Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

Découvrez ici des moments de vie, pêche, nature, escapades, également le plaisir de mes découvertes.

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties rivières et torrents

 

 

La belle de clairière hante encore ma mémoire  

 

Et depuis 5 jours, je ne fais que  penser à elle ... dans mes pensées constantes, je revis le moment de son  départ  ... Obnubilée   part l'instant, où elle  échappe à mon contrôle ... A ce moment-là, comme une furie, elle  prit la fuite, en direction de  ces habitations

 

... Car  une fois   prise dans  son élan,  je  n’ai pas su  l’en empêcher

 

Peste des pestes ... Tu m’as bien eu ! ... Mais, je  repasserai te revoir.

 

Et aujourd’hui, je finis de bonheur !

 

...  Le temps est lourd, le ciel est gris ... Mais, j’ai envie de voir dans la soirée, ce qui se passe aux bords de l’eau  ... Seras-tu là ?

 

... Je prends la direction la clairière ...  Il le faut ! ... J’ai des comptes à regler !!!   

 

Je pêche depuis une heure, je prends quelques  petites truites  ... Mais, rien au-dessus de 20 cm

   

Et dans le beau spot de la belle, idem, de la petite ...  Et si je prends de la petite, là ! ... Ca veut dire aussi qua la belle n’est pas  dehors où qu’elle n’est pas en chasse

 

J’insiste quand même ... Je peigne et je repeigne, frôle de plus en prêt  le monticule de branches.

 

...  Après 7 accrochages et 5 casses, j’abandonne, j’ai peut-être fais du bruit en essayant de me décrocher 

 

J’ai d’autres truites à visiter

 

... Mais rien de rien, à part des petites qui mordent mal ...  Personne a faim !

 

Je prends "le syndrome de l’essuie glace" sur mes 500 mètres de rivière, c’est la troisième fois que  je reviens sur le spot 

 

Et en fin de courant  BINGO ! ... MAGISTRALE, C'EST ELLE  !!! 

 

01

 

Je suis prévenue,

 

... Elle ne me fera pas de cadeaux ... Est c’était dit ... Elle file, ventre à terre, dans sa souche ! Je rentre dans la rivière pour la tenir courte et pour  mieux contrer son attaque

... Premier rush ... Contré !!!  

 

J’arrive à lui faire  changer de direction, mais il  faut que je la garde dans le plein courant pour mieux la fatiguer, elle fonce vers moi, je remonte sur la berge, car si elle prend de la vitesse avec le rapide, il y a 2 mètres plus bas une autre souche.

 

J’ai le palpitant qui bat à 200 à l’heure  

 

... Ce n’est encore gagné, qu’elle  énergie ! ... Est ce que le fil teindra ?

Elle est de nouveau  dans mes bottes ! ... Je n’aime pas quand elle frôle  la berge, il y a tellement de débris ... Mais elle s'est calée ... Elle  ne bouge plus,  là devant moi ... dans 20 cm d’eau et en bordure de courant 

   

Et là, je sors l’épuisette ... Bordel, il faut que ça m’arrive !!! 

 

... Elle ne s’ouvre qu’à  45 °

... J'ai une ronce coincée dans le filet ...  à coup pied,  pour me libérer

... Maintenant, c’est le fil de la canne

 

... Je prends la truite à la main, impossible, car  elle glisse comme une savonnette ... Je réussie   à lui mettre  l’épuisette mal ouverte devant la gueule un peu   comme une pelle  et avec mes deux mains, je la pousse au fond du filet que je m’empresse vite de mettre à l’écart de la pente   

 

... La voici, la photo est un peu  flou, on dira que, c’est dû à l’émotion ... Je l’ai mise quand même,  pour vous montrer que  la belle n’est pas contente, d’ailleurs,  elle me tire la langue   

 02

 

Ouf ! Ouf !  Ouf !!!

 

... Je suis vidé ! ... D’ailleurs après cette belle  émotion ... J'ai bloqué !  ... Je n’avais  plus envie de pécher 

 

 

03

 

Lors de ma dernière histoire avec la  belle, je l’avais estimé à  45 cm ... pas ma! !!! mais, c’est moins ! 

 

... 44 (lol)

 

 

04

 

J’ai  refais rapidement un  retour en arrière et  voilà bien longtemps que je n’avais  pas eu ce genre de  satisfaction ... Car, la belle de la clairière, c’est vraiment fait  désirer.   

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties rivières et torrents

(Le Lundi 20/04/2010)  

 

 

La belle de la clairière  m’a bien eu !

 

 

Arrivé sur les lieux ... Ce Lundi matin, tout commence pour le mieux,  j’ai la rivière  pour moi tout seul.    

 

Rapidement mis en jambes ... Je prends deux jeunes truites dont une   très jolie  avec de belles nageoires

 

... Rassurant et prometteur !

 

02

 

Je contourne un poste aux allures sympathiques pour le pécher face au soleil

 

 ... Et proche de  la bordure ... Piqué !

 

 ... Hé non ! Accroché ... C’est juste un petit morceau de grillage, qui s’est décroché de ce gros  amas de débris

 

01

 

Mais, j’y ai cru !

 

... Puis, aux troisièmes passages ... Pendu !

... Et cette fois-ci, ça ne rigole   pas, je ne contrôle rien !

 

Je dirai même, mal placer pour être le seul maître  de la situation, elle m’a pris en fin de coulée et en plus, je suis limité dans mon action à cause  d'une branche  d’arbre, qui penche sur la rivière

 

... Non d’un bleu !

 

  ... La truite a  déjà retraversée le courant ... Je n’arrive pas à la désaxer... Quelle peste ! ... Nul doute, elle connaît parfaitement  ses habitations

 

... Elle file tout droit dans le virage de la souche, où s’accumule un monticule de débris ... Elle est belle  ...  Elle fait au  moins 45, voir plus, en tout cas, elle a du jus !

 

Je tente le diable,

 

Je la bride de plus en plus, car si elle rentre dans ce "nid  de castor",  c’est fini !

 

 ... Bordel, elle y va  tout droit ! Elle TIRE, elle TIIIRE   et CHTIIIING !!!  , la belle  truitasse de la clairière m’a bien  eu !!!

 

Ça, je n’aime pas ! ... J’ai trop été spectateur, je n’ai pas réagi assez vite !

 

 Ce n’est pas vrai !  

 

Quelle garce !!! ...  J’aurais bien aimé la mesurer celle-là ! ... Et ainsi, la   prendre en photo.  

 

Elle a bien manœuvré   et  c’’est bien servie de tous les éléments pour trouver sa fuite ... Et elle a réussi ! 

 

... Ce n’est pas grave, la   vie continue !

 

Dans la matinée,  je ferais quand même deux autres truites  maillées

 

03

    

 De taille, d'environ 30 cm  ...  Les voici

   

04

 

... Avant de faire  une bonne  série de   petites

 

  Ce jour-là, fus la matinée de  la poisse, la  matinée des truites maillées décrochées,  puisqu’elles sont au nombre de trois ... Mais là, je n’y suis, pour  pas grand-chose  

 

Comme quoi, il en faut toujours un peu  de  chance ! 

 

... Tous en sachant, qu’il ne  faut pas que je me plaigne ... Jai touché du poisson, que j’ai  trouvé plein d’énergie.

 

 J’ai voulu en savoir plus sur la température de l’eau :

 

 ...  Et elle était, à 10 heures, sur ce morceau de rivière, à 10°c ...  Ceci expliquant, cela 

  05

 

En conclusion : Malgré les décrochés et la casse de la première heure ... Je considère que c’était quand même une bonne partie de pêche.

 

 ... En plus,  j’étais super  bien, dans ma clairière ... Au calme, avec comme fond sonore, le clapotis  de  l’eau  qui court, que seul est  venu  perturber,  le  chant  des oiseaux.    

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties rivières et torrents

(Le Lundi 05/04/2010)  et  (Le samedi 10/04/2010)

 

Lundi de Pâques ...  jour de repos, grand soleil ... Super !

 

 

... pour le reste des conditions météo, Berk ! ... vent du nord, eaux froides et hautes, les pluies de ces derniers  jours   on fait monter les niveaux

 

... Les truites  ont dû ce gaver de nourritures drainées pas toutes ces eaux 

 

  Que faire ! Ben, surement pas rester enfermé avec ce beau  soleil !  

 

Avec Malika nous décidons de gagner la rivière ... et si toutefois ça ne marche pas,  on rangera  les cannes dans le coffre et nous en profiterons pour découvrir d’autres secteurs

 01-copie-2

 

La rivière et là ! ... les eaux sont tendues ... ma chance, c'est qu'il n'y a pas, ou très peu plu hier

...  et de ce fait, avec  cette accalmie,  les niveaux  sont plus acceptables

 

02-copie-2

 

Mais, peut importe le  niveau ! ... le poisson y est  ! ... même si les eaux sont hautes

 

...  bien souvent, il change  de poste 

... certes, il y a juste plus d’eau à prospecter et cela  peut paraitre déroutant pour certain

... il faut juste mettre ces facultés  d’analyse en éveille ... prendre en compte   les paramètres météorologiques,  lire la rivière et adapter  ces  techniques  de pêche.  

 

  

 Voici le  résumé de cette sortie :  on s'en doutait, ce fus quand même un moment  difficile, le but était de prendre l’air, en évitant  la  bredouille et  faire au moins un poisson maillé chacun

 

... donc ouf !  objectif atteint ... à nous deux on  fera   entre quinze et  vingt jeunes truites ... mais, avec seulement  un poisson  chacun  qui passe  les 25-30 

 

Voici quelques-unes de mes prises, en photos  

 

03-copie-1

 

 Belle petite noir, comme le charbon  

 

04-copie-1

 

Plus grosse,  avec une robe plus claire

   

05-copie-1

 

Et pour finir, ma plus grande de cette  sortie.

   

     

... Cinq jours plus tard, même secteur 

      

(Le Samedi 10/04/2010)

 

 

  Fin de mâtinée, je parts à la pêche ... et   en arrivant sur le lieu, trois pécheurs, eux arrêtent leurs parties et  sans avoir touché de  poisson  maillé 

 

...  en ce  concertant, ils ne comprennent pas  la raison de leurs échecs mutuel, ceci   malgré le bon potentiel  du secteur ... ça promet !

 

 

Malgré tout, je   décide quand même de tenter ma chance ... je me dis que les eaux sont teintées, j’ai très envie d’aller prospecter à mon tour, ce secteur  bourré  de   postes  de replis, quasi impêchable avec ses montées d’eau      

 

C’est appliqué et motivé que je commence ma partie de pêche, je prends du poisson, mais pas mieux, pas de poissons maillé pendant 1 heure 30 ... et plus rien

 

 ... si bien que je fais le chemin inverse en pêchant, direction la  voiture, pour allez cas-croûter

 

Je viens de casser  et à ce moment-là, je décide de changer de technique, je repasse dans un troue où j’avais passé 30 minutes auparavant ... et bingo !  

   

01-copie-3  

...  une arc en ciel de plus 35 ... le poisson du désespoir ! ... je n'y croyais plus !

 

   Le temps et couvert, mais il fait bon ... cette prise ma donnée un coup de peps.

 

Après avoir mangé  rapidement, je veux voir, si j’en fais bouger une ou deux  supplémentaire ... Sais-ton jamais !  ... Est-ce le moment faste de la journée ?

 

Première  coulée ... un poisson  maillé aussi ; c’est dingue ! C’est pourtant le même secteur !

  

02-copie-3

  

Et c'est encore  une belle pièce !

 

 Je ferais  ma pêche, en un peu plus d'une heure ...  avec deux autres truites,  mais  plus de petites

 

 03-copie-2

 

Encore une belle arc ! ... si, il y en reste encore ?, je prends !   

 

... Car   pour  le combat, c’est sympa ! Ça se défend mieux qu’une fario et  c'est plus actif quand il fait froid

 

04-copie-2

  

Suivra, une truite fario de 28 

 05-copie-2

  

 Prise, ici, sous le buisson, dans un amorti.

 

En résumé : on peut passer à côté d’une bonne  partie de pêche,  si on ne  choisie pas  les bonnes armes où  tout  simplement parce que ce n’était pas la bonne heure.

 

 Car, qui n’a pas eu  dans sa vie de pécheur, un cas, ou l’on pêche un poisson à vue, un diable de poisson, que l’on  n’arrive jamais à  prendre.    

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties rivières et torrents

  

Pêche au toc en torrent, avec mon ami David ... (DMtoc) 

 

 

Nous avons  décidé  la veille, de découvrir   un nouveau secteur de  pêche, de nos montagnes Iséroises ... Carte I.G.N. en  main, nous voilà sur la route, de bon-matin.

 

  Nous arrivons sur les lieux ... Wouah ! 

 

 ... Quel torrent ! ... Ça pousse !!!  

 

    L’eau rugie sur les blocs de pierre, sans répit, elle file en slaloment dans la pente abrupte  ... Un beau challenge !        

 

01     

Les postes sont cours, il va falloir prospecter derrière chaque bloc  de  pierre, se mettre rapidement dans la peau d’un poisson, pour deviner ses lieux de résidences, là où il attend la nourriture  

 

Il me faudra une heure avant de  sentir mon premier poisson ... décroché !  

 

Avant cette belle fario de 30-35  

 05 

  Il faut souvent retoucher sa plombée

 

Je n’ai pas encore trouvé celle qui va pour tous les postes, d’ailleurs, je ne croie pas qu’elle existe ... Cela serait trop beau

 

Il faut faire en sorte pour que la plombée ne passe pas trop vite dans le courant tout en gardant une nage naturelle de l’appât

 

Et encore plus quand les eaux sont froides, car la truite et un animal   à sang froid ... et par ce froid,

elle n’a pas l’énergie pour se déplacer rapidement, en direction  d’un appât  

 

Adaptez votre plombée pour le poste à  pécher ! Vous toucherez du poisson comme celui-ci (par exemple)  LOL  

   

03

  

 Mon ami David fait "la moue", il vient encore de décrocher ! Il n’a pas la baraka ce matin ; je me demande, s’il ne monte pas ses hameçons à l’envers ! ... faut dire qu’on n’a pas beaucoup dormi

    

photodomenon 014

 

Voici un poste typique à  prospecter, un beau poste d’attente pour  une truite  en quête d’une possible nourriture

 

 04

  ... c’est d’ailleurs à cet endroit  que je prendrais ma troisièmes truites    

 

02

 

 David avec sa deuxièmes truites maillées,  il a  su  adapter son bas de ligne et harmoniser sa plombée

 06

   

La dernière fut pour moi   

 

07

 

  11h ... ont stop !

 

   ... Car, la deuxième partie de la journée est programmée   

   ... Journée barbecue, la première de l’année, avec nos bergères respectives 

 

   ... Direction les étangs du Marais de Montfort   

 

08

  

 Après-midi détente dans la nature,  sur ce  lieu  où l’on  pêche ...  il se trouve aux abords d'un  site naturel sauvegardé ... où il y a deux étangs

 

 Le second plan d'eau a été creusé sur une zone qui abritait des papillons protégés ... 

 

09

 

Pour la digestion, rien de tel qu’une balade  sur  le  sentier thématique, il serpente au milieu des roselières, surélevé sur des caillebotis, jusqu'au  cœur  du marais de Montfort  

 

Ce site est un vestige des anciens marais qui occupaient la plaine alluviale de l'Isère quand elle changeait régulièrement de lit.

 

Ce marais tourbeux de  44 ha   est actuellement l'un des derniers marais du Grésivaudan.    

 

 10

 

Il est protégé depuis 1991 par un arrêté préfectoral de protection du biotope.

   

... Le sentier aménagé vous fait découvrir, de façon très pédagogique, 3 espèces de papillons rares, menacés dans toute l'Europe et protégés au niveau national, emblématiques du site 

 

  1 -  Le Fadet des Laîches

  2 -  L’Azuré de la Sanguisorbe  

  3 -  Le Cuivré des marais  

   

11

 

Du  second plan d'eau, David s’adonne à une autre passion ... la photo ...  mais, "it's me", le photographe de  ce cliché bien sympathique   " du photographe, photographié "

 

12

 

De ce lieu ...  Et à perte de vue,  la chaine de Belledonne

 

photodomenon 089

  

Ainsi s’achève ce bon moment, remplie  de bien être et d’amitié ... merci, aussi, à tous les acteurs de cette belle journée.                            

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Environnement - Pollution - Santé

   

 Des résidus de médicaments ont été décelés dans les cours d’eaux, les stations d’épurations ne filtrent pas assez ces toxines.

 

 

Résultat : on retrouve ces médicaments dans l’eau du robinet ! Ces substances seraient susceptibles de modifier l’activité hormonale humaine et animale. On sait déjà qu’elles sont à l’origine de mutations sexuelles observées sur les poissons ...

  

 

 Des poissons changent de sexe !

 

 

En cherchant à comprendre pourquoi les poissons mâles de nos rivières changeaient de sexe, les scientifiques ont identifié la présence de molécules d’ibuprofène, de paracétamol, d’antidépresseurs, d’anticancéreux et d’antibiotiques dans le milieu aquatique. Mais ce sont les résidus de pilule contraceptive qui sont à l’origine de la féminisation des poissons mâles.  

 

 

 Les molécules médicamenteuses passent par nos urines. 

  01-copie-1

 

Les scientifiques nous expliquent qu’une bonne partie des molécules contenues dans les médicaments ne sont pas détruites par notre organisme. Voilà pourquoi ces toxines se retrouvent dans nos urines avant d’échapper au filtrage des stations d’épuration.

 

 Elles rejoignent ensuite nos cours d’eau puis l’eau du robinet que nous consommons.       

 

 L’eau du robinet pourrait-elle représenter un risque pour la santé ? 

 

003

 

 Problème  ! ...   la communauté scientifique ignore l’impact à long terme de ces résidus sur notre santé.

 

 Des risques difficiles à évaluer

Une étude  c’est intéressée aux rejets émis par les établissements de soin, l’industrie pharmaceutique et les médicaments vétérinaires . Elle a identifié quarante types de résidus de médicaments rejetés dans l’eau.

 

Outre les dérivés hormonaux et les anticancéreux, les plus préoccupants sont les antibiotiques, qui génèrent probablement des problèmes de résistance à toute la famille  des   antibiotiques.

 

Les risques  sur l’homme restent méconnus compte-tenue de la variété des effets biologiques à investiguer

   

 Des stations d’épuration impuissantes

 02-copie-1

 

Parmi les substances qui ne se dégradent pas, 40 % partent en rivière, 60 % sont retenues dans les boues des stations d’épuration. 

 

... Et pour teminer , voici, le lien de  cette  vidéo   qui ma bouleversé, le vendredi 19 mars 2010 ... c’était  au petit matin, devant le journal télévisé  ...  depuis, je ne fais qu’y penser.

 

(Avec le temp cette vidéo c'est perdu ...mais je vous en ai mis une autre similaire)   

 

 ...   Et après réflexion ...  je me dis, actuellement ... s’alimenter sainement, deviens complètement utopique  et relève de plus en plus de l’imaginaire.

   

@+ ... et bonne lecture 

 

   

  

Voir les commentaires

compteur de visites

...... TRADUCTEUR ......

Articles récents

PHASE LUNAIRE ACTUELLE

Pour accéder à mon ancien blog, cliquez sur le logo.

Photo miniature avec lien vers vicking38

… C'est là aussi que vous trouverez tout mes liens et mes blogs amis.

Hébergé par Overblog