Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

Découvrez ici des moments de vie, pêche, nature, escapades, également le plaisir de mes découvertes.

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties plans d'eau et barrages

 

... Ou, lac de Monteynard-Avignonet

 

 Aujourd’hui, changement radical  ... il est prévu  de faire un peu  de tout ... En étant contraint de rien !

 

 

Destination  plaisirs aux bords  de l’eau ... et de bons matins

 

A moins d’une heure de Grenoble et a 10 km de la Mure ... Cette  retenue d'eau du   Drac  se situe dans le  Sud Isère ... et  alimente une centrale hydro-électrique 

 

 

 On peut mieux se rendre compte de l'envergure de cet ouvrage titanesque (145 m de hauteur) en voyageant à bord du petit train de la Mure qui surplombe cette vaste étendue d'eau

 

... A faire ... Je vous le conseille !

 

 ... Vous pourrez ainsi admirer de  belles vues   ... En autres,  celle  sur les  canyons, du Drac et de l’Ebron ... Pour l'avoir déjà fais,  je garde un très bon souvenir de la splendeur du lieu et de ces paysages changeant ... Entre  le massif du Vercors, de nombreux viaducs et tunnels ... Avec vues plongeantes sur les eaux turquoise du lac

   

Histoire de l’ouvrage :

 

Le barrage de Monteynard a été construit en 1961 et  mis en service en 1962

 

Superficie   : 657 ha

Longueur     : 10 km

Largeur       : 300 m

Altitude       : 630 m

Profondeur maximale : 115 m  

 

...Voilà pour la présentation du site

 

... C’est au crépuscule que nous gagnons le bord de l’eau 

 

...  Nous sommes surpris par le brouillard  présent en arrivant sur le  lieu ... Le soleil se lève, mais il  tarde  à montrer le bout de son nez ... et au bout de 45 minutes, retour à la voiture ... pour remettre des vêtements plus chauds  

 

01

 

 Le soleil brille sur le miroir ... Vite, mettons des  lunettes !      

 

02

   

Les pécheurs au coup prennent place, c’est un lieu  très prisé pour la friture d’ablettes

 

Bien que ça ne soit pas les seuls poissons ... il y a aussi des carnassiers ... et c’est ce genre de poissons qui nous intéressent ...  nous avons choisi une  pêche qui nous correspond dans l’action ... la pêche aux leurres      

 

03

 

 Il y a du spectacle au Monteynard ! ... Sa surface est aussi très convoitée par les sports de glisse  en raison des vents vifs  qui en font sa renommée au-delà de nos frontiéres     

 

04

 

SUPER  MALIKA, me fait des signes ...  pour une   photo avec son  brochet,  pris dans une bordure

 

 ... C'est bien toi, la meilleure  des pêcheuses ! (lol) ... faut dire qu'aujourd'hui, je n'en vois pas d'autres, non plus (re lol)

 

05

 

... Une petite envie de croisière ? ... C’est possible, en embarquant sur la MIRA (Le bateau blanc sur la photo... en même temps, je n'en vois pas d'autres, non plus ... lol ) ... Embarcation  à  plusieurs points du lac (1h à 2h30 de navigation) 

 

PS : Le massif montagneux enneigé au fond, sur la photo, et La Grande Tête de l'Obiou ... Un sommet situé dans le massif du Dévoluy  

 

06

 

12 h30, le vent est tombé, le soleil cogne  ... C’est le moment que les gens ont choisi pour faire leurs poses ...  Alors, nous avons  fait pareille, sous cet  arbre et à l’ombre

  

07

 

 Le manque de vent a fait fuir les adeptes des sports nautiques     

   08

 

... En bordure du lac,  

  

09

 

 Voici le château d’Herbelon  >>> Un Hôtel-restaurant à l'allure plus que sympathique

 

10

  

... L'après- midi, nous prenons les  sentiers de randonné du  bord du lac ... Direction  une des deux  passerelles himalayennes  ... Une belle poussée d’adrénaline sur les  passerelles vertigineuses tendu par des câbles au-dessus du Drac et de l’Ébron 

 

11 

Sur le soir, retour au bord de l’eau ... Malika tentera de faire trempette ... trop froide ! ... D’ailleurs, je n’ai pas vue de baigneur aujourd’hui

 

12 

Le spectacle fus dans le ciel ... Le  tonnerre entame sa joute verbale  ... Mais, qui aurra le dernier mot ? 

 

13

 

Les rayons du soleil ... ou  les épais nuages chargés en pluie ? 

 

14 

 Un puis de lumière fait de la résistance et éclaire la colline d’en face  

 15

 

   C’est un mélange surprenant   de belles lumières qui  s’offrent en spectacle ... J'en profite, encore ... 

 

16 

 Mais, les éclaires et la pluie naissante, on  mit  un terme à la partie de pêche, la rendant trop dangereuse ... Car, les canes en carbone peuvent être conductrices de la foudre ... Alors, prudence, la sagesse et de rigueur dans ces moments-là.

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties rivières et torrents

   

 Non, Non ... Ce n’est pas une nouvelle race de truite, c’est juste un p’tit clin d’œil, accompagné  de pensées ... pour D & L, qui partent, direction Barcelone ... alors, bon voyage ! ... On pense à vous ... faites la même chose !  (lol)

 

Traduction  française du titre  ... TRUITES MATINALES

 

 Notre duo a choisi  d’attaquer la partie de pêche de bons matins ... le soleil est annoncé, avec des températures que l’on avait oubliées   

 

01 

Début de  la  partie de pêche :   

 

 Malika, ouvrira le bal ... avec  déjà, une  belle demoiselle trucha   

 

IMGP7851-copie-1 

 Sans trop tardé, je l’imiterais ... avec une plus sombre   

 

02

   

On prendra rapidement de jolis spécimens, tous plus distinct, les uns, des autres ... avec des variances de souches et quelquefois, habillées de robes  différentes, aussi 

 

... Mais rien d'irrationnel ... la truite fonctionne par mimétisme avec  son habitat

 

 ... Soit pour chasser sans se faire  repérer ou  pour ne pas attirer l'oeil d'un prédateur, comme le cormoran, le martin pêcheur, ou d'ailleurs un de ses congénère  et bien entendu les pêcheurs !  

 

03  

La  truite est un véritable caméléon aquatique

 

Elle a des couleurs variables selon son habitat : elle porte une robe très sombre sous les roches  ou encore dans  les algues diverses qui peuvent tapisser certains endroits du lit de la riviére  ... ou  bien dans les cours d’eau ombragés

 

... Elle sera plus claire, voir   argentée sur les gravières et dans les cours d’eaux ensoleillés. Elle doit ce mimétisme à la contraction ou à la dilatation de ses cellules pigmentées qui s'ouvrent et se referment en fonction de la luminosité du milieu. 

 

IMGP7854

 

En somme, une truite qui change de poste, en passant d'un endroit clair à un autre foncé verra sa robe également s'assombrir très rapidement. L'inverse est bien sûr possible. Elle a une faculté naturelle  à se dissimuler, elle pocède l’art de la discrétion.    

 

Revenons à la pêche :

 

Voici une prise pleine de tonus,  une très jolie arc-en-ciel  (30-35) ...  large aux jolies  couleurs et surtout avec une bonne tronche ... de belle nageoires ... voilà bien longtemps, que je n'avais pas pris, un si beau spécimen, originaire de d'Amérique du nord

 

05 

En l’espace de 20 minutes ... une autre belle pièce ... avec cette fois-ci, une robe bien cendrée, couleurs d'anguille    

 

06  

  Une truite fario de souche scandinave         

 

04

 

Et plus rien ! ... Le  temps est clair  et le soleil rayonne ... peut  être un peu trop d'ailleurs ,  je choisis  d’aller chercher des endroits  moins  exposés ... plus intéressants 

 

  ... La rivière est là ... Et,  j'ai dû m’égarer un petit peu  (lol) ... la branche me supplie de la soulager ... ce que je fis, sans exagérer ... pour une seul et  bonne  raison ... pas assez mure.    

  

08  

Je découvre un spot sympa,  où je ferais encore sept poissons ...  Dont une belle fario ... j’ai dû  la faire glisser sur une pente douce et sabloneuse  ... ce qui explique la photo    

 

07 

 Malika fait aussi du poisson maillé ... arc en ciel et fario  ... ont stoppent la partie de pêche en milieu de  matinée

 

... En quelques heures on c’est fait plaisir ... sans être parfait ... Mais, on c'est dit qu'il y aura encore d’autres fois ... ne surtout pas, s’abrutir ... Et garder l’envie intacte.   

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties rivières et torrents

   

... Notre sortie pêche d'hier  ... Mais, avant tout, une  petite question :

 

 Où sont les poissons, pendant les crues ? ... toujours dans le cours d’eau (lol)

 

 

... Ce qu’il est bon de  savoir :

 

Le poisson qui vie dans la rivière  est toujours là,  pendant les grandes crues !

 

... Il recherche les coins calmes et tranquilles ... S’il a faim, il  se tient à l'affut, jamais très loin du courant... Celui-ci lui amène cette manne de nourriture drainer par les montées d’eaux

 

Ou trouve-t-on le poisson :

 

Tout est histoire d’observation et de lecture de la rivière

 

Le poisson se cache le long des berges, dans les remous, où à l’abri, derrière une roche, un caillou, une racine,  il ne peut pas  toute la journée, lutter contre la force du courant  

 

Cependant, même si cette  pêche se rapproche de la pêche en torrent et de ces  eaux vives ... C’est différant, il faut rester vigilant et se rappeler que les montés d’eaux peuvent charrier bons nombres de matériaux arrachés à la berge : branches, végétaux, minéraux ou comme hier, des rondins de bois.

 

Prudence :

 

Mieux vaut rester sur la berge ... Et de toute façon, bien souvent les poissons sont à vos pieds !

 

... Mais, on peut toujours avoir besoin de se rapprocher du lit de la rivière, pour épuiser un beau poisson ... Enfin, quand cela est possible !

 

... Parlons maintenant, de  cette  sortie pêche : 

 

Coup d’œil sur la rivière,

 

01

  

Effectivement et ce n’est pas un mystère,  les pluies  on fait gonfler le lit de la rivière et pour compliquer le tout, la végétation  généreuse a encore grandi ... Comme cette plante envahissante que l’on voit  sur la photo, il s'agie de la renouée du japon  ... Et, elle  restreint nos marges de manœuvres et d'exploration. 

 

 Je vais m’en accommoder !  ...  Déjà huit jours sans pécher... cela a assez duré !

 

... Les eaux sont teintés, mais, j’ai largement vue pire ... Je prends cette partie de pêche  comme une curiositée à se tester, dans ces conditions, plutôt que d’en faire une contrainte

 

J’ai le choix des armes

 

 Je choisie l’option  pêche au toc, pour cette sortie

 

... Et il va falloir rajouter du plomb ! ...  Y ‘a du bouillon à prospecter !    

 

... Voilà, une arc-en-ciel, prise  en bordure d’un calme ... Ma première maillée

 

02

 

J’ai touché de la fario ...  dans un premier temps, de la petite ... Avec de temps à autre, une presque maillée  

 

03

 

Avant de casser sur une de 35, bêtement et de ma faute, le fil blessé, par un plomb trop serré

 

Puis de nouveau, au même endroit ... deux heures plus tard ... Je pique un beau poisson sur la  berge d’en face ... Pendue, mais poussé  par la force du courant,  il me prend rapidement, 5 à 6 mètres de fil ... Je réussie à le maintenir dans la bordure ... ça me fait bien rire !  ... Et maintenant j’en fais quoi ?

 

Je suis bloqué par un arbre ... impossible à cet endroit de rentrer dans la rivière, c’est beaucoup trop profond  et je n’ai pas d’accès à la berge sans me  mettre en danger

 

Je ne vois  que deux  solutions, c’est de demander  au poisson  de faire le saut de l’ange ou attendre la décrue ... Je choisie la première option, car j’ai encore envie de pécher,  j'ai tenté  de lui faire faire le vol plané, mais, il s’est décroché

 

 Trop lourd ! ... Et de toute manière, fallait pas rêver !... Je n’avais surement  pas un fil pour supporter ce genre de pirouette ... Mais, j'aurais quand même essayé ! 

 

J’ai eu  plus de réussite sur ce poisson 

 

04

 

 ... Je la connaissais ... mais surprotégée par  deux branches de ronces immergées, je n’avais pas encore réussit à la prendre.

 

... Piquée  par l’ouïe (ici, au pied de la croix rouge, sur la photo) elle m’a contraint à redescendre la rivière pour aller l’épuiseter

 

05

 

 ... Mais, a cet endroit, c’était jouable

 

06

 

 ... Déjà bien jolie ... 28 cm dans les courants ...  ça bagarre sec !

 

Malika tout comme moi, fera plus de vingt poissons aujourd’hui, avec  dedans, une truite maillée 

   

Malgré la cure  d’amaigrissement de nos  boites d’hameçons et  de plombs, nous avons apprécié  cette bonne  partie de pêche.

 

... En  profitant  d’une accalmie au maximum,  pour   redécouvrir cette  rivière ... quand les eaux sont hautes et teintées.  

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties rivières et torrents

  

… Avec des yeux plus gros que le ventre ! 

   

Incroyable, elle  a un poisson qui sort de sa gueule et ça ne lui suffi pas !

 

... Bon appétit Madame Fario !   

 

02

 

Ça ne lui a pas empêchée de succomber à la tentation, une seconde fois ... J’aurais bien aimé savoir, par  qu’elle partie de sa gueule, je la tenais ... Mais, elle c’est décrochée,  à mes pieds, en bordure de la  presqu’ile ... Sans lâcher  pour autant son butin

 

... Et, voici la belle  truite aux superbes nageoires (32cm)

 

03

 

Ma  curiosité ma poussé  à lui retirer le poisson qu’elle avait  engloutie partiellement, je ne pense pas, qu’il s’agissait d’un festin d’aujourd’hui, car il a perdu sa pigmentation, sur la partie ingéré 

 

... C’est un chabot ... Ici, en photo  sur le dos

 

04 

Descriptif :   

... Le chabot mesure jusqu’à 15 cm, il  possède une grosse tête, démesurée pour son petit corps 

>>(image)

 

Il aime les cours d’eau froide, rapide, bien oxygéné et peu profond

Il se nourrit de  vers, larves d’insectes, œufs et alevins de truite

 

La vengeance de la  truite  sera d’engloutir le  chabot  une fois devenue adulte

 

... Œil pour œil, dent pour dent !

 

... Les conditions météo me plaisent aujourd’hui, je pensais même avoir des eaux plus hautes, le plafond est bas, limite un peu frais et j'en profite  pendant qu’il ne pleut pas

 

01

   

Je rate aussi des poissons ! ... Hé oui, ça m’arrive !!! Comme sur cette partie droite de  la photo, où je prends une seconde  fario maillée, mais j’ai touché plus gros, à deux reprises 

 

... A revoir, une autre fois   

 

06

   
... Puis viendra une Rainbow trout (nom anglais) ... En français, truite arc-en-ciel
Nom scientifique : Oncorhynchus mykiss

 

Reconnaissable à sa robe pigmentée aux couleurs d’argent, avec une grande bande rosée  sur ses flancs 

 

... Voici donc le specimen ... il  m’à forcé à le suivre sur une vingtaine de mètres, pour allez l’épuiser dans une zone plus calme, après un magistrale  combat

  05 

 Et pour finir, en bonus, guère plus grande (35 cm) ... mais plus grasse !

 

07

 

... J’ai eu la bonne l’idée de faire 100 mètres de plus, avant de conclure ma partie de pêche, où, j’ai pris, aujourd’hui, plus  de vingt poissons et de toute tailles.   

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties rivières et torrents

 

Entre crachin et averses ...    

 

 En consultant   les  prévisions météo de ce week-end ... Avec Malika,  on c’était  dit, qu’il fallait mieux faire une sortie pêche samedi, plutôt que dimanche

 

... Ont ferment  les portes et  directe, à notre arrivé, ont plongent  les yeux sur la rivière

 

 Interrogation :  ... Est-ce que la petite pluie d’hier aura eu de l’influence sur les niveaux d’eau ?

 

01

 

Pas trop ! ...  Les eaux son légèrement piquées ... Parfait !   un atout pour aller revisiter  des surplombs  a découvert

 

  Le temps est doux, le ciel est gris, seul le crachin gêne ... Le fil colle à la canne, mais, on va faire avec, ... En attendant une éventuel éclaircie  

 

L’entame de la partie de pêche est sans plus, des truites, oui, mais, pas des  grosses  ...  C’est en fin de matinée que les conditions seront les meilleurs, le soleil tentera  même une percé  

 

Dans  ce  moment faste, sans trop bouger, je ferais plus de trente poissons sur 100 mètres de rivière

 

Voici des photos de truites aux jolies couleurs

 

02

 

... D'origne Scandinave  et de souche  danoise  ... Elle est surnommée  "la fausse sauvage", reconnaissable a ces gros points rouge auréolés de ses points blanc  

  

Déjà bien grasse ... Et pleine d’énergie !!!.   

 

03

 

... Aujourd’hui, les  plus belles   sont sorties sur le tard

 

04

 

... Et cette fois ci,  rien d’exceptionnel  en  taille ! 

 05

 

 Malika, prendra la plus grosse  ... Pardon ! Je  devrais dire, la plus grande

 

Un grand sifflet  tout en longueur de presque  35  ... C’est un Fish qui lui  a  fait vraiment plaisir, car elle le connaissait depuis un bon moment et on peut dire qu’elle en a  mangée  des bas de lignes sur ce poisson

 

Voici la photo de la balafrée    

 06

 

Le plus  dur  était de  sortir le  poisson de cette  cavité enclavée,  cerné par un cocktail de pièges ... Limite forêt vierge ...  Et, c’est là, où elle avait élue domicile

 

Malika fût  très contente de sa prise ... Je la comprends ... Une belle satisfaction

 

C’est "LA TRUITE PLAISIR"  ... Elle couronne le  mérite et l’obstination.     

 

On  terminera cette journée humide, sur une pointe de  poésie et de botanique  ... Je n’ai pas trouvé de muguet, ni de  morilles, mais il ya avait de très belles  fleurs dans le  sous bois

 

...  Elles s’appellent :

 

Gouet d'Italie ou Arum d'Italie ou encore Pied-de-veau  >>>   Arum italicum   

 

soi gris 019

   

Mais, Attention à la grande toxicité de la plante fraîche (surtout les feuilles et les fruits)

Voir les commentaires

compteur de visites

...... TRADUCTEUR ......

Articles récents

PHASE LUNAIRE ACTUELLE

Pour accéder à mon ancien blog, cliquez sur le logo.

Photo miniature avec lien vers vicking38

… C'est là aussi que vous trouverez tout mes liens et mes blogs amis.

Hébergé par Overblog