métropolitaine et plutôt des insecticides dans les départements d'outre-mer. Certains, utilisés de longue date mais interdits depuis, persistent dans les milieux aquatiques des années après leur retrait. 2013 se démarque des bilans précédents par la présence plus marquée dans les cours d'eau de France métropolitaine d'imidaclopride, insecticide néonicotinoïde" explique l'étude.

Quelles sont les régions les plus touchées ?

Selon l'étude, "les bassins très touchés correspondent aux zones de grande culture, de type céréales et assimilées, à l'instar de la Beauce, du Bassin parisien, du Nord-Pas-de-Calais ou du centre de la région Midi-Pyrénées. Sont aussi concernés les secteurs viticoles, à l'image du pourtour méditerranéen, ou encore les territoires à filières spécifiques, comme en Martinique, qui subit une pollution historique au chlordécone employé dans les bananeraies, insecticide pourtant interdit d'usage depuis 20 ans."

Le bassin Artois Picardie arrive en tête du classement avec 100% des points de contrôle en rivière montrant la présence de pesticides. Pire, le bassin Artois Picardie décroche également la palme du nombre de pesticides présents avec 29 molécules différentes retrouvées en moyenne ! Dans le bassin Seine Normandie la situation n'est guère meilleure avec 98,9 % des points d'analyse montrant la présence de pesticides et 23 molécules différentes retrouvées en moyenne.

Les points de surveillance exempts de pesticides sont principalement situés dans les régions à agriculture peu intensive ou à proximité des zones de relief, dans le quart sud-est de la France métropolitaine à proximité des Alpes, en bordure du Massif central, massifs vosgiens et jurassiens et dans les départements d'outre-mer (DOM), à l'exception des Antilles.

Les pesticides sont essentiellement des herbicides en métropole et plutôt des insecticides dans les DOM

TAUX DE PESTICIDES DANS  LES COURS D'EAU FRANÇAIS EN 2015 . . .

Le profil des pesticides incriminés dans la contamination des cours d'eau diffère entre la France métropolitaine et les DOM, reflet des usages et pratiques agricoles. En France métropolitaine, les pesticides retrouvés dans les cours d'eau sont majoritairement des herbicides : ils cumulent à eux seuls plus de 80 % des détections alors qu'ils ne représentent que 44 % des analyses menées au départ. Les insecticides, plutôt bien recherchés également, sont moins détectés en proportion : 34 % des analyses et à peine 6 % des détections. Quant aux fongicides, s'ils ne représentent que 19 % des analyses, ils sont responsables de 10 % des détections. Dans les DOM, l'effort de recherche par usage est comparable à celui consenti en métropole. Mais les détections sont en premier lieu liées aux insecticides, puis aux herbicides et enfin aux fongicides.

En France métropolitaine, le glyphosate est toujours en tête des pesticides les plus détectés dans les cours d'eau

Le Service de l'observation et des statistiques (SOeS) du ministère de l'Ecologie explique que "les trois pesticides arrivant en tête sont systématiquement depuis 2009, le glyphosate, l'AMPA, principal produit de dégradation du glyphosate et l'atrazine déséthyl, produit de dégradation de l'atrazine."

Le glyphosate est un herbicide très largement utilisé en France, par les professionnels, mais aussi par les jardiniers amateurs. Il entre notamment dans la composition du Roundup commercialisé par la firme Monsanto. Chaque année, ce sont plus de 8000 tonnes de cette substance qui sont épandus en France. Le produit a pourtant été classé par l'Organisation Mondiale de la Santé comme "cancérigène probable pour l'Homme"...

Les teneurs d'imidaclopride dans les cours d'eau métropolitains sont en hausse

L'imidaclopride est la substance la plus vendue et la plus emblématique des néonicotinoïdes.

"L'imidaclopride apparaît pour la première fois dans la liste des 15 pesticides les plus fréquemment détectés dans les cours d'eau de France métropolitaine" souligne l'étude. Ce pesticide fait partie de la famille des néonicotinoïdes, insecticides de type neuro-toxiques, caractérisés par une forte toxicité pour les insectes, un spectre d'action large et une forte persistance dans les différents compartiments de l'environnement (air, eau, sols). Ces insecticides ont la particularité de se diffuser dans toute la plante et sont également utilisés à titre préventif comme insecticides d'enrobage des semences.

 

Les néonicotinoïdes sont très toxiques pour les insectes (et notamment les abeilles) mais également pour les humains. L'EFSA, l'agence européenne de sécurité alimentaire, a notamment montré que l'imidaclopride peut affecter le développement du cerveau.

Il est urgent de développer l'agriculture biologique

" Les dernières données sur la présence des pesticides dans les cours d'eau montrent qu'il est urgent de modifier les systèmes de culture et de véritablement réduire l'usage des pesticides dans le cadre du plan Ecophyto 2, sinon la qualité des milieux et des ressources servant à produire de l'eau de boisson continuera de se dégrader " a déclaré François Veillerette, porte parole de Générations Futures, suite à la publication de cette étude.

La ministre de l'Environnement Ségolène Royal vient de demander que des dispositions soient prises pour interdire d'ici fin mars 2016 la commercialisation de produits phytosanitaires contenant du glyphosate. Ségolène Royal s'est également engagée pour l'interdiction de l'épandage aérien, l'interdiction de la vente en libre-service des pesticides pour les jardiniers amateurs et le zéro pesticides dans les jardins publics et les espaces verts.

On attend maintenant qu'elle prenne des mesures pour favoriser le développement de l'agriculture biologique qui est la meilleure solution pour dépolluer l'eau. Une mesure nécessaire pour protéger l'environnement mais également pour protéger notre santé à tous.

Lire l'article : L'agriculture biologique : LA solution pour dépolluer l'eau

ME

Pour plus d'informations, consultez le dossier "Contamination globale des cours d'eau par les pesticides" sur le site www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr

TAUX DE PESTICIDES DANS  LES COURS D'EAU FRANÇAIS EN 2015 . . .

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Actu

Une menace pour le milieux aquatique du Drac

 

Un projet visant le prélèvement des eaux de surface du DRAC sur la partie amont de cette belle rivière des Hautes Alpes pour la consommation en eau potable de la ville de Gap menace directement le milieux aquatique.

En renforçant le prélèvement sur la prise d'eau des Ricous, près de Champoléon le débit en aval sera amoindri de façon tel qu'en période d'étiage le maintient de toute vie aquatique risque d’être compromis.

... Pourtant d'autres moyens existent et ont , par ailleurs été valider par le le maire de Gap lui même , en 2011, comme par exemple la possibilité de capter l’eau du lac de Serre-Ponçon qui dessert déjà en eau potable une grande partie de la population de la région PACA, ou la possibilité de forer dans la nappe phréatique de "la plaine de Chabottes", solutions alternatives viables et pérennes, beaucoup moins impactant pour les milieux aquatiques, et au final moins onéreuse.

SOS DRAC . . .

Peut-on accepter cette aberration ?

 
.... De gros travaux de restaurations du lit de la rivière ont été menés en 2013/2014 afin de redonner vie à ce milieux, milieux qui possède une belle population de truites med.
Le tourisme pêche connait un impact fort dans ce haut Champsaur ... Que restera-il de ce joyau des Hautes Alpes si ce projet aboutit ? 
 
Un Collectif a décider de se battre contre ce projet aberrant, tant écologiquement que financièrement, tout en apportant des solutions viables, efficaces, qui satisfassent les collectivités, tout en protégeant le milieux.
 
Apporter votre soutient, en signant la pétition lancée sur leur site et/ou en envoyant la lettre type afin qu'une telle ineptie n'aie lieu ... Le DRAC mérite que l'on prenne soin de lui.
 
... C'est ici  >>>  http://collectif-drac.fr/
 
Raphaël JOGUET

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Actu

En 2014, le nombre de cartes de pêche est en hausse après plusieurs années à la baisse.

Mieux, cette hausse est notable, portant le nombre de pêcheurs à 1,5 millions avec une augmentation de +3%.

Les cartes de pêche connaissant les plus fortes augmentations entre 2013 et 2014 sont les cartes :

- Cartes "Découverte Femme"   (+10%)

- Cartes "Journalières"   (+11%)

- Cartes " Hebdomadaires " (+7,18%).

Le réseau associatif de la pêche en eau douce comptabilise également davantage de pêcheurs porteurs d’une carte annuelle "Personne Majeure" (+1%).

Une très bonne nouvelle pour les 3 800 associations de pêche qui renouvelleront au cours du dernier trimestre 2015 les membres de leur Conseil d’Administration. 

Par ailleurs, la FNPF connaît désormais le nombre de jeunes de moins de 12 ans pratiquant le loisir pêche : 240 912 enfants sont ainsi recensés.

Cette embellie conforte le travail des ressources humaines qu’elles soient bénévoles, élues ou salariées, du réseau associatif (associations, fédérations départementales, fédération nationale de pêche) pour le développement du loisir et la protection des milieux aquatiques.

Mises en place, entre autres, de la labellisation des parcours de pêche, des ateliers pêche nature, des campagnes de communication d’ampleur nationale, des partenariats avec les comités d’entreprise, mais aussi le lancement en 2012 du site d’adhésion en ligne http://www.cartedepeche.fr .

… Ces actions, inscrites en 2010 dans le Schéma de Développement du Loisir Pêche, y ont largement contribué.

Des actions auxquelles s’ajoutent l’ensemble des mesures portées par les 93 fédérations départementales et leurs 3 800 associations locales sur la gestion et la préservation de l’environnement et particulièrement les milieux aquatiques.

Ce résultat renforce également la place de la Fédération Nationale de la Pêche en France comme deuxième fédération française, en nombre d’adhérents, derrière celle du football.

" Cliquez sur l'image pour  agrandir"

repartition-carte-fnpf resume-fnpf

Voir les commentaires

compteur de visites

...... TRADUCTEUR ......

Articles récents

PHASE LUNAIRE ACTUELLE

Pour accéder à mon ancien blog, cliquez sur le logo.

Photo miniature avec lien vers vicking38

… C'est là aussi que vous trouverez tout mes liens et mes blogs amis.

Hébergé par Overblog