Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

Découvrez ici des moments de vie, pêche, nature, escapades, également le plaisir de mes découvertes.

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Rando-Pêche
 
 
Aleviner les lacs d'altitudes, pourquoi ?
 
 
 
Déconnectés du réseau hydrographique, la majorité des lacs alpins sont d’origine glaciaire, et n’ont donc jamais été en contact avec les cours d’eau qui contenaient du poisson … On les appelle les "lacs bassines"      
 
L'origine de la  présence de poissons  dans ces lacs est  dûe uniquement à l'homme.
 
 
... Par le passé des alevins y ont été amenés, à dos d'hommes, ou de mulets  … Depuis plusieurs années les alevinages se font par hélicoptère … C’est une opération très importante qui demande une sérieuse organisation (comptage des alevins, préparation des sacs, mise en place d’un plan de vol, programmation des bénévoles sur les points de réceptions …) 
 
Pour les autres lacs : la reproduction se fait naturellement, les poissons vont frayer en remontant le courant du ruisseau qui l’alimente … Cependant, il peut y avoir sur ces lacs, un alevinage de complément dû a l’insuffisance de la reproduction.
 
...  Donc, en  rajoutant les conditions climatiques :  souvent très difficiles en tout cas pas toujours propice à la reproduction, vous retrouvez-là toutes les raisons de l'alevinage sur ce type de lacs d'altitude.  
 
 
        gg--2-.JPG 
 
 
Dès le lever du jour chaque minute est précieuse, les sacs sont conditionnés au sol pendant la rotation, les alevins sont mis  dans des sacs plastiques gonflés à oxygène, avant d’être héliportés sur les lacs … L’hélicoptère loué pour la journée doit être rentabilisée au maximum ... Donc pas de temps a perdre.
 
… Il est là ! ... dans le vallon pour déposer un sac pour le ru de la Pra, puis le lac Claret … et enfin, nous !
 
Nos gilets jaunes doivent aider le pilote pour le repérage ... Car, la zone la plus dégagée doit être rapidement dentifiée depuis l'hélicoptère
 
La suite est sur cette vidéo  
 
 
 
... Une dernière photo ! … Maintenant, c’est le moment délicat de la phase d’acclimatation, afin d’éviter tout choc thermique … Les aquariophiles connaissent bien ce moment-là.
 
 
02
 
 
... Dans un premier temps, mettre les sacs dans le lac pour arriver à une concordance de température.
 
 
03
 
 
Puis on fait rentrer un peu d’eau, pour que les petits poissons s’acclimatent à leurs nouveaux PH 
 
 
05
 
 
Enfin pour eux, c’est le moment de la liberté … ou tous ne survirons pas … Ils devront faire leurs places dans ce nouveau univers de prédation.   
 
 
06
 
 
Ce sont des juvéniles de truites fario, d’environ  4 mois ... Le choix des espèces se font  en fonction de plusieurs paramètres : l’exposition du lac,  son altitude, sa superficie, sa profondeur ... mais aussi  son potentiel en nourriture et également sa fréquentation.
 
 
07
 
 
... Avis aux amateurs de pêche en lacs de montagne, il faudra être patient et attendre plusieurs années (3 à 5 ans) … Ceci en fonction du lieu, des conditions climatiques et de la richesse de la nourriture pour que ces poissons de 4 à 5 cm atteignent la taille requise pour être pêchés ... PS : Ce dernier mot, n'est pas vraiment  approprié, je devrais  plutôt dire, pour être gardés ... (merci  Fab, pour ta remarque pertinente).

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Rando-Pêche
 
 
Rendez-vous à 18h30 au refuge de la  Pra  pour un briefing, suivi  d'une  nuitée pour le groupe.
 
 
 
... La raison : demain, il faudra être de bonheur aux bords des lacs pour réceptionner les poches d'alevins apportés par l'hélicoptère.
  
... Midi ... Avec Malika, on  prend le départ de la randonnée à Freydières ... Au lieu-dit "La Pliou" (Alt.1370 m) ... C'est le même départ que pour aller au lac du Crozet, que l'on devrait croiser dans environ 1h45. 
 
... Arrivé au lac ... Voici  le moment venu de   faire une halte et reprendre des forces, en dévorant un bon casse-croûte ... Il y à  là aussi plein de raisons d'y prendre du bon temps, en autres  observer ... Qui plus est, avec les pieds dans l'eau. 
 
 
01
 
 
... Rien de nouveau pendant la montée, à part que le soleil cogne ! ... A ce moment-là, je me suis rappellé une des raisons pour laquelle je préfère sans hésitation randonner à la fraîche.
 
... Au faites ! ... J'avais dit rien de nouveau ? ...  Et bien si !!!  
 
Voici la fleur emblématique des Alpes … Ses fleurs à six pétales sont roses, mouchetées de pourpre.
 
 
02
 
 
Cette superbe fleur est protégée.
 
... Rare ... Bien que ponctuellement très présente … C’est le lis Martagon (Lilium martagon) 
 
 
03
 
 
... Rappel de l'itinéraire depuis Grenoble (environ 26 km, en ~ 30 mn) : Prendre la direction de Domène > Revel > Le Rousset > Les Granges de Freydière > Arrivé au carrefour des quatre chemins, prendre le chemin mal carrossable (à gauche) > Garez-vous sur la plate-forme de stationnement ... Au lieu-dit "La Pliou" (Alt. 1370 m). 
 
 
Durée de la montée jusqu'au lac David : 3 h 35   ... Idem  pour le retour (même trajet) 
Distance AR : 14 km 
Dénivelé cumulé pour la montée : 1050 m
 
 
... Voici l'itinéraire et les lacs qui "gravitent"  autour du refuge de la  Pra  ...  Notre trajet, le 6 et le 7... et demain, le 9.
 
 
    001-2.jpg 
 
 
... En matière de beautés, il y avait aussi des orchidées sauvages, comme ... La platanthère à fleurs vertes (Platanthera chlorantha)
 
Autres noms vernaculaires : platanthère à fleurs verdâtres, orchis des montagnes, orchis verdâtre. 
 
 
05  
 
 
Plus surprenante ... L'orchis globuleux, (Traunsteinera globosa) ... Sa fleur rose ou mauve, est en épi très dense ... De loin elle fait penser à une fleur de ciboulette ... mais seulement de loin.   
 
 
07
 
 
Après une longue pause, nous reprenons la grimpette en plein cagnard ... Et les points d'eau seront les bienvenues pour tremper la casquette et ainsi rafraîchir le bocal du poisson rouge, que je suis. 
 
 
08
 
 
Le lac du Crozet est plein comme un oeuf et il est bien plus joli comme ça ! 
 
 
09
 
 
Il y a aussi de beaux papillons, ici un Mellicta (il y en existe plusieurs)  
 
 
10
 
 
... Après avoir traversé le Vallon Mercier, on grimpe dès à présent, le dernier culminant pour aujourd'hui ... Le col de la Pra (Alt 2170)
 
 
11
 
 
Nous y sommes ! … Erreur sur la pancarte, il reste 400 mètres à faire … Mais, nous ne sommes plus à 10 minutes prêt. 
 
... Les deux vis vacantes sont peut-être les témoins d’un erratum disparu ? 
 
 
12
 
 
Petit passage délicat ... Pas vraiment d'autres solutions pour dépasser le névé ... Il faut viser juste pour ne pas se retrouver dans le petit torrent, au cas où ça casse. 
 
 
13
 
 
… Passage réussit, le refuge de le Pra est en vue. 
 
 
14
 
 
Refuge gardé par Claude et Nadine qui sont des personnes très sympathiques et on vraiment le sens de l’hospitalité.
 
Nombre de places en période de gardiennage : 76
Nombre de places hors période de gardiennage (en refuge d’hivers) : 18
Restauration : oui
Boissons : oui
Matelas : oui
Couvertures : oui
 
Détail important, à droite du bâtiment, il est possible de refaire le plein d’eau pour les personnes qui sont simplement de passage.
 
 
15
 
 
Voici un dortoir typique de refuge ... On dort souvent les uns sur les autres, dû au positionnement des lits.
 ... Je vous conseille donc, de vous munir de boules kies, au cas où, si les gros matous ronronnent un peu trop fort ... Bien qu'ils ne soit pas toujours les seuls fautifs.
 
 
16
 
 
... De ce côté, l’intendance et la salle de restauration.  
 
 
17
 
 
Rappel des tarifs 2012 ...
 
 
17-1
 
 
>>> Ici  vous  trouverez toutes les informations complémentaires, concernent le refuge de la Pra. 
 
 
 ... Une partie de l’équipe est déjà en place pour le repas du soir.
 
 
 ref.JPG  
 
 
 ... Je ressort dehors pour observer de nouveau la vue sur le plateau de la Pra ... Je vois deux marmottes qui se  rapprochent du refuge ... Surprises, elles retrouveront vîtes leurs instincts sauvage.
 
Ps : en haut à gauche (en jaune) le chemin à pendre, pour  allez au lac David.
 
 
 la-pra.JPG  
 
 
 ... Le lendemain 5h30 ... Debout pour le petit déjeuner. 
 
... Voici la photo du groupe au complet, avant de se répartir sur les lacs du secteur … A raison de deux par lacs.  
 
 
20
 
 
6 h45 … Départ pour le lac David …  Reste environ 100 m de dénivelé. 
 
 
21
 
 
Arrivé au lac David, la neige n'est pas encore complètement fondue.
 
Superficie du lac : 1 ha
Altitude : 2212 m
Profondeur : 11 m
 
 
22
 
 
Avec une petite vidéo du lac , c'est encore mieux !
 
 
 
 
Côté pêche :  
 
 
... C'est Malika qui ouvrira le bal avec une fario coloré et plutôt trapue. 
 
 
 23
 
 
... En matière de couleur, les ombles chevaliers n'étaient pas en reste. 
 
 
24
 
 
... On tend l'oreille, le bruit se rapproche ... Il faut juste lui signaler par notre présence, le point exact de la livraison... L'hélicoptère se positionne, la livraison est imminente. 
 
 
25
 
 
Et voici le butin ... 500 petits poissons de 4 à 5 cm ... Mais, j'y reviendrais plus tard, en détail, lors d'un prochain article. 
 
 
26
 
 
Retour à la partie de pêche. 
 
 
27
 
 
A force d’obstinations, j’ai réussi moi aussi, à prendre ma fario. 
 
 
28
 
 
Aujourd'hui, ce fus majoritairement des ombles chevalier et c'est Malika qui prendra le plus gros et également le plus coloré. 
 
 
29
 
 
13h, nous sommes prêt pour le retour sur la Pra. 
 
 
you   
 
 
...  Voici le moment venue pour pratiquer d'autres plaisirs de la montagne ... L'observation,  parfois même la cueillette, quand elle est biensure  autorisé ... Ici, de l'oseille sauvage, c'est une plante acidulée qui pousse dans les prés. Elle est riche en vitamine C et en magnésium.
 
... Il ne faut pas en abuser si l'on souffre de calculs rénaux, de rhumatisme ou d'arthrite, car elle contient de l'acide oxalique. 
 
… On trouve aussi de l'oseille cultivée sur les marchés, la forme des feuilles est plus ronde …. Elle se consomme en autres, en potage froid ou chaud.
 
 
31
 
 
... Vue sur le lac Claret, 0.9 ha … En second plan, le lac Longet , 2.5 ha
 
 
31-1
 
 
.... Des épinards sauvages ... Le chénopode Bon-Henri.
 
 ... Il a été récolté et consommé pendant des siècles, avant de tomber dans l'oubli dans la seconde moitié du 19ème siècle.  
 
... Dans la langue vernaculaire et les dialectes régionaux, le chénopode Bon-Henri a porté et conservé de nombreux autres noms : Ansérine, Bon-Henri, Épinard sauvage, Grachettaz, Herbe à marcou, Herbe aux oies, Oseille de Tours, Sangarrigous, Sarron, Sarrous, Toute-Bonne, Varcouagne. 
 
 
32
 

Le chénopode Bon-Henri tient son nom du roi Henri IV qui avait créé des jardins de plantes comestibles dans le but d’aider son peuple. Cette plante pousse souvent à proximité des villages et sur le bord des chemins, fréquent aux abords des ruines. Il est facile à reconnaître grâce à ses grandes feuilles triangulaires dont le dessous est couvert de minuscules billes blanches roulant sous les doigts.

 
Ses jeunes feuilles sont très bonnes en salade, à maturité elles deviennent un excellent légume cuit ... Egalement, préparé en potage. 
 
 
33
 
 
Le refuge de la Pra depuis la prairie. 
 
 
34
 
 
... Dans cette la prairie et proche de l’eau, il y a beaucoup de jeunes batraciens.
 
 
35
 
 
... Viendra le moment du retour, ou il faudra  de nouveau passer, sur le pont provisoire.
 
 
LE-PONT.JPG 
 
 
On approche tranquillement du Crozet. 
 
 
36
 
 
Il affectionne les prairies relativement sèches … C’est le lin des Alpes (Linum alpinum)
 
 
37  
 
 
Il faut tenir la casquette sur sa tête, car le vent souffle en rafale … 
 
 
38
 
 
Cela ne nous empêchera pas de faire une petite pause au Crozet, à côté des doronics.
 
 
39
 
 
 ... La dernière photo pour aujourd'hui ... Il nous reste encore 4 km 300 à faire ... tranquillement, car le chemin est chaotique et nous  avons aussi aucune envie de retrouver rapidement, la fournaise Grenobloise.

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Rando-Pêche

   

Destination l'Oisans pour le GR 54 surnommé "le balcon de la Meije"

 

... Le lac l'Erié et le lac Noir sont aujourd'hui nos objectifs principaux ... Nous choisissons  le départ de la randonnée par le Chazelet, car on veut profiter au maximum du plateau d'Emparis et de la vue majestueuse sur les sommets de la Meije.

... C'est un  embarquement immédiat pour  tout les amoureux de  grands espaces (soit au total, 2900 ha)

 

02

 

Itinéraire depuis Grenoble (environ 86 km, en ~ 1h 40 : Prendre la direction de Vizille > Bourg – d’Oisans > Passer la Grave > Après le tunnel, tourner à droite > Les Clots > Traverser Les Terrasses > A gauche, traverser Le Chazelet > Continuer sur la route carrossable (à gauche) qui traverse le torrent du   > Garez- vous sur le petit parking du téléski du Plateau (Alt.1735m) 

 

Durée de la randonnée : 5 h 30 AR ... (Montée, 3 h) ... Retour, même trajet

Distance AR : 16 km

Dénivelé : 745 m  

 

    JJ.jpg

 

.... Pour atteindre le plateau d'Emparis, on  rentre vite dans l'évidence et dans  le vif du sujet en s'attaquant rapidement aux  bases du dénivelé.

 ... Sur le trajet, un vieux banc buriné par les saisons passées aux quatre vents vous tend les bras, qu'il n'a peut-être  jamais eu.  

...  D'ici on peu déjà  profiter de la vue superbe est prometteuse, ou-bien récupérer des premières souffrances ... Je pense qu'il a dû en voir quelques-unes, celui-là ! 

 

03

 

… Blanc comme la neige, son  cœur est jaune comme un soleil bordé de rouge sang, ce cousin de la jonquille et un narcisse des poètes (Narcissus poeticus) 

 

03-1

 

Le plateau d’Emparis est très convoité pendant les estives … Quelques, 20 000 moutons, des centaines de vaches et de chèvres parcourent cet océan de verdure richement fleuri  par dame nature.

 

04

 

Un troupeau de vaches nous barre  le chemin, ce sont  des Abondances ... une race originaire de la  Savoie et Haute Savoie 

...  Leurs lait est riche en matière grasse et en protéines ... Idéal pour le rendement fromager ... Il est à la base de la fabrication de fromages AOC ... Comme le Reblochon, l'Abondance, la Tome des Bauges et le Beaufort

 

05

 

Il y a juste une intruse ! ... Et, je l'ai reconnu  de loin, c'est une compatriote ... Une vosgienne !

Elle est bien dans son élément, ici, c'est une race rustique et robuste, elle s'accommode des reliefs difficiles et des fourrages grossiers ; elle est parfaitement adaptée à la montagne.  

C'est une race classée mixte (viande et lait) ... Comme l'Abondance.

Son lait est de grandes qualités ... Il est à la base d'autres fromages non moin célèbres ... Le Munster ... et, également le Munster Géromé.

 

06

 

... On   réussit à dépasser le sympathique obstacle, pour  enfin poursuivre notre chemin  ... Tout au long de l'ascension, une flore  dense est multicolore se révèle exceptionnelle et ces alpages sont un véritable paradis pour nos yeux … Ici, un tapis de trolles d’Europe. 

 

07

 

Altitude 2375 m ... On observe le miroir du lac Lérié ... Rien ne bronche !!!  

... Enfin si, nous, car des nuages de chironomes nous assaillent ...  Et, le nombre de ces petites bestioles aurons  raison   de nous !

 

08

 

Fouillons !!! … On quitte rapidement le superbe miroir du lac reflétant la Meije (3983 m), le Rateau (3809 m), le glacier de la Girose (3250 m).

Ps: les petits points blanc sur la photo indiquent leurs présences devant l'objectif.

 

09

 

... Des primevères farineuses (Primula farinosa) ... Elles doivent leurs noms à leurs tiges et à leurs feuilles, qui sont d'un blanc farineux quand elles sont sèches ... (à la basse des fleurs les premisses commencent à aparaître)

 

10

 

Après un bon quart d’heure de marche, le lac Noir est en vue, à une altitude de 2440 m ... Superficie du lac 0.8 ha.

… En cadeau, la vue sur le massif de l'Etendart.   

 

11

 

La partie de pêche commence, il y a du vent ... la température est de 19°C, nous avons le lac pour nous tout seul, pourtant, j'avoue ne pas savoir comment l'interpréter, pas rassurant peut être ... mais on prend rapidement du poisson et beaucoup !!! ... Voici leurs tailles :-(   

 

13 

 

Des truites arc en ciel … Celle-ci est plutôt bizzard avec ces nageoires aux bords laiteux et rougeâtres. 

 

12   

 

Aux bords du lac il y a aussi de jolies fleurs bleus ... Elle pousse en touffes serrées et profite de la moindre aspérité pour s’installer… C’est la globulaire à feuilles en cœur (Globularia cordifolia) … En infusion, elle s’avère être un puissant laxatif.

 

 01-copie-6.jpg     

 

On s'est vite lassé de ces multiples prises ...  Abandonnant même une  technique qui marchait bien, mais pas assez sélective... Changement de tactique ... Et, on a eu raison, plus rare était les touches, mais on a vu, de plus beaux poissons suivrent ... Seulement, une seule belle se laissera berner ... La voici.

 

14-copie-3.jpg

 

... Rapidement on coupera court à cette  partie de pêche, à cause du vent qui c'est levé d'avantage, mais  aussi par manque de motivation ... Il était aussi bien dommage de rester les yeux rivés sur le plan d'eau, alors que l'on pouvait  encore profiter d'un site grandiose comme celui-ci ... Il est 13 heures quand on prend de l'attitude pour faire des photos plus lointaine du lac.      

 

15

 

Le sentier est bien visible dans cette verte pelouse alpine ... Et, on a tout notre temps de profiter des fleurs qui la composent.

 

kk-copie-1.JPG 

 

... De jolies petites fleurs roses, elles ont plusieurs noms ... La Saponaire de Montpellier (Saponaria ocymoides) , également appelée Saponaire des rochers, le faux Basilic ou Saponaire rose. 

 

02-copie-6.jpg   

 

Une "Andalouse" sur son cheval blanc arrive sur sa drôle de selle ?... Pas très confortable, lui dis-je !  

... Elle me répondra qu'il faut savoir ou se placer et que c'est une histoire d'habitude. 

 

16-copie-1.JPG

 

 ...  Cet accessoire est un bât, il permet le port de charges lourdes, sanglé sur des mammifères à quatre pattes, plus souvent les ânes, ou des buffles ... Un quadrupède  moins  présent dans notre région.

 *PS :... Pour info,  elle allait aujourd’hui chercher des blocs de sel … Une chose importante pour le bataille (car il lui faut journalièrement un apport en sodium)

 

17-copie-1.JPG

 

... Au gré de nos rencontres on continue notre chemin.

 

18

 

... Parmi les plus célèbres plantes des montagnes, elle est considérée comme très rare ... D'où notre joie d'avoir enfin croisé sa route ... depuis tous ce temps !  

... (Leontopodiumalpinum)  ... Elle se  nomme : pied-de-lion ... étoile d'argent ou encore, étoile des glaciers ... C’est l'Edelweiss

 

03-copie-5.jpg   

 

Ainsi s'achève cette belle journée avec ces joies et ces souvenirs inestimables, figés à tout jamais par les photos. 

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Rando-Pêche

 

... Départ Roche Béranger (Chamrousse) pour un circuit aux bords des lacs.  

 

... Il a encore neigé cette semaine sur les sommets de Belledonne, on choisit donc, de rejoindre les lacs Roberts par la   Croix de Chamrousse ... On emprunte les pistes de ski dans le sens de la montée.

... Certes, ce n'est pas le trajet le plus court, mais il est plus sûr... Tout en sachant que le soleil radieux de ces derniers jours, est passé par là et qu'il a dû avoir son effet sur les plaques de neige qui font de la résistance.

  

01

 

Itinéraire depuis Grenoble (environ 35 km, en ~ 50 mn) : Prendre la direction Chamrousse (station de ski) > Passer Gières > St Martin d’Uriage > Sur la route de Chamrousse, Passez la station du Recoin pour continuer jusqu’à Roche Béranger. 

 

Départ de la randonnée : depuis le parking de la Croisette (Alt.1780m)

Durée de la randonnée : 5 h AR ... (Montée, 2 h 20 pour 5.1 km) ... Retour par le lac Achard (6 km)

Distance AR : 11.100 km

Dénivelé : 742 m   

 

102-copie-1.jpg 

... Coup d'oeil rapide et circulaire au pied du cirque montagneux, pour s'apercevoir qu'il n'y a plus de glace sur les lacs ... Super !  

... D'un commun accord, on choisit de prendre le chemin qui passe  sous le  télésiège des lacs Robert   au détriment du trajet par le col des Léssines (à droite) ... Car d'ici, on a bien du mal à évaluer l'état du chemin ébloui par la brillance du soleil.  

 

03

 

 Les lacs Robert occupent environ 28 hectares de la cuvette, situé à une altitude de 1998 m.   

... Ils sont au nombre de quatre, les deux plus grands ne se séparant qu'en période de basses eaux.

... Profondeur maxi des deux plus grands lacs : (pour celui de gauche) 22 m, pour 9 ha ... (pour le plus grand   de droite) ... 8 m

... Côté versant du Grand Sorbier : les lacs sont peu profonds, il y a le petit sud et le petit Nord (le plus gros) que l’on appelle également le lac de l’Oursière : superficie de 1.6 ha  

 

04

 

- Côté pêche : 

... Un omble chevalier un peu plus joli pour moi ... Enfin !

Car il ne s'est pas passé grand-chose pendant ces premières 1h 30 ... Peut-être avons-nous commencé notre partie de pêche pas assez tôt ? ... Ou inversement ? 

... La seul  chose dont je suis certain, c'est que l'eau est glaciale.     

 

05

 

Malika semble s'être "spécialisée" dans la truite arc en ciel ... Elle souhaite maintenant plus gros ! 

 

06

 

 ... Elle pousse dans des milieux hostiles et pauvres comme les pierriers ... La Linaire des Alpes (Linaria alpina) ... Également appelé Muflier des Alpes ou Gueule-de-lion des Alpes. 

 

 gg-copie-1.JPG      

 

Hé, oui ! ... La fréquence des prises se sont espacée ... En contrepartie, ça laisse une plus grande place  pour l'observation.

 

08

 

De gauche à droite, le Grand Sorbier, le Grand Van ... Les crêtes des Escombailles, notre direction prévue pour le retour ... Malgré quelques névés le terrain semble praticable.

... C'est peut-être  ce que c'est dit cette personne que l'hélicoptère  jaune et rouge  vient chercher.

... Un petit rappel pour  dire qu'en montagne, la prudence est de rigueur, ça commence même avant de monter, en choisissent un équipement adéquate (premièrement, s'équiper de bonnes chaussures de randonnée)

 

09

 

... L'hélicoptère des secours en montagne prendra la direction de Grenoble en passant sur nos têtes ... Il faudra juste attendre que le calme reviennent après ce boucan d'enfer. 

 Cela a dû faire bouger les poissons ? ... En tout cas, ils sont plus jolis ... Voici les deux plus beaux.  

 

10

 

Et ces deux photos seront le reflet de cette partie de pêche, Malika aura pris plus des truites arc en ciel ... et moi, à l'inverse, des ombles chevalier. 

... Une des raisons : on ne pêchait pas les mêmes couches d'eau ... Chacun croyant en ses armes. 

 

11 

Malgré mon envie de prolonger ce moment délicieux, il est temps de partir.

... Comme prévu, direction la montée par le col des Lessines (Alt.2100 m) ... suivra celui de la Botte (Alt.2175 m) détoure par le lac  Achard, pour rejoindre Roche Béranger.

... Un regard en arrière pour prendre une photo d'ensemble des lacs Roberts.

 

14 

 

... Sur le trajet, on  y retrouve de nombreuses Primevères hirsute très visibles avec leurs couleurs rose vif et ceci malgré leurs petites tailles (3 à 10 centimètres) ... Elles appartiennent à la famille des Primulacées.

 

13

 

Il y a aussi  sur le chemin à flan de coteau, des pins centenaires qui dressent fièrement leurs silhouettes torturées par le temps.  

 

    mmm.JPG 

 

Les sentiers sont bons, parfois délicats, Malika n'est pas fan de ce genre de parcours et me le fait entendre !

... Pourtant, l'entrecroisement des reliefs et la vue sur les vallons sont magnifiques ... Mon regard se perd dans l'infini et me fait oublier ses dires ... Au loin, vue sur l'Oisans et sa Meije dominatrice. 

 

15

 

Au niveau florale, là aussi je suis gâté, il y a là de nombreuses orchidées sauvages ... J'en connais une qui serait ravie d'être là ! ... N'est-ce pas, belle-sœur Sandrine  !!! 

... Allez, c'est cadeau, les  deux prochains clichés sont pour toi ! 

    00015.JPG

 

  De la famille de l'orchidée - Orchidaceae.

 ...  Ce sont des Orchis sureau.

... Il en existe deux variantes : jaune pâle, ou plus rares, pourpres ... Dans les deux cas, son labelle est taché de rose. L'éperon est orienté vers le bas.  

Considéré comme une fleur rare c'est donc une énorme chance que d'avoir vue  les deux sur le même secteur.  

 17

 

On surplombe  de jolis endroits où les marmottes s’ébattent dans l'herbe tendre en toutes quiétudes ...Tout ça, avec le massif du Taillefer comme toile de fond. 

 

18

 

 ... Des gentianes printanières. 

 

19

 

... On amorce maintenant la descente depuis le col des Trois Fontaines ... (dont voici les représentantes, sur la droite)

... Le chemin à emprunter est bien visible  sur la gauche des éboulis (un secteur à marmottes)  

 

20

 

D'ailleurs, elles y sont présente, prêtes à fuirent dans leurs retraites à la moindre chose suspecte.

 

21

 

 Alt. 2050 m … Le lac Achard est enfin en vue depuis le col de l’infernet.

 

22

 

...  (Alt 1917 m) ... Le lac Achard ... Serperficie, 1 ha, il est peu profond (2m)  

... Mais le charme boisé du lac Achard  ne laisse jamais indifférent. 

 

23

 

... Je vous laisse en profiter … Nous, ils nous restent encore quelques hectomètres à faire pour regagner la voiture … Je vous dis à bientôt pour une autre aventure

... Mais avant, le saviez-vous ? 

... Les lacs Roberts furent classés le 15 avril 1911 au titre de la loi du 21 avril 1906, qui visait à protéger des "sites et monuments naturels de caractère artistique". Ils sont à présent intégrés dans le réseau européen de sites écologiques, appelé Natura 2000 (inscription sous le titre Cembraie, lacs et tourbières de Belledonne, de Chamrousse au Grand Colon).

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Ma vidéothèque
       

Peu de pêcheurs ont eu la chance d'avoir une chose comme ça au bout de leurs cannes et moi le premier !

 

... Mais ce n'est pas grave, d'ailleurs, je ne suis pas sûr d'avoir le dégorgeoir adéquate.

 

... Ce fameux carnassier c'est le "poisson tigre Goliath" appelé à Kinshassa (République démocratique du Congo) "M'Benga"  ou " Binga " à Brazzaville (Congo). Il est présent  dans le fleuve Congo et dans certaines rivières qui s'y jettent et au sud du lac Tanganika. 

Ce carnassier est le roi des poissons sport d'Afrique Centrale et c'est au Congo que les plus gros spécimens sont prélevés.

... Bon visionnage en attendant un prochain sujet.     

 

         

Teaser "Les Goliaths du fleuve Congo" from TIP TOP PRODUCTIONS on Vimeo.

 

Des Infos sur l'espèce :

• Nom scientifique : Hydrocynus goliath

• Genre : Hydrocynus

• Famille : Alestiidae

• Ordre : Characiformes

• Embranchement : Chordata

• Sous-embranchement : Vertebrata

• Super-classe : Osteichthyes

• Classe : Actinopterygii

 

Autre  nom  de la "terreur africaine" :

• Poisson tigre goliath

 

... Extrêmement puissant, ce characidé est armé, en haut comme en bas d'une rangées de dents triangulaires et affûtées comme des rasoirs.

La couleur du dos varie généralement du brun foncé au bleu vert, les flancs sont argentés avec de délicats reflets dorés, des opercules à la nageoire caudale avec des bandes noires ininterrompues.

 

Alimentation :

Le Goliath est une parfaite machine à chasser : toujours prêt pour une attaque soudaine, c'est également un cannibale, qui n'hésite pas à attaquer l'un de ses congénères.

Il se nourrit pratiquement de tous les poissons qu'il trouve, avec un préférence pour les Kamba Vernis(famille Bagridae) et les Mormyres (de la famille des Mormyridae ... Dont le représentant  le plus connu  par les  aquariophiles et le  poisson-éléphant).

 

Mensurations : 

Ce poissons d’eau douce peut atteindre 1,50 mètre de long pour un poids de 50 kg, sans dimorphisme sexuel, il est muni d'une denture impressionnante faite de 32 grandes dents triangulaires de 3,5 centimètres de long (celles de la mâchoire inférieure s'imbriquant entre celles de la mâchoire supérieure). 

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Rando-Pêche

 

 Depuis 2009, je le boudais ...    

 

Oui, mais là, il faut se rabattre sur un lac  pas trop haut, sous peine de ne pas pouvoir pêcher.

... Sera-t-il dégelé, lui ?

... Les guêtres, les crampons font partie du voyage, à quelle altitude risque-t-on de rencontrer la neige ?

 

Le départ de la randonnée et plutôt raide, il faut attendre la sortie du bois pour que le sentier grimpe un peu moins ... et enfin profiter du belvédère ... de la vue sur la vallée du Grésivaudan qui s'éveille, sous la bienveillance du Massif  de la Chartreuse.

 

01 

Itinéraire depuis Grenoble (environ 26 km, en ~ 30 mn) : Prendre la direction de Domène > Revel > Le Rousset > Les Granges de Freydière > Arrivé au carrefour des quatre chemins, prendre le chemin mal carrossable (à gauche) > Garez-vous sur la plate-forme de stationnement ... Au lieu-dit "La Pliou" (Alt. 1370 m).

 

Durée de la randonnée : 3h 15 AR ... (Montée, 1h45)

Distance de la montée jusqu'au lac : 3.9 km

Dénivelé : 620 m     

 01-1

 

Première impression, c'est très vert dans toute la vallée du Grésivaudan ! 

... Le Grésivaudan est le berceau de la "Houille Blanche" ... Son histoire est intimement liée avec le lac du Crozet.

... Mais, j'y reviendrais plus tard ! .... (car, je ne peux avancer  et raconter en même temps , sinon je m'essouffle rapidement) ... lol 

 

02

 

 ... Et, on avance ! ...  Je dirais même que ça se présente plutôt bien ... Je ne vois pas de neige sur les sommets ... Cependant, nous ne sommes pas à l'abri de rencontrer des plaques verglacées sur le chemin.

... Et, le mystère de la partie pêche et loin d'être élucidé.

 

03

 

... C'est que ce lac nous a déjà joué des salles tours climatiques !

 

Retour sur un mauvais souvenirs de 2009 ... Une tempête, le vent qui  souffle  à 80 km/h ... Malika cherche l'abri du mur de la cabane ... En vain ! Ce satané dieu Éole nous impose la redescente, sans même avoir pêché ... Et, la cerise sur le gâteau, je me fais une entorse à la cheville dans cette descente hâtive.

... Depuis, je prends le temps de resserrer mes lacets pour un meilleur maintien de mes chevilles, sinon à quoi me servent mes chaussures montantes.

 

03-1

 

Retour à la réalité : Nous sommes arrivée sur la digue du lac ... C'est un champ d'icebergs, prisonniers dans une  eau gelée ... On ne l'a jamais vue comme ça !!! ... Et, qu'est-ce qu'il est bas ...

 

04  

 

... Mais, au loin, l’eau frise, grâce à ce vent qui lui donne du  mouvement ... La chance cette fois-ci nous sourit !

 

 05

 

... De plus,  si le soleil vient en renfort, c'est "tout benéf" !  … Car, il ne fait pas chaud ! …  Une petite collation s’impose, avant de repartir pour  s’installer.

 ... Difficile de trouver un coin sympa, il y a des plaques de neige masquant les trous entre  les rochers ... Les pentes  du Crozet sont très minérales, mais surtout très abruptes.

 

 06  

 

Superficie du lac du Crozet : 7 ha

Altitude : 1974 m

Profondeur : 37 m

 

Malika, en action de pêche.

 

07      

... Elle ne tardera  pas a "décapoter".

 

08      

Rapidement, je l’imiterai  … Et les prises s'additionnerons pour nous  deux.

 

09

 

 ... Jusqu'à ce que ce bon vieux  Éole reprenne du service, mais cette fois-ci dans l'autre sens ... Avec ses potes, les Icebergs, ils ont décidé que cette histoire de pêche avait assez duré.

 

10

 

C'est "bataille avec les éléments" ... Mais les poissons n'en ont que faire, Malika en prends encore … Pendant que moi, j'abandonne.

 

11

 

J'en ai assez ... Pourtant, les poissons sont au rendez-vous, le seul bais-môle ... Pas un ne semble dépasser la taille.

Ce n'est jamais marrant de faire capot ...  Mais, pour info, l'inverse  soûle aussi ! 

 ... Aujourd'hui seul les ombles chevalier avaient faim ... Il y a même eu plusieurs doublée,  en revanche  ils n'étaient pas bien plus gros, pour en faire d'autres photos.

 

12

 

Direction le sens de la gravitation, pour retrouver le sentier ... Depuis là, on peut mieu s'apercevoir  que les supposés 37 mètres de profondeur du lac,  ni sont pas.

 

 13

 

On est même loin du compte si on compare avec la photo venant après celle qui suit

 

Revenons sur cette digue ainsi que la raison de sa construction :

Sa construction remonte a 1892,  l'ingénieur Aristide Bergès fondateur de la formule de la "houille blanche" a construit une conduite  qui est visible  au cours de la randonnée (cette conduite forcée est un tuyau qui relit la prise d'eau à une turbine) ... L'énergie hydroélectrique est née ... Elle alimente  les papeteries de Lancey et a également contribué  à l'électrification de la région Grenobloise. 

 

14

 

Le déversoir était superbement joli, il en a perdu tout son charme.

 

15   

 

 Il est  14h 30 quand on plonge vers  la descente, on  prendra le temps de faire quelques photos de ces belles fleurs des montagnes, croisées le matin.

 ... Comme la benoîte, il en existe deux sortes. C'est aux niveaux des feuilles qu'il y a une différence.

 

16

 

... Une valériane des montagnes.

 

17

 

... De la famille des violettes … des pensées à deux fleurs. 

 

18

 

 ...  De jolies Azalées naine ou Azalées des Alpes.

 

    le-crozet-2012.jpg

 

... Des Primevères hirsutes ... Elle pousse en touffes serrées souvent dans   les failles rocheuses ... Les feuilles sont couvertes de poils visqueux, tant sur leur face que sur les bords (l’impression de toucher une  chambre à air)

Risque de confusion avec la Primevère du Piémont, celle-ci a une tige plus longue et surtout, des feuilles non visqueuses.   

 

    kk.JPG

 

J'ai gardé mes préférées pour la fin ... Elles sont le symbole des montagnes ... Les gentianes !

 ... Il en existe de nombreuses variétés ... Ici des gentianes des Alpes.

 

21

 

C'est un plaisir chaque année que de pouvoir les retrouver et c'est pour cela aussi que j'aime la montagne.       

Voir les commentaires

compteur de visites

...... TRADUCTEUR ......

Articles récents

PHASE LUNAIRE ACTUELLE

Pour accéder à mon ancien blog, cliquez sur le logo.

Photo miniature avec lien vers vicking38

… C'est là aussi que vous trouverez tout mes liens et mes blogs amis.

Hébergé par Overblog