Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

Découvrez ici des moments de vie, pêche, nature, escapades, également le plaisir de mes découvertes.

Articles avec #la vie d'une aappma catégorie

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Rando-Pêche, #La vie d'une AAPPMA

Objectif premier : rendez-vous au refuge de la Pra pour une nuitée le vendredi soir. 

C'était le 04/07/2020

Pour ce qui est de l'organisation propre à l'AAPPMA de Belledonne, je monterai de bonheur pour accueillir les équipes de bénévoles, qui me rejoindront ... Et dont, je fais parti .. 

 Le rendez-vous et pris dès 8 h 45 avec l'hélicoptère, qui apportera les poches d'alevins gonflés à l'oxygène sur les différents lacs.

Cependant, il est toujours bon d'y être avant, pour protéger la zone de toute intrusion. (randonneurs, campeurs où même troupeaux) 

 Dans un premier temps, je suis au départ de Pré Raymond (il est 11 heures.) ... La pancarte  annonce 3 heures de marche .


... C'est parti ... mais le trajet s'avérera de plus en plus compliqué, car rapidement, j'aurais la tête dans les nuages.

 ... La météo semble me jouer un sale tour... Espérerons qu'il ne durera pas !? 

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

 ... Rappel de l'itinéraire depuis Grenoble (environ 27 km, en ~ 30 mn) : Prendre la direction de Domène > Revel > Le Rousset > Les Granges de Freydière > Arrivé au carrefour des quatre chemins, prendre le chemin mal carrossable (à gauche) > Garez-vous sur la plate-forme de stationnement ... Au lieu-dit "La Pliou" (Alt. 1370 m).

 

Départ: Pré Raymond (1370m)

Durée de la montée : environ 3 heures

Distance de la montée : 5 km 600 (trajet en vert)

Dénivelé : 740 m.

Altitude du refuge  de la Pra : 2109 m

Cartographie : IGN  TOP 25 3335 OT Grenoble - Chamrousse - Belledonne (en compagnon) 

Cliquez sur la carte si vous souhaitez l'agrandir.

Cliquez sur la carte si vous souhaitez l'agrandir.

 Aleviner les lacs d'altitudes, pourquoi ?

Déconnectés du réseau hydrographique, la majorité des lacs alpins sont d’origine glaciaire et n’ont donc jamais été en contact avec les cours d’eau qui contenaient du poisson … On les appelle les "lacs bassines"      

 

L'origine de la  présence de poissons  dans ces lacs est  due uniquement à l'homme.

  ... Par le passé des alevins y ont été amenés, à dos d'hommes, ou de mulets  … Depuis les années 70  les alevinages se font par hélicoptère … C’est une opération très importante qui demande une sérieuse organisation (comptage des alevins, préparation des sacs, mise en place d’un plan de vol, programmation des bénévoles sur les points de réceptions …) 

 

Pour les autres lacs : la reproduction se fait naturellement, les poissons vont frayer en remontant le courant du ruisseau qui l’alimente … Cependant, il peut y avoir sur ces lacs, un alevinage de complément dû a l’insuffisance de la reproduction.

...  Donc, en  rajoutant les conditions climatiques :  souvent très difficiles en tout cas pas toujours propice à la reproduction, vous retrouvez-là toutes les raisons de l'alevinage sur ce type de lacs d'altitude.

... Il est 12 h 30, je passe le lac Crozet, il doit être par là ! ... Je suppose  ?... Quelle purée de pois !.
.. Obliger de me fier au marquage du GR pour deviner mon chemin ... 

 Je pensais faire une pause ici, pour manger mon sandwich ... Mais je continue de peur que ça s’empire ... Et je suis surtout groggy de froid ... Il faut dire que je monte en short et en maillot respirant, je pourrais mettre plus d'habits, certes ... Mais ils risquent de finir trempés ... Et moi avec.

... Je continue comme cela ma peau à l'avantage de ne pas s'imprégner d'eau ... Enfin, il me semble. 

Je me pose aussi la question d'enlever mes lunettes ou pas ? ... L'eau cinglante ruisselle dessus ... À quoi me servent ces verres correcteurs ? 

...  Après  55  minutes supplémentairement et 1 km 700 de plus .. J'y suis ! 

... Vite une pièce à l’abri pour me réchauffer et manger mon sandwich.

... À vrais dire, je mangerai plus facilement quelque chose de chaud ... Un bon potage par exemple ... Dans un premier temps.

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

 Le ciel restera plombé pendant plusieurs heures ... Je ressortirai à la faveur d'une éclaircie pour aller voir un point d'alevinage ... Mais pas longtemps.  

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

... Pourtant, j'ai du temps devant moi, notre rendez-vous est prévue à 18 heures.

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

Moi qui pensais profiter de la montagne ... Et pour quoi pas pêcher déjà un peu dans  l’après-midi ? ... Mais croyez moi, je n'en pas envie.

 ... Une fois que j'avais vu, ce que je voulais voir ... J'entamerai sans trop m'attarder le retour vers le refuge, histoire de boire une boisson chaude autour du poêle très convoité. 

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

   Il est 19 heures quand on passe à table, avec une partie de l'équipe.

... Ces moments-là sont toujours appréciables pour des raisons multiples et nombreuses.
... Ne serais ce que pour faire davantage connaissance et pour partager nos passions ... Ce sont souvent aussi des moments de franches rigolades. 

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

 Tous les bons moments de partage et de convivialités ont leurs fins... Il est temps de prendre la direction du dortoir.

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

Le lendemain debout à 6 h 30 ... Le déjeuner et prévu à 7 heures

... Une petite photo souvenir avec une partie de l'équipe de l'alevinage 2020

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

 8 h 15 ... Chacun prend la direction de son lac ... Pour moi, ça sera le lac Merlat ... À une vingtaine de minutes de là. 

 

Altitude du lac Merlat : 2044 m

Profondeur : 12 m

Superficie : 2.4 ha    

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

Les ombles chevaliers semblent éveillés ... Ça rend le moment d'attente plus agréable. 

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

... Dans le lot, parfois un plus beau ... Enfin , ça  reste  modeste. 

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

J'entends l'hélicoptère ! 

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

Il  ne me reste plus  qu'a œuvrer pour donner un maximum de chance à ces jeunes truitelles. 

 Voici  la  procédure d'acclimatation des alevins  ... avec les points importants à respecter.

 

Pour info, voici le rappel de la bonne procédure afin de donner un maximum de chance de réussir nos alevinages en lacs de montagne qui ont lieu tous les deux ans.

-  Le but de cette procédure est d'éviter aux alevins tous chocs thermiques.
- Également à aider à choisir le meilleur des endroits pour procéder à la libération de jeunes poissons ... C'est-à-dire, le plus à l'écart des prédateurs (mais j'y reviendrai ci-dessous.)


Dans un premier temps, l'hélicoptère va déposer le sac gonflé à l'oxygène rempli d’alevins ... Bien qu'ayant été averti de l'emplacement préalablement, nous devons lui signaler l'endroit choisi par notre présence ceci vêtu de nos gilets jaune fluo ... (au moment de l'atterrissage se mettre accroupie, attention à votre chapeau ou à votre casquette)  


Voici maintenant la procédure d'acclimatation des alevins :


- 1 – après le départ de l'hélicoptère récupérer la poche d'alevins et la déposer dans le lac (sans l'ouvrir) attendre une vingtaine de minutes ,ceci pour atteindre une concordance de température entre l'eau du lac et la poche d'alevins (le temps est variable en fonction de l'écart de température entre ces deux) 


- 2 – faire rentrer progressivement de l'eau du lac dans la poche d'alevins, ceci afin d'éviter tout chocs thermiques ... Puis attendre encore quelques minutes supplémentaires, renouveler l'opération si nécessaire


- 3 – pour s'assurer de la concordance de température : plonger votre main dans le lac et dans la poche d'alevins ... Si tout vous semble cohérent, procédez à la libération de jeunes poissons en faisant rentrer de l'eau ... Les alevins sortiront par l'action du débordement.


À savoir que les alevins vont parfois rester prostrés sur le fond de l'emplacement choisi, car encore groggy par cet événement (c'est à ce moment-là qu'ils sont le plus vulnérable.)

 

Le ou  les points de déversements : leurs choix sont très importants aussi


Si c'est possible, il est bon de dispatcher les poissons en  plusieurs points d'alevinage.


Leurs choix sont très importants aussi ... Il faut choisir des endroits peu profonds, caillouteux pour que les jeunes truites puissent se cacher dans les failles des cailloux entremêles.


... Ces zones seront peu profondes pour éviter toutes attaquent d'autres salmonidés. (dont la truite fait partie)


Si vous avez l'habitude de la pêche en lac de montagne, c'est à ces endroits que les vairons se rassemblent, car ils s’y sentent en sécurité.


 ... À éviter les plages sablonneuses, elles sont souvent sans cachettes ... Éviter aussi les zones profondes, car peux sécurisantes pour des poissons de petites tailles ... Ils auront bien le temps d'être repéré par les prédateurs, car hélas malgré toutes ces précautions réaliser.

... Tous ces poissons ne survivront pas jusqu'à leurs tailles l’égale de capture, ainsi, est la dure loi de la nature.

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

La partie de pêche peu continuer.

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

.. Voici le plus joli pour l'instant ... Mais le poisson en peau de savonnette restera dans ma main juste le temps d'un cliché ... Plouf ! 

... Il était visiblement très pressé de regagner les profondeurs du lac.

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

En cherchant un peu par-ci, par-là ... je sentirai encore quelques poissons agacés réagir aux techniques incitatives.  
 

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

 Comme celui-ci ... Du bout des dents.   

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

 L’ambiance devient blizzard ... le lac  perd de son éclat. 

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

Mais le brouillard de nouveau s'éloigne.

... Coté pêche, je commence à rencontrer l’ennuie. 

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

   Je choisis donc de partir, car je suis rassasié. 

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

 ... Et il y encore des nuages qui rôdes  ... Méfiance !  

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

Le lac Crozet et sous les nuages, dommage pour les photos ... Je profite d'un trou de lumière pour en faire une dernière ... Et de rentrer tranquillement

Je regarde encore une fois ce devers , il m'impressionne toujours autant ... C'est là que je suis passé hier, dans le brouillard ... Et ce n'était pas le moment de faire un faux pas.

ALEVINAGE DES LACS DE MONTAGNE DE L’ISÈRE VERSION 2020 + UNE PETITE PARTIE DE PÊCHE.

 ... Pour finir une petite vidéo sur mes péripéties pour atteindre le refuge ... Mais aussi un retour sur l'alevinage en lacs de montagne.

... À noter qu'il a lieu tous les deux ans ... Le prochain aura lieu en 2022.

... Donc si cela vous tente faites-le-moi  savoir ... Bon visionnage et à bientôt.

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #La vie d'une AAPPMA, #L'habitat de la truite

Qu'est devenue la souche de truite  méditerranéenne ?


Celle même qui peuplait jadis nos ruisseaux de cette vallée de l'Isère entre Chartreuse et Belledonne, ceci depuis des millénaires ?


À vrais dire, elles à énormément disparues de nos reliefs alpins suite à des introductions régulières en alevins de truites d'élevage de souche atlantique dans des rivières du bassin-versant méditerranéen.


... Ces truites de souches atlantiques en vérité sont bien moins résistantes que la souche locale qui est parfaitement adaptée à leurs rivières depuis des générations ... Elles s'adaptent aussi moins bien à nos torrents puisqu’elles sont issues de truites de mer et que des phénomènes de migration sont observées.

Menaces : les populations sauvages de truites sont menacées par d'autres  divers facteurs :

- la pollution de l'eau vis-à-vis de laquelle des truites sont considérées comme très sensibles, en particulier lorsqu'elle réduit la teneur en oxygène dans l'eau ... et le réchauffement climatique en est l'œuvre.

- l'artificialisation des cours d'eau , souvent associée à la destruction ou dégradation des zones de frayères et des habitats favorables aux salmonidés sauvages embâcles de bois , berges et fonds riches en caches et micro habitats.

... Ne pas négliger  toute l'importance  d'une bonne  ripisylve, qui joue un très grand rôle écologique  ... En plus d'offrir  des habitats naturels  .... et de la sûreté  aux truites ,  elle joue aussi un rôle majeur pour le maintien de la biodiversité , notamment des insectes qui leurs assurent une nourriture.

... Elle protège aussi les berges de l'érosion du bassin versant et aussi les sols riverains.

... Sans oublier sont bienfaits contre les canicules , car elle garde l'eau plus fraiche en procurant de  l'ombrage à nos cours d'eau.

- les obstacles artificiels à la migration des truites (grands barrages et seuils ou autres barrages infranchissables, rejets d'eaux chaudes et/ou d'eaux très pauvres en oxygène, rejets de substances répulsives ou toxiques pour les truites) nuisent à leur circulation entre zones de croissance et zones de reproduction, et peuvent empêcher ou freiner la recolonisation naturelle de certains cours d'eau .

- la pollution génétique , l'appauvrissement de la variabilité génétique suites à certaines hybridations après l'échappement de sujets de pisciculture   ou consécutivement à des introductions de repeuplement .

Cette modification du patrimoine génétique des souches locales est souvent induite par le déversement de truites de souches provenant de régions très différentes (nord de l'Europe par exemple, souche atlantique en région méditerranéenne)

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 L'objectif de notre mission est la réhabilitation de la truite originel, c'est-à-dire la truite méditerranéenne :


L'idéal est de laisser faire la nature ... Je dirai oui, à 100 pour-cent , mais uniquement quand cela est possible ... Car, parfois la nature à besoin d'un sérieux coup de main et je pense aussi que c'est le rôle d'une AAPPMA que de l'aider ... Certes, en fessant les choses avec discernement.


Par exemple, en aidant la nature en réintroduisant des populations d'alevins proches de la souche la plus originel qui peuple nos ruisseaux, notamment de la souche locale qu'il faut tenter de préserver quand elle est existante, car plus résistantes et plus adapter à ce milieu sélectif et hostile que sont les torrents d'altitudes.


... Aider là où l'aboutissement de la reproduction est très difficile, car ce temps est long (420 degrés/jours) pour que les œufs éclos  ... Sois 42 jours à une eau à 10° c.


... Dans nos torrents de montagne, on peut considérer que le temps est doublé, car les températures de leurs eaux sont souvent plus proches de 5 degrés Celsius, et même moins, parfois ... Ce qui indirectement rallonge le temps de l'éclosion de ces alevins de truites.


Et pendant ce temps, bien, souvent, les eaux se déchaînent ...
(fonte des neiges, précipitations)

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 ... Capable en quels instants de compromettre les futures générations de truites ... Ceci, en charriant dans leurs eaux en furies, embâcles et rochers arrachés à la montagne érodé, dans des secteurs parfois très pentues, mais aussi très canalisé par l'usure d'une nature fougueuse .... En absence de caches, sans zones de débordement ou les  truites pourraient se réfugier en attendant que les eaux se calment de nouveaux.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 Nous avons encore la chance d'avoir des ruisseaux assez épargnés de la pollution sur les hauteurs , cependant d'autres problèmes peuvent subvenir ... Les forts dénivelés limitent les remontées de poissons dans les multiples cascades bien trop hautes à franchir pour une truite.

 ... Mais une autre véritable peur est l'arrivé de Micro-centrale hydroélectrique en nombre sur les petits ruisseaux de Belledonne, notamment ... Quel désastre écologique pour si peux de kilos watts récupérés à ces endroits-là.

 Ces barrages perturbent de différentes manières le fonctionnement des rivières :

  • ils modifient leurs régimes hydrologiques,

  • perturbent les conditions écologiques à l’amont comme à l’aval des retenues,

  • diminuent les capacités d’auto-épuration,

  • réduisent la dilution des effluents,

  • modifient les processus d’érosion et de transport solide,

  • stockent les sédiments et participent aux phénomènes d’incisions du lit des cours d’eau,

  • fragmentent l’habitat des espèces aquatiques, forment de véritables barrages écologiques, empêchent la montaison des poissons sur leurs lieux de reproduction et interdisent la dévalaison des juvéniles qui constituent le recrutement biologique de la partie avale (les passes à poissons sont le plus souvent peu ou pas fonctionnelles).

  • appauvrissent et colmatent les milieux, notamment les frayères

  • perturbent les cycles de vie par les effets de variations de niveaux et de ‘chasses d’eau’ (entretiens et vidanges)  

Le bilan environnemental est largement défavorable. De nombreux ouvrages existants ont un impact irréversible sur les milieux.

Changeons maintenant de registre .... Voici maintenant des informations importantes pour identifier les souches génétiques des truites fario.


Préambule : on pourrait dater l’arrivée de la truite fario à -15 000 ans ... Ce qui est assez récent et qui correspond en gros au recul des glaciers qui couvraient la majorité du pays.

... Il existe une multitude de souches génétiques bien différentes, mais celles-ci sont issues de deux lignées principales correspondant aux deux principaux bassins versants ... Celui qui se jette dans la méditerranée et les bassins se déversant dans l’Atlantique.

... C'est donc cette ligne de partage des eaux et les différents bassins-versants qui déterminent la souche des truites, soit de type Atlantique soit de type méditerranéen.
 

... Distinction des deux souches-mères ...

 

Truite Atlantique ou méditerranéenne  ?

 

... Comment mieux les différencier ?

 ... Voici quelques indications visuelles permettent de faire la différence entre une truite de type Atlantique et une truite de type méditerranéenne.

... À noter que seul une étude génétique (microsatellites) permet d'affirmer la souche de façon certaine. 

 

différence des truites
 

 

Comparons maintenant les signes externes pour différencier ces deux types de truites présentées sur la photo (au-dessus, la truite Atlantique et en dessous, la truite méditerranéenne)

 

Observons maintenant les deux souches et leurs différances.


- De type Atlantique

a: marque de parr  (barres verticales) plus courte et plus ronde
b: une frange blanche borde la partie inférieur de la nageoire anale
c: la ligne latérale est bien visible et coupe bien souvent des points rouge ocellés de blanc
d: gros points rouges ou noirs cerclés de blanc
e: généralement 5 ou 6 points sur l'opercule
f: présence aléatoire du point noire sur le préopercule


- De type Méditerranéenne

a: marque de parr  visibles sur la hauteur du corps.
b: pas de frange blanche sur la nageoire anale
c: ligne latérale peu visible, ou même invisible
d:les points sont petits , de couleur rouge et/ou noir, et de forme irrégulière
e: le nombre de points sur l'opercule est au moins supérieur à 8, bien souvent même supérieur a 16
f: Un point noire est toujours présent sur le préopercule
 

L'introduction de truite de souche différente que celle présente à l'origine conduit à des hybridations divers et variés, la souche Med ayant très fortement subit l'alevinage massif de truites Danoise. 

Maintenant place à l'action :

 

Pour être franc, c'est un véritable parcours du combattant pour trouver des truites de souches méditerranéennes dans les lieux d'élevages ... ce fut possible en s'y prenant à l'avance ,et sur commande.  

Et puis c'est le jour "j" ... Un rendez-vous a été fixé à la Pisciculture de Roquebillière (06450) dans les Alpes-Maritimes, le 31/03/2018.

... Tous commencent par la désinfection du véhicule. (une sécurité indispensable pour les deux parties)

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

... Généralement, les truites fario que l'on trouve en pisciculture sont exclusivement de souches atlantique ...  Cette “forme” de truite ayant des aptitudes plus favorables à l’élevage ... Donc plus rentable pour se retrouver à l'étale de votre poissonnier ... mais encore moins que les truites arc-en-ciel , ce qui explique leurs différences de prix à l'achat .

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 Les truites de souches méditerranéennes se raréfient en pisciculture ... Car, elles demandent plus d'exigences, plus de places, c'est un poisson qui stress davantage ... et un poisson qui stress développe plus facilement des maladies.

... Secundo, un poisson stressé s'alimente aussi beaucoup moins bien, ce qui explique une croissance bien plus lente que la truite de souche atlantique ... Les conséquences c'est aussi un taux de mortalité nettement supérieur , ceci à tous les étages de sa croissance et jusqu'aux géniteurs, ce qui explique que les pisciculteurs  délaissent la "med" de plus en plus.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

C'est le moment de la pesée pour les 10 000 alevins commandés.

- Poids unitaire moyen : 0.17 grammes

- Poids total : 1 kg 700

- Taille moyenne : 25 mm

- Age : environs 6 semaines

- Identité : truite Fario, origine méditerranéenne

- Souche : Sorgue (Vaucluse)

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

Nous irons également rendre visite aux géniteurs.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

Par la même occasion, nous aurons la chance de comparer le comportement des deux souches de fario.

... Et là pas de doutes, sur leurs différences de comportement (autres que chez les jeunes alevins)... Les truites méditerranéennes filent au fond des bassins à notre approche ... Malgré que ce sont des poissons "domestiqués ", leurs instincts sauvages ne les ont pas quittés et font toujours   partie intégrante de leur patrimoine génétique  ... j'ai pu m'en rendre compte ... un comparatif flagrant ... D'où cette facilitée au stress.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 Les 10 000 alevins sont maintenant dans la cuve de 600 litres ... Ils ne nous restent plus qu'à prendre la route soit, environ 6 heures ... et surtout surveiller à ce que le débit de l'air reste constant ... ce qui n'est pas gagné.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

Le temps et frais pour le retour, c'est parfait !

La pression d'oxygène pendant le transport sera de 1 bar à 0,8 ... Difficile de maintenir cette pression en permanence, notre système ne le permet pas bien, surtout à petit débit.

... Pour ce faire, il faut rester vigilant, contrôler au moins toutes les demi-heures ... Une opération facilitée par le manomètre visible depuis l'intérieur du véhicule en marche (c'est-à-dire sur la bouteille coté passager.)

... Mais on s'arrêtera quand même toutes les heures pour voir si l'air arrive jusqu'à sa destination finale, c'est-à-dire dans les aérateurs de la cuve ... une fuite d'air est toujours possible et nous serions très déçus, si cela arrivait .. les poissons pourraient ne pas y  survivre, rendant par se fait notre opération réduite à néant.

 

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

Observations : à l'avenir, il serait bon de prévoir un régulateur de pression, qui s'appelle un débilitre, car le danger dans ces transports, c'est l'absence d'un débit régulier, le risque est de brûler les ouïes des jeunes alevins par un débit trop intense et ces petits poissons sont à une étape très fragile  de leurs vie.

La mortalité dans ces cas-là peut intervenir bien après leurs remises à l'eau, alors que pendant cette opération tout semble normal, ce n'est pas comme quand ces poissons manquent d'oxygène dans la cuve, leurs comportements changent, ils remontent à la surface pour chercher à respirer ... et c'est bien plus facilement détectable.

 Nous sommes maintenant arrivés à destination et ceci sans encombres ... Le rendez-vous a été fixé entre  14 h 30 et 16h ... Les équipes sont prêtes pour acheminer des jeunes truites dans des secteurs identifiés et définie à l'avance

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

L'équipe qui prépare les sacs d'alevins est prête aussi, contient de notre responsabilité, nous avons répété préalablement, car il ne doit pas avoir de place pour l'à peu près.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

... Marc à la récupération des alevins dans la cuve et à l'ouverture de l'oxygène pour le gonflage des poches.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 Les jeunes truitelles ont bien voyager est sont en pleine forme ... Il y a vraiment très peux de mortalité, c'est une réussite !  ... Mais le temps du bilan n'est pas encore venu, il ne s'agit que d'une étape ... Très importante certes.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

Le tuyau bleu est branché sur une   bouteille d'oxygène, tous se déroulent parfaitement en attendant le gonflage des sacs. 

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

Personnellement, je suis à la pesée. 

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

  ... 10 000 alevins à repartir dans les sacs de manière équitable.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

Bernard est à la fermeture des sacs.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 ... Ils seront gonflés à l'oxygène par lui-même, en association avec Marc qui ouvre et referme la vanne de l'air libéré.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

Les sacs sont positionner à plat avant d'etre distribués aux équipes  ...ceci pour éviter que les petits alevins ce coince dans les coins des sacs ...et pour aussi un meilleurs échange gazeux en l'oxygène avec l'eau du sac. 

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 Pour finir, on videra la cuve en récupérant les derniers alevins qui on échappé à l'épuisette (c'est à dire très peu) 

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 Ils  seront prisonniers de la bourriche, ne  laissant  passer uniquement que l'eau.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

Daniel sera à la répartition des poches d'alevins dédié aux équipes. 

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

Les équipes attendaient que cela pour à leurs tours rentrées dans l'action, sans perdre de temps.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

    Les poches arriveront successivement à destination ... coté Chartreuse et coté Belledonne

... Puis commencera le temps de l'aclimatation ... un moment très très important, à ne surtout pas négliger ... Ceci avant même l'ouverture des sacs.

On doit rechercher une concordance de température entre l'eau du sac et celle de la rivière... pour ne pas imposer un choc thermique aux jeunes alevins qui leur seraient fatal.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 ... Il faudra dans un premier temps attendre 20 minutes, car l'eau où ils étaient dans le 4x4 était de 11 degrés C°, pour rejoindre ensuite l'eau bien plus froide des torrents gonflé par la fonte des neiges fraichement tombé de la nuit.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 Voici à quoi ressemblent leurs nouveaux habitats ... Ici une des raisons de leurs réintroductions (pas de frayère et on le verra par la suite, énormément de paliers infranchissables et de manières assez rapprochés)

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

Pendant ce temps d'attente, nous avons le temps d'observer la nature, ça sent le renouveau.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 Voici des seuils successifs et infranchissables pour une truite.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 ... avec des ouvrages et des parties canalisées.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 Une vue plus profonde pour mieux comprendre le profil de ce ruisseau.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

Puis viendra le moment de la délivrance ... En route vers une nouvelle vie. 

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 De notre coté on fera de même ...

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 En dispersant les alevins ... Tan, les paliers et les chutes sont omniprésentes.

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

... Et le mot ensemencé un ruisseau prendra toute sa dimension .

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

  Les équipes du versant d'en face en ferons de même ... En cette belle journée ensoleillée ou les poches d'alevins ont été porté comme ici dans des sacs à dos pour être au plus proche des têtes de basins... Sans qui la nature à elle seul ne pourrait coloniser ces lieux, car dans beaucoup d'endroits, si l'on y retrouve du poisson aujourd'hui, on le doit uniquement à la main de l'homme

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

 Pour conclure, voici des images de cette épopée si importante, ceci et je me répète, en agissant de manière réfléchie et avec discernement, car il n'y aura jamais mieux que la reproduction naturelle, c'est pour cela qui faut privilégier l'aménagement des ruisseaux, quand cela est possible, bien sûr, car il n'est pas toujours facile de dompter la nature à certains endroits.

Nos efforts de travail s'orientent par conséquent vers la préservation et la réhabilitation des milieux dans le but d'augmenter le potentiel de nos ruisseaux ... ceci en créant de l'habitat rassurant pour que les truites si installent durablement et assurent nos plaisirs de demain.

Bon visionnage et à bientôt.

 Remerciements : ils s'adressent en premier aux équipes de bénévoles qui ont mené à bien ce projet ... Mais aussi au pisciculteur pour sa disponibilité et pour son envie d'aider à la réussite de cette mission .

 

 REPEUPLEMENT EN ALEVINS DE TRUITES MÉDITERRANÉENNES DANS LA VALLÉE DU GRÉSIVAUDAN . . .

... Je n'oublierai pas non plus de remercier les personnes qui m'ont fait parvenir leurs images qui m'ont bien aidé à réaliser ce compte-rendu.

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #La vie d'une AAPPMA, #Matériel et utilisation

En premier lieu  ...

En fonction de l'équipement dont on dispose, tout moyen de transport peut être envisagé, mais non sans respecter qu'elles règles ... La première est qu'il faut d'absolument une habilitation pour pouvoir réaliser cet exercice.

Après cela, il est bon de connaître quelques phénomènes chimiques qui interviennent pendant le transport ... Ainsi que ces danger.  

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

(petit a) ... L'oxygène dissous (OD) sert essentiellement à la respiration des poissons ... Jusqu'à là, tous semblent simples.

... Mais l'activité bactrienne et les processus d'oxydation consomment également de l'oxygène en présence de matière organique.

Le tableau ci-dessous présente des exemples des variations de la consommation d'oxygène dissous par les poissons.
(cliquez sur les images ci-dessous pour les l'agrandir)

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

 (petit b) ... L'ammoniac est excrété par les poissons et produit par les bactéries sous différentes formes.

 La forme la plus toxique, l'ammoniac libre ou non ionisé (NH3), est d'autant plus abondants que la température et le pH sont élevés

 Le pourcentage d'ammoniac total présent dans l'eau sous forme d'ammoniac libre toxique est indiqué ci-dessous -


Un exemple :

À 20°C et à un pH 7, seulement 0,40 pour-cent de l'ammoniac total est présent  sous forme de NH3, tandis qu'à 30°C et à un pH 9, le pourcentage de l'ammoniac total présent sous cette forme toxique atteint 44,6 pour-cent.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

 (petit c) ....  Le gaz carbonique (CO2) est produit par les poissons en tant que sous-produit de la respiration, à raison d'environ 1,35 mg par mg d'oxygène dissous consommé (0,9 ml par ml d'oxygène dissous).

Les bactéries produisent également du CO2.

Le gaz carbonique existe sous différentes formes ; la forme la plus toxique, CO2 libre, est d'autant plus abondantes que le pH de l'eau diminue.

 Exemple :

Valeur approximative du pourcentage de gaz carbonique total présent dans l'eau sous forme de C02 libre toxique en fonction du pH :

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

 6. D'autres modifications de la qualité de l'eau peuvent également survenir pendant le transport.

(a) Une élévation de la température de l'eau dans les régions à climat chaud, qui a pour effet d'augmenter la consommation d'oxygène et la teneur en ammoniac libre toxique ;

(b) la diminution du pH de l'eau résultant de l'augmentation de la teneur en gaz carbonique, qui a pour effet de réduire la teneur en ammoniac libre toxique, mais d'augmenter la teneur en CO2 libre toxique ;

(c) une augmentation de la teneur en matières en suspension provenant des déchets/déjections des poissons.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

Choix de l'eau utilisée pour le transport


7. Pour de longs transports, il est préférable d'utiliser au départ une eau dont les propriétés sont les suivantes.

(a) Eau fraîche : pour limiter l'activité des poissons et des bactéries, et réduire ainsi la consommation d'oxygène dissous et la production d'ammoniac et de gaz carbonique. (utilisez si nécessaire de la glace, comme indiqué aux paragraphes 11 à 13.)


pour les poissons d'eau froide, comme la truite, préférez de l'eau à une température de 5 à 10°C ;
pour les poissons d'eau chaude, tels que la carpe commune et les tilapias, préférez de l'eau à une température de 15° 20°C.

 Noté : n'exposez pas les poissons à un brusque changement de température ; conditionnez-les soigneusement, si nécessaire, avant et après le transport (voir ci-dessous)..

(b) PH d'environ 7 à 7,5, et teneurs en CO2 et en ammoniac libres toxiques relativement faibles. Éviter en particulier d'utiliser une eau qui s'écarte trop fortement du pH neutre.


(c) Eau plutôt alcaline, avec une alcalinité totale  d'au moins 90 mg de CaCO3/l, qui contribue à stabiliser le pH.


  (L'alcalinité totale est d'une grande importance pour la pisciculture , elle indique dans quelle mesure le pH de l'eau peut varier et si la disponibilité de gaz carbonique (CO2) est suffisante, par exemple pour la production d'algues microscopiques)

 

   (d) Eau, exempte de limon/argile ou de solides en suspension, pour moins solliciter les branchies des poissons, pour réduire la quantité de bactéries présentes avec les solides organiques et limiter les risques d'appauvrissement en oxygène dû à la décomposition de matières organiques.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

  (e) Eau , exempte de produits chimiques dangereux tels que l'hydrogène sulfureux, le fer dissous, les pesticides et autres substances polluantes.

8. Pour une période de transport prolongé, il est parfois indiqué de vérifier la qualité de l'eau au moyen d'un équipement chimique simple et de kits de contrôle.

Rappelez-vous que les poissons sont en danger dans les conditions suivantes :

•températures voisines des limites supérieures de tolérance
•teneur en oxygène dissous tombant en dessous de 3 à 5 mg/l ;
•teneur en ammoniac total passant au-dessus de 5 mg/l ;
•pH atteignant des valeurs extrêmes, soit trop acides (CO2 toxique), soit trop alcalines (NH3 toxique)
*

 

 * Qu'est-ce que le pH ?

. L'eau peut être acide, alcaline ou neutre.

 Selon le cas, l'eau réagira de différentes façons aux substances dissoutes qu'elle contient. De même, cela affectera de diverses manières.
 Les végétaux et les animaux qui vivent dans l'eau. La mesure de l'alcalinité ou de l'acidité de l'eau est exprimée en fonction de la valeur du pH. Les valeurs du pH varient de 0 à 14, un pH 7 indiquant que l'eau est neutre.


Des valeurs inférieures à 7 indiquent une certaine acidité et des valeurs supérieures à 7 une certaine alcalinité.

9. Ces situations ont des conséquences beaucoup plus dangereuses si plusieurs d'entre elles surviennent en même temps.

TABLEAU 1  

-  Gammes de températures des espèces de poissons communes (en ° C)

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

TABLEAU 2

 -  Gammes de températures des espèces salmonidés  (en ° C)

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

Organisation optimale du transport de poissons vivants


10. Plus la durée de transport est importante, plus cette opération doit être soigneusement organisée.

Préparez-vous suffisamment à l'avance, en tenant compte des points suivants.

(a) Prenez bien soin des poissons pendant la récolte (voir chapitre 11) et pendant les opérations de triage (voir chapitre 12), afin de limiter le stress et les dommages subis.

Les transports locaux effectués à l'occasion de ces opérations doivent être réalisés dans les meilleures conditions possibles.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

(b) Maintenez les poissons en stabulation (voir chapitre 13) sans alimentation et gardez-les assez longtemps pour que leur tractus digestif soit complètement vide.

L'eau dans laquelle ils seront transports restera ainsi plus propre.

La durée minimale de la période de jeûne dépend de la température de l'eau et de l'espèce considérée:


  • en eau chaude, une durée de 12 à 24 heures est parfois suffisante ;
  • en eau plus froide, 48 heures au moins peuvent s'avérer nécessaires ;
  • pour les carpes chinoises, il faut prévoir un jeûne plus long, de préférence d'au moins 48 heures.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

Note : il est possible de réduire cette durée de stabulation en interrompant toute distribution d'aliments 6 à 12 heures avant la récolte.

 
(c) Traitez les poissons afin de les débarrasser des parasites extérieure (voir chapitre 15), lorsque leur estomac est vide et au moins 12 heures avant tout transport de plus de 5 heures.

 (d) Mesurez les quantités de poissons à transporter, aussi efficacement que possible :


  •pour des larves et des alevins, utilisez la méthode du volume à équivalent  (important : prendre une passoir à thé en nylon) 

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

  •pour des poissons plus gros, comptez-les ou pesez des lots et basez-vous sur le poids moyen individuel 

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

(e) Acclimatez progressivement vos poissons

Ceci  dès lors que la différence de température entre l'eau de l'étang de récolte ou de stabulation et l'eau de transport dépasse 2 à 3°C.

 Procédez graduellement, à raison d'un laps de temps d'au moins 20 minutes par différence de température de 5°C.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

 (f) Nettoyez soigneusement vos poissons en eau propre avant de les charger dans le conteneur de transport.
(g) Maintenez les poissons calmes pendant le transport proprement dit... Placez-les dans l'obscurité et à l'abri de bruits soudains.
(h) Maintenez les poissons au frais pendant le transport :

 

 

-  Transport  du poissons en climats chauds

 

• effectuez les opérations de transport la nuit ou tôt le matin.
• évitez la lumière solaire directe et placez de préférence les conteneurs à  l'ombre.

• utilisez de l'eau fraîche dans la mesure du possible.

• utilisez des conteneurs bien calorifugés / isothermes ;

• recouvrez les conteneurs de sacs ou de tissus humides pour augmenter l'effet refroidissant de l'évaporation.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

(i) Réduisez la durée totale du transport en évitant les retards et en limitant les arrêts au minimum.

 Il est essentiel de bien planifier le déplacement prévu.

(j) Veillez à ce que les conteneurs de transport restent toujours en mouvement, de façon que l'agitation régulière de l'eau contribue à améliorer sa qualité en augmentant la teneur en oxygène dissous et en diminuant la teneur en gaz carbonique libre toxique.

Limitez la durée des arrêts à 15 minutes au maximum.

(k) Évitez de secouer excessivement les conteneurs, car des mouvements trop violents de l'eau risquent de blesser sérieusement les poissons.

(l) Ne nourrissez pas les poissons pendant le transport.

(m) Remplacez l'eau de transport par de l'eau mieux oxygène et plus fraîche :


pendant des arrêts prolongés.
si les poissons semblent perturbés ou commencent à venir à la surface de l'eau pour respirer, au lieu de rester calmement au fond.
lorsque le transport dure plus de 24 heures sans apport supplémentaire d'oxygène (voir paragraphe 15).

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

 (n) Vérifiez que la qualité de l'eau est acceptable.

Éviter d'utiliser une eau désoxygénée provenant d'un puits ou d'une citerne, de l'eau polluée et de l'eau trop acide.

Renouvelez progressivement l'eau, en remplaçant moins de la moitié du volume dans un premier temps.

Attendez au moins 10 minutes avant de continuer cette opération et laissez s'écouler au minimum 20 minutes par écart de température de 5 °C.

(o) Choisissez soigneusement le taux de charge en fonction de l'espèce, de la durée et des conditions de transport (voir paragraphes 16 et 17).

 (p) À l'arrivée, acclimater progressivement les poissons transports pour les habituer à l'eau dans laquelle ils doivent être stockés:


vérifiez la différence de température et, si celle-ci dépasse 2 à 3 °C, transformez progressivement les poissons, à raison d'un délai d'au moins 20 minutes par écart de 5°C.
après un transport prolongé, remplacez progressivement l'eau de transport par de la nouvelle eau, pour adapter les poissons à toute différence notable de composition chimique, par exemple de pH et de teneurs en ammoniac et en gaz carbonique.

(q) Nettoyez et désinfecter régulièrement vos équipements de transport, tels que conteneurs, épuisettes, etc. (voir chapitre 15).

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

- Obtenir la  diminution de la température de l'eau de transport

11. La température de l'eau de transport peut être facilement diminuée en procédant comme suit.

(a) Avant de charger les poissons dans les conteneurs, ajoutez des glaçons : 600 g de glace pour 10 l d'eau réduit la température d'environ 5 °C.

(b) Après avoir chargé les poissons, vous pouvez aussi utiliser de la glace :

soit à l'extérieur du conteneur, au-dessus ou autour :
soit à l'intérieur du conteneur, en prenant soin de la placer dans un sac en plastique pour éviter tout contact direct avec les poissons


12. N'oubliez pas de conditionner progressivement vos poissons à une température plus basse, à raison d'un délai d'au moins 20 minutes par écart de 5 °C.

Les poissons vivant en eau chaude, par exemple les tilapias, ne doivent pas être transports dans une eau  à moins de 15 °C.

Dans le cas de carpes communes, la température minimale est d'environ 10°C.

13. À l'arrivée, il faudra de nouveau conditionner les poissons si l'écart de température est trop important avec le plan d'eau choisi.

 Note : n'utilisez jamais de glace pour le transport de jeunes alevins

Amélioration de la teneur en oxygène dissous de l'eau pendant le transport.

14. Le transport risque de poser des problèmes mêmes sur une courte distance, si une teneur adéquate en oxygène dissous (0D) n'est pas maintenue en permanence.


 Vous avez vu précédemment et également aux paragraphes ci-dessus que les besoins en oxygène dissous des poissons varient considérablement suivant l'espèce, la taille, l'activité, la température de l'eau, etc.


Dans tous les cas, il est plus prudent de veiller à ce que la teneur en oxygène dissous de l'eau de transport reste d'au moins 5 mg/l.


L'état des poissons pendant et après le transport sera d'autant meilleur que le niveau global de la teneur en oxygène dissous sera plus élevé.
 Pour améliorer cette teneur en oxygène dissous, vous savez déjà que vous pouvez.

diminuer la température de l'eau.
remplacer l'eau de transport par une eau mieux oxygénée.
maintenir en mouvement l'équipement de transport afin d'agiter l'eau.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

-  Pour pouvoir accroître la durée du transport et le taux de chargement des conteneurs

 ... Il faut avant tout fournir une quantité supplémentaire d'oxygène dissous, afin de compléter les quantités normalement présentes dans l'eau.


À cet effet, il existe trois possibilités.

(a) Vous pouvez intensifier l'agitation de la surface de l'eau pour mélanger plus d'air atmosphérique à l'eau, par exemple au moyen d'un agitateur/aérateur fonctionnant sous 12 volts CC.

Ce type d'équipement peut être obtenu auprès de fournisseurs spécialisés

(b) Vous pouvez ajouter de l'oxygène atmosphérique provenant d'une source d'air sous pression (comprimé), sous forme de petites bulles d'air qui montent dans l'eau et sont produites par un simple diffuseur d'air constitué par exemple par une pierre poreuse (obtenue dans un magasin de fournitures pour aquarium) ou encore un dispositif de fabrication artisanale ; quant à la source d'air comprimé, vous pouvez utiliser

une pompe à bicyclette ou une pompe à pédale, par exemple pour gonfler des pneus de voiture.
un pneu de bus, de camion ou de tracteur ou une chambre à air gonflée.
une pompe à air d'aquarium de 12 volts que l'on peut acheter auprès de fournisseurs spécialisés.
d es bonbonnes d'air comprimé et un détendeur

(c) Il est possible d'ajouter de l'oxygène pur provenant d'une bonbonne contenant de l'oxygène et munie d'un détendeur médical.

Il convient d'utiliser un diffuseur spécial pour produire de très fines bulles d'oxygène.

 L'oxygène pur est relativement coûteux ; il est réservé d'ordinaire aux transports de longue durée, pour conserver l'oxygène, il est préférable de l'utiliser dans des cuves de transport convenablement étanchéifiées

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

 Utilisation d'un bac de transport spécial

15. Les fournisseurs spécialisés proposent divers types de bacs de transport généralement en fibre de verre.
Ils sont d'ordinaire munis d'un ou de plusieurs panneaux ouvrables de chargement par le haut et, dans nombre de cas, d'un orifice d'évacuation inférieur situé de côté ou à une extrémité.

Cet orifice est normalement muni d'une simple vanne, d'une vanne coulissante ou, dans le cas de poissons très fragiles, d'un robinet à membrane en tissu spécial (vanne Mucar).

Ces bacs ont une surface intérieure tris lisse et n'ont généralement pas besoin d'un filet-vivier intérieur.

L'orifice d'évacuation est particulièrement précieux sur des remorques l'ouverture latérale ou à fond plat, puisqu'il peut être raccordé à une simple gouttière en fibre de verre ou en bois, ou à un tuyau souple, afin de déverser directement les poissons dans l'étang d'élevage ou le vivier de stabulation.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .
TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

- Oxygénation de l'eau au moyen d'air ou d'oxygène comprimé


16. Comme vous l'avez vu plus haut (voir section 14.0), il y a plusieurs façons d'améliorer la teneur en oxygène dissous de l'eau de transport.
 Une méthode simple et efficace consiste à utiliser de l'air comprimé ou de l'oxygène pur, fourni en permanence par une bonbonne de stockage.
 Ce système est utilisable avec les dispositifs de transport décrits plus haut ou avec les bacs en fibre de verre que l'on peut se procurer auprès de fournisseurs spécialisés.
 

17. Ce type de bonbonne peut être loué ou acheté dans des magasins spécialisés, qui peuvent la recharger ou l'échanger pour une bonbonne pleine.


Vérifiez bien que le type de gaz fourni est celui dont vous avez besoin.


 Note : L'oxygène comprimé fournit quatre à cinq fois plus d'oxygène que l'air comprimé, mais cette solution est beaucoup plus coûteuse. Pour des trajets courts à moyens, il suffit généralement d'utiliser de l'air comprimé.


 18. Lorsqu'on utilise un tel système d'oxygénation, il ne faut pas perdre de vue les points suivants.

(a) L'emploi d'un agitateur/aérateur électrique est inutile. Vous pouvez soit débrancher les aérateurs installés, soit les tenir prêts à titre d'équipement de secours.

Recouvrez soigneusement les ouvertures prévues pour l'aérateur si ce dernier est retiré.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

 (b) Percez un petit trou supplémentaire dans chaque couvercle pour introduire le tuyau d'oxygénation dans le dispositif de transport.

(c) En cas d'utilisation d'oxygène pur, la cuve doit être aussi étanche que possible à l'air, pour éviter les pertes


19. Au fond de la cuve, installez un petit diffuseur à gaz horizontal, que l'on peut se procurer auprès de fournisseurs spécialisés.

 Ces diffuseurs sont très efficaces, mais parfois onéreux. Il est cependant possible de fabriquer des modèles simples de diffuseurs.

(a) Vous pouvez utiliser un raccord en métal ou en plastique, en forme de T ou de Y, ainsi qu'un tuyau souple en caoutchouc ou en plastique ou en PVC rigide (0,6 à 1 cm de diamètre), dans lequel vous percez une série de petits trous, par exemple avec une aiguille chauffée à blanc.


 Ces trous devront en principe avoir un diamètre d'environ 1 mm, être distants de 1 cm et se trouver au-dessus de la surface supérieure du tube diffuseur.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

 (b) Vous pouvez réaliser un cadre rectangulaire en tubulure métallique ou plastique (de 1 à 1,5 cm de diamètre), avec des éléments transversaux formés de tubes souples en caoutchouc ou en plastique ou de tuyaux en plastique, percés de petits trous.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

(c) Il est également possible d'utiliser un cadre métallique rectangulaire équipé d'œilletons ou de crochets fixés à l'intérieur.

Un tuyau en caoutchouc rigide ou en matière plastique percé de petits trous y est fixé comme indiqué.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

 (d) Un diffuseur très efficace peut aussi être réalisé en pierre ponce (roche volcanique légère dont la structure interne comporte de nombreuses alvéoles) ou en corail, en procédant comme suit :

découpez un morceau de dimensions appropriées, par exemple de 20 cm de long x 5 cm x 5 cm; dans l'axe d'une extrémité, percez sur environ un tiers de la longueur de la pièce considérée un trou d'un diamètre suffisant pour recevoir le tube d'oxygénation. 

 introduisez ce tube dans l'extrémité du trou, puis collez-le ou scellez-le en place (par exemple avec un produit d'étanchéité pour aquarium)

• manipulez soigneusement ce diffuseur, il risque en effet de s'écailler ou de se briser en cas de choc

 - Utilisation d'un système d'oxygénation à base d'air comprimé ou d'oxygène

20. Observez les recommandations générales indiquées à la section 14.0 ainsi que celles figurant dans l'encadré ci-dessous. De plus, procédez comme suit :


 (a) Calculez le taux de charge conseille compte tenu des conditions locales et de l'expérience acquise. Des directives figurent au tableau 36.

Ce tableau donne des indications correspondant à des combinaisons de volumes d'eau et de quantités de poissons transportés.


(b) Installez le diffuseur au fond du dispositif de transport et raccordez-le.
(c) Remplissez d'eau le dispositif de transport aux trois-quarts de sa capacité.
(d) Ouvrez progressivement le robinet de la bonbonne de gaz.

Réglez soigneusement le débit d'air ou d'oxygène, de façon que de petites bulles de gaz montent lentement à travers l'eau. Le débit de gaz ne doit pas être trop puissant.
(e) Chargez les poissons et finissez le remplissage d'eau.
(f) Commencez l'opération de transport.

Arrêtez le véhicule 10 à 15 minutes après le départ et vérifiez le comportement des poissons

 ATTENTION lorsque vous utilisez des bonbonnes de gaz :


 Stockez et manipulez soigneusement les bonbonnes de gaz. Ne les laissez pas tomber et ne les exposez pas à une chaleur excessive.
N'utilisez pas des bonbonnes endommagées ou défectueuses. Vissez à la partie supérieure de la bonbonne un détendeur de bonne qualité. Manipulez-le soigneusement et maintenez-le en bon état.


Vérifiez que les rondelles d'étanchéité soient également en bon état. Fixez bien en place la bonbonne de gaz en l'arrimant par de solides cordes ou des colliers métalliques . Elle est généralement installée à la verticale dans un coin du véhicule ou de la remorque. Pour raccorder la bonbonne de gaz au diffuseur, utilisez un tuyau haute pression de bonne qualité.


 Il doit être suffisamment long pour atteindre la partie intérieure du dispositif de transport. Attachez le tuyau à la bouteille et au diffuseur avec du fil de fer, ou de préférence avec un système de brides et de vis, par exemple des clips de type "jubilée"

En cas d'utilisation d'oxygène pur, n'utilisez jamais d'huile ou de graisse sur la bonbonne ou le détendeur. Il ne faut jamais fumer ni allumer de feu à proximité

TABLEAU 36


Valeurs indicatives pour le transport de poissons à jeun dans un conteneur bien oxygéné


Poissons d'eau chaude : transport à 16 °C - 20 °C de 2 à 6 h


(nombre de poissons pour 100 l d'eau)

 

Poissons d'eau chaude : transport à 16 °C - 20 °C de 6   à 12 h

(nombre de poissons pour 100 l d'eau)

 
 
  Truite arc-en-ciel : transport de 4 à 8 h (taux de charge en g/l)
 

 14.6  Sacs en plastique scellés


 1. À présent, on utilise couramment de grands sacs en plastique pour transporter des poissons vivants, en particulier les petits alevins et les juvéniles, lorsque la durée du trajet est relativement longue.

Les poissons sont transportés dans un petit volume d'eau à la partie intérieure du sac, le volume restant étant rempli d'air comprimé ou d'oxygène pur.

Le gaz sous pression permet à l'oxygène de diffuser lentement dans l'eau.

La durée de transport peut atteindre 48 heures, délai au terme duquel il est préférable de changer l'eau et de remplir à nouveau le sac de gaz

  - Sacs en plastique adaptés au transport de poissons

2. Il est possible de se procurer des sacs en plastique, soit des sacs de fabrication fournis par des magasins spécialisés, soit des sacs fabriqués de façon artisanale à partir d'une gaine plastique fournie en rouleau, en procédant comme indiqué ci-dessous.

3. Utilisez de préférence une matière plastique transparente, pour faciliter l'observation du comportement des poissons.

4. Le matériau choisi doit aussi être résistant, avec une épaisseur d'au moins :

0.04 to 0.05 mm pour les larves et les petits alevins ;
0.06 to 0.08 mm pour les grands alevins ;
0.10 to 0.15 mm pour les poissons de plus grande taille.


5. Le plastique doit avoir une largeur suffisante, de 45 55 cm, autorisant ainsi un diamètre de sac de 28,6 à 35 cm.

6. Il est généralement possible d'acheter des sacs en plastique présentant ces caractéristiques, leur longueur totale étant comprise entre 80 et 110 cm.

7. Pour le transport de très petits poissons, il convient de chercher des sacs en plastique dont le fond est arrondi, pour éliminer les angles dans lesquels les poissons risquent de se trouver coincés et de mourir.

Fabrication de sacs en plastique à partir d'une gaine en plastique

8. Il est possible de réaliser des sacs à paroi simple ou double. Procurez-vous un rouleau de gaine en plastique épais et transparent, de 45 à 55 cm de large.
Pour fabriquer des sacs  à  paroi simple procédé comme suit:

(a) Coupez une longueur de 90 à 100 cm.
(b) Repliez sur elle-même l'extrémité de la gaine.
(c) Nouez cette extrémité, repliée solidement avec un morceau de ficelle
(d) À la flamme d'une bougie ou d'un briquet, faites fondre et fusionner les extrémités de la partie repliée.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

9. Pour fabriquer des sacs à double paroi.

Coupez une longueur de 180 cm. Faites un nœud serré au milieu. Tirez la moitié intérieure de la gaine par-dessus la moitié supérieure.

 

Utilisation de sacs en plastique pour le transport de poissons

10. Préparez les poissons comme suit en vue de leur transport.

(a) Versez de l'eau propre dans le sac, à raison d'un peu moins du tiers du volume total. Cela représente généralement de 10 à 20 l d'eau.

Si le transport doit durer plus de 24 heures, réduisez cette proportion à environ un quart du volume du sac (voir ci-dessous).

(b) Vérifiez qu'il n'y a pas de fuite d'eau.

(c) Placez les poissons dans l'eau. Les taux de charge observés dépendent de plusieurs facteurs, comme indiqué à la sous-section suivante (paragraphes 17 et suivants).

(d) Placez le sac près d'une bonbonne de gaz comprimé lorsque la durée du transport est intérieure à 20 heures, il est possible d'utiliser de l'air comprimé ; le taux de charge est alors diminué de moitié (voir ci-dessous)

• lorsque la durée du transport est supérieure à 20 heures, utilisez de l'oxygène pur ; la durée du transport peut alors atteindre 48 heures.

(e) Refermez la partie supérieure du sac dans la main et introduisez le tuyau haut pression relié à la bonbonne de gaz dans le sac, de façon que l'extrémité inférieure du tube plonge dans l'eau

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

 (f) Tenez le sac sans le serrer autour du tube et dégonflez autant que possible la partie supérieure en laissant l'air s'échapper par l'ouverture.

(g) Ouvrez lentement le robinet de la bonbonne et laissez le gaz s'échapper dans l'eau pendant 20 à 30 secondes.


(h) Serrez bien la partie supérieure du sac dans la main, sortez le tuyau de l'eau et gonflez complètement la partie supérieure du sac.


 (i) Refermez le robinet de la bonbonne de gaz et sortez rapidement le tuyau du sac, tout en tordant la partie supérieure du sac pour empêcher le gaz de s'échapper.


(j) Repliez sur elle-même la partie entortillée du sac et nouez-la fermement pour fermer le sac hermétiquement.


Vous pouvez aussi vous servir d'une ficelle solide ou de fil de fer mince. Un élastique solide, par exemple un morceau de chambre à air de 1,5 à 2 cm de large, convient également.


En cas d'utilisation de fil de fer, faites attention à ce que les extrémités soient convenablement fixées pour ne pas déchirer les sacs en plastique


(k) Vérifiez à nouveau l'absence de fuite d'eau.


(l) Pour plus de sûreté, placez le sac à l'intérieur d'un deuxième sac et refermez celui-ci séparément, en utilisant des moyens analogues,


(m) Pour refroidir l'eau contenue dans les sacs, il est possible d'utiliser de la glace pilée, à concurrence de 6 à 10 pour-cent du volume d'eau.

N'utilisez pas de glace pour le transport de très jeunes alevins.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

 11. En cours de transport, les sacs en plastique scellés doivent être protégés soigneusement.

Utilisez par exemple :

une boite en carton pour un transport par avion ;
une boite en bois pour un transport routier en camion, en charrette ou sur le porte-bagages d'une motocyclette ;
un panier soigneusement tressé, sans aucun rebord intérieur à angle vif, en cas d'utilisation d'un véhicule léger de transport routier ; ou
un sac en toile épaisse en cas d'utilisation d'animaux de charge.

12. Cela empêchera les sacs en plastique d'être crevés accidentellement et préservera l'a tranquillisé des poissons en les maintenant dans l'obscurité, ce qui par ailleurs aura pour effet de diminuer leur consommation d'oxygène,

13. Les conditions de transport peuvent être encore améliorées grâce aux dispositions suivantes :

emploi d'un matériau isolant, par exemple de plaques de liège ou de polystyrène pour garnir l'intérieur de la boîte, ou encore d'un rembourrage en vrac de granulés de polystyrène, de vieux journaux ou de sciure fine ; il ne faut cependant pas utiliser de paille, car elle risque d'endommager les sacs en plastique.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

 • installation de glace dans de petits sacs en plastique places entre deux couches de matériau isolant au fond de la boîte.

Il convient d'utiliser une quantité suffisante de glace, représentant 10 à 20 pour-cent du volume d'eau contenu dans le sac.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

 14. Les sacs doivent être manipulés avec soin, en particulier pendant le transport. Des mouvements d'eau trop importants risquent de faire périr les poissons, surtout lorsqu'ils sont très petits.

 N'oubliez pas : lorsque vous remplissez les sacs avec de l'oxygène pur, il ne faut pas fumer ni allumer de feu.

Les cigarettes et les cendres brûlantes risquent non seulement de perforer les sacs en plastique, mais, en présence d'oxygène pur, peuvent aussi provoquer une explosion.

Manutention à l'arrivée de sacs en plastique scellés

15. Lorsque les sacs en plastique scellés parviennent à destination, les poissons doivent être progressivement acclimatés à la qualité de l'eau dans laquelle ils seront stockés.


En effet, la température et les caractéristiques chimiques risquent d'être très différentes de celles de l'eau de transport, surtout si la durée du transport a été relativement importante (voir section 14.0).


 16. Pour acclimater sans danger, vos poissons aux nouvelles conditions de stockage, procédez comme suit :


(a) Vérifiez que la qualité de l'eau de destination convient bien aux poissons ;

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

(b) À l'arrivée, n'ouvrez pas les sacs !

Laissez flotter les sacs scellés dans l'eau de destination afin d'égaliser lentement les températures.

Il faudra compter environ 20 minutes par écart de température de 5 °C.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

(c) Ouvrez les sacs lorsque les températures de l'eau à l'intérieur et à l'extérieur sont sensiblement identiques.
(d) A la suite d'un transport prolongé, lorsqu'on sait ou suspecte qu'il existe d'importantes différences entre la composition chimique de l'eau de destination et celle de l'eau de transport, égalisez progressivement la qualité de l'eau :

 • ajoutez une petite quantité de l'eau de destination au contenu des sacs à intervalles réguliers, de façon à doubler ou à tripler le volume d'eau qu'ils contiennent en l'espace d'une demi-heure.
• placez l'ouverture du sac sous le niveau de l'eau et laissez les poissons s'échapper.
vérifiez attentivement la réaction des poissons au cours de cette opération et modifiez en conséquence la vitesse de remplacement ou de mélange de l'eau de transport.
(e) Nettoyez soigneusement le sac de façon à pouvoir le réutiliser.

 
 Acclimatez les poissons à la température et à la qualité locales de l'eau
 

 Détermination de la capacité de charge de sacs en plastique


17. La capacité de charge de sacs en plastique peut être établie de deux façons.


 (a) Il est possible de la calculer en fonction du poids moyen des poissons. Cette méthode est applicable en supposant un rapport de trois volumes de gaz pour un volume d'eau, soit :


avec de l'oxygène pur, pour une durée de transport maximale de 48 heures ou
avec de l'air comprimé, pour une durée de transport maximale de 20 heures.

TRANSPORT DE POISSONS VIVANTS / PRÉCAUTIONS / ACCLIMATION . . .

(b) Il est possible par ailleurs de la trouver dans des tables de référence, en fonction du poids moyen des poissons, de la température de l'eau et de la durée du transport.


Pour obtenir de bons résultats, il convient d'utiliser des sacs en plastique remplis de 20 l d'eau et d'au moins 20 l de gaz.

 18. Si votre expérience du type de transport à organiser est limitée, faites un essai avec quelques sacs et différentes capacités de charge en fonction de la durée du trajet prévue. Modifiez-en conséquence les taux de charge.

  TABLEAU 37


Valeurs Indicatives du poids de truites arc-en-ciel juvéniles Transportables dans des sacs un plastique scellé remplis de 20 l d'eau et d'au moins 20 l d'oxygène


(capacités de charge en nombre de poissons par sac)


229.GIF (46232 byte)

TABLEAU 38


Valeurs indicatives du poids de poissons d'eau chaude juvéniles transportables dans des sacs en plastique scellés remplis de 20 l d'eau et d'au moins 20 l d'oxygène

(capacités de charge en nombre de poissons par sac)


230.GIF (41017 byte)

 

 Ainsi se termine cet article que j'ai voulu très complet pour répondre à un maximum de situations , mais en contreparties il se veut long.

... Remerciements à ceux qui m'ont aidé à trouver des informations ici et là ... mais aussi sur le net pour la réalisation de ce mnémotechnique infaillible.

Pour finir voici une vidéo fait en un en seul prise, ce qui nous a permis de récolter des moments cocasses ... et de parfois s'en servir pour mieux s'améliorer

... Bon visionnage et à bientôt

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #La vie d'une AAPPMA
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE L'AAPPMA DE BELLEDONNE (38)

L'AAPPMA "Les pêcheurs de Belledonne" (38) vous invite à son assemblée générale qui se déroulera le vendredi 02 février  2018   dans la grande salle de  l'Espace Diapason  de DOMÈNE (38420) ... ceci à partir de 19h 30 heures.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE L'AAPPMA DE BELLEDONNE (38)
Ordre du jour :
 
- Bilan Moral de l'Année 2017
- Bilan Financier de l 'année 2017
- Projet et Budget 2018
- Informations diverses
- Questions/Réponses
- Verre de l 'amitié
 
Bien cordialement,
L'équipe de L'association,
AAPPMA   "les pécheurs  Belledonne"
 
Site web

 - Notre page Facebook  >>> ici

Un de ces ruisseaux un peu secret  de la vallée du  Grésivaudan

Un des  ruisseaux un peu secret au cœur  de la vallée du  Grésivaudan

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE L'AAPPMA DE BELLEDONNE (38)

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #La vie d'une AAPPMA, #Rando-Pêche

Lors des 8èmes  rencontres  scientifiques et techniques du réseau des lacs sentinelles qui ont  eu lieu  pendant la semaine 41 à Barcelonnette (04)

 

Direction  le massif du Mercantour-Argentera et le  vallon du Lauzanier  creusé par un immense glacier il y a plusieurs milliers d'années.

Au siècle dernier, s'étendaient encore ici des cultures de céréales et des prés de fauche jusqu'à 2200 mètres d'altitude.

Son exploitation agricole et pastorale par les hommes a favorisé une grande diversité d'espèces de plantes à fleurs, dont l'emblématique “Reine des Alpes”. elle est aussi appelée Panicaut des Alpes ou Chardon Bleu.

... Mais en   réalité ce n'est pas un Chardon, c'est une Ombellifère de la famille des Apiacées.

 

Une faune remarquable est également présente : chamois, bouquetins, marmottes, gypaètes barbus

... Près de 7000 brebis transhument chaque année en estive au Lauzanier et nous sommes ici pour percevoir  les  effets néfastes   de l'homme sur ces milieux ... mais aussi comme aujourd'hui pour mesurer les conséquences  du réchauffement climatique , ceci en y relevant des sondes immerger dans ce lac ... une des données impactant sur le fameux "réseaux des lacs sentinelles" dont le lac du Lauzanier fait partie.

LAC DU LAUZANIER - 04 -

Itinéraire depuis Larche (commune située à 25 km de Barcelonnette - 04) > sortir du petit village sur la D900 en suivant la vallée de l’Ubayette en direction de l’Italie, emprunter la route sur la droite où des panneaux indiquent la direction du vallon du Lauzanier ... la  route étroite sur plusieurs kms  vous mène au parking de Pont Rouge ... Alt. 1907m au départ de la randonnée

Durée de la randonnée : 3 h  A/R ... (Montée en 1h45)

Dénivelé : 380 m

Distance AR : 9 km 

 

Cartographie :  IGN TOP 25 3538ET Aiguille de Chambeyron

                 IGN TOP25 3639OT Haute Tinée

 

Altitude : 2284 m

Longueur du lac  : 300 m

Largeur du lac : 200 m

 

Autre caractéristiques du lac

 

Superficie :   3.30 ha
 
Profondeur maxi  : 7 m
 
Durée du gel : 7 mois

 

LAC DU LAUZANIER - 04 -

Né de la rencontre entre gestionnaires d'espaces protégés et les scientifiques investis dans l'étude des milieux lacustres , le réseau "lacs sentinelles" a pour ambition de coordonner les recherches et suivis sur les lacs d'altitudes

... Ces derniers localisés en tête de bassin versant à distance des sources de pollutions ponctuelles ,jouent un rôle de vigie vis-à-vis  de l'évolution des changements globaux tels que l'érosion , de la biodiversité , des changements climatiques et de la dispersion de contaminants.

LAC DU LAUZANIER - 04 -

  Programmes des rencontres sur les lacs Sentinelles 2017 :

 

- De la dernière glaciation aux changements contemporains.

- Regard glaciologique et géomorphologique sur les lacs sentinelles.

- Utilisation de la télédétection pour une meilleure prise en compte de la productivité des bassins versants pour étudier les lacs d'altitudes.

- L'effet des orages est-il plus important que la température atmosphérique sur le fonctionnement physique et écologique du lac de la Muselle (38) ?  ... à savoir que deux autres lacs sont sous surveillance permanentes dans le département de l'Isère , ils sont sur le plateau des 7 Laux   il s'agit de la Corne et du Cos.  

- Vulnérabilité des lacs de haute altitude aux changements globaux.

- Infection des populations de la Grenouille rousse par un ranavirus dans le Parc  du Mercantour.

- Diatomées benthiques (algues) littorales des lacs d'altitude. Quels intérêts pour l'évaluation environnementale ?

        Thématique :

                - Chimie

                - Phytoplancton / Zooplancton

- Synthèse et discutions collectives sur les données de l'observatoire des lacs d'altitudes

- Perspectives pour l'observatoire des lacs d'altitudes

- Projections et échanges avec les élus et acteurs locaux

- Sortie  au lac du Lauzanier 

... ceci avec 21 partenaires scientifiques et techniques sur 3 années de mesures standardisés  sur 20 lacs

LAC DU LAUZANIER - 04 -

 ... et c'est donc le lendemain que l'on remontera le vallon du Lauzanier pour arriver au lac ou s'écoule son émissaire qui n'est autre que la naissance de l'Ubayette une petite rivière bien connu de certains de mes amis pécheurs qui aiment cette nature sauvage ... elle est longue d'une vingtaine de kilomètres, un des principal affluent de l'Ubaye.

LAC DU LAUZANIER - 04 -

 Le bateau gonflable à été monté à dos d'homme pour aller par la suite relever  des données sur les différentes sondes.  

LAC DU LAUZANIER - 04 -

... et voici les sondes en question ... elles sont immergées pendant toute une année.

Matériel permanent en place :
 
- 5 enregistreurs température haute-fréquence (HOBO, prêt ONEMA IRSTEA)
- 1 enregistreur O2 haute-fréquence (minidot)
- Chaîne de mouillage.
LAC DU LAUZANIER - 04 -

La récupération des données

... Pour les analyses physico-chimiques des lacs sentinelles , elles sont portées uniquement sur 4 paramètres : le profil d'O2, le profil de température, les mesures de pH et de conductivité.

LAC DU LAUZANIER - 04 -

Après le teste des batteries elles vont de nouveau prendre place dans le lac.

Les 20 lacs étudiés et comparés afin de créer des regroupements sur des caractéristiques comme l'altitude, la latitude, la superficie du lac, l'occupation du bassin versant, la géologie.

... 5 groupes de lacs se distinguent (Lac polaire/Lacs froids/ Lacs de pelouse/Grands lacs).

LAC DU LAUZANIER - 04 -

 J'en profiterai pour aller faire le tour du lac.

LAC DU LAUZANIER - 04 -

 ... notamment pour me rendre compte de la qualité des zones de frayère à l'embouchure du lac.

LAC DU LAUZANIER - 04 -

Le retour de l'embarcation signale la fin de notre mission aujourd'hui

... depuis 2010 le lac du Lauzanier a fait l'objet de plusieurs campagnes de carottages dans le but notamment d'étudier l'évolution récente de l'état écologique du lac pour répondre à une demande du parc sur l'origine de son "verdissement" observé depuis quelques années ... elles ont permis d'obtenir des indications sur des changements physico-chimiques (oxygénation, nutriments, turbidité) ... mais aussi du coté biologique (productivité aquatique ,phytoplancton, zooplancton, communautés benthiques)

LAC DU LAUZANIER - 04 -

 la suite en images avec cette vidéo ou plusieurs sujets seront abordés ... notamment sur la vie piscicole du lac .... mais aussi la flore , la faune.

... veuillez m'excuser pour la mauvaise qualité de son par moment ... à cause du vent bien sûr , mais aussi pour la limite  technique  du matériel utilisé.

 ... une autre vidéo plus explicative   pour mieux comprendre encore ce qu'est le travail d'analyse du  réseau des lacs sentinelles.

.... une dernière  en  bonus  qui nous rappel l'organisation et l'histoire de ces lacs .... un extraits de l'émission "Des Racines et Des Ailes"

"la reine des Alpes"  un trésor à préserver

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #La vie d'une AAPPMA

Inventaire de la vie piscicole des ruisseaux.

 

Tout d'abord, la mise en place de ces opérations se prépare à l'avance , car elles sont soumises à des autorisations, tant des propriétaires des droits de pêche , mais également des services de la police de l'eau.

... Il est donc nécessaire d'obtenir un arrêté préfectoral pour pouvoir pratiquer ces pêches électriques.

À savoir que ce n'est pas l'AAPPMA elle-même qui pratique cette technique de pèche , mais la fédération de pèche à laquelle elle appartient ... ici la Fédération de Pêche de l'Isère

L'objectif du jour et de faire un suivi des populations , notamment de la  souche  locale  qu'il faut tenter de préserver quant elle est existante, car plus résistantes et plus adapter à ce milieu sélectif et hostile que sont les torrents d'altitudes.

... là où l'aboutissement de la reproduction est très difficile, car le temps est long et pendant ce temps les eaux bien souvent se déchainent ... avec la fonte des neiges et les précipitations climatiques charriant dans leurs eaux, embâcles et rochers arrachés à la montagne érodé ... capable en quels instants de compromettre les futures générations de truites.

... Le temps d'éclosion :

 Il est très variable ... il ne se calcule pas en heure, ni en minutes , ni en secondes ... mais en degrés/jours.

.... Je m'explique : l'éclosion pour une truite fario depuis la fécondation jusqu'à l'éclosion est de 420 degrés /jours ... soit 42 jours à une eau à 10° c.

... Dans nos torrents de montagne on peut considérer que le temps est doublé, car les températures de leurs eaux sont plus proches de 5 degrés Celsius, à ce moment-là de l'année ... c'est même moins, parfois ... ce qui indirectement rallonge le temps de l'éclosion de ces alevins de truites.

... En environ trois mois, il peut se passer énormément de choses qui peuvent compromette la nouvelle génération.

 ... Faut-il encore préalablement  que les truites trouvent  de bonnes conditions pour pouvoir pondre leurs  œufs (habitat, qualité d'eau et des sédiments, frayères , biocénoses etc).

PÊCHES  ELECTRIQUES  EN  TORRENTS  DE  BELLEDONNE  . . .

 Venons-en au matériel :

Ces opérations demandent du matériel spécifique et des moyens humains , car il faut faire vite pour inventorier les habitantes de ces lieux, sans leur causer trop de dommages.

... À savoir que dans la rudesse de cette altitude il n'y a pas d'autres poissons que des truites (pas de chabots par exemple)

Pour ce faire on utilise une génératrice avec un boîtier redresseur (courant alternatif- continu) pour mettre une tension électrique dans l'eau (entre 300 et 800 V en moyenne) mais l'intensité est faible (quelques ampères)

PÊCHES  ELECTRIQUES  EN  TORRENTS  DE  BELLEDONNE  . . .

 Avec d'un coté une masse ("électrique") que l'on va déposer dans l'eau et une tête d'anode (la perche avec un cercle pour transmettre le courant dans l'eau)  qui va imposer aux poissons une nage forcée en contactant leurs muscles.

PÊCHES  ELECTRIQUES  EN  TORRENTS  DE  BELLEDONNE  . . .

Un des participant a en main un interrupteur capable de couper ce courant à la moindre anomalie (chute ou contact directe avec l'eau par exemple) ... en l'occurrence c'était moi qui étais dédié à cette fonction de sécurité ... pas facile de capturer des images de qualité en même temps (milles excuses)

Voici un schéma de l'ensemble des  opérations techniques ... ceci en complément d'informations.

PÊCHES  ELECTRIQUES  EN  TORRENTS  DE  BELLEDONNE  . . .

 Cette technique permet d'attirer le poisson à l'aide de ce courant plus ou moins faible en fonction notamment de la profondeur de l'eau ... puis les capturer avec une épuisette.

PÊCHES  ELECTRIQUES  EN  TORRENTS  DE  BELLEDONNE  . . .

... Deux passages sont effectués sur un même secteur, sur environ 100 mètres de torrent.

Au niveau de la protection des participants :

 Il est impératif d'avoir des gants , avec au minimum des cuissardes en caoutchouc ou néoprène pour éviter tous contact avec l'eau.

PÊCHES  ELECTRIQUES  EN  TORRENTS  DE  BELLEDONNE  . . .

 Les poissons sont ensuite identifiés, pesés, mesurés et mis dans un contenant ... le temps de  récupérer.

Une fois toute la manipulation terminée, ils sont tous remis dans leur milieu.

PÊCHES  ELECTRIQUES  EN  TORRENTS  DE  BELLEDONNE  . . .

L'intérêt de ces pèches électriques et de mieux aussi se rendre compte de la pyramide des âges présentes dans l'endroit pêché.

Pour manipuler les poissons avec beaucoup plus de délicatesse on utilise en aquaculture de l'eugénol pour ses propriétés anesthésiantes.

... L'eugénol est un phénol qui forme la majeure partie de l'essence de clou de girofle ... cette odeur me rappelle le dentiste utilisant cette pâte obtenue par le malaxage d'eugénol afin d'endormir préalablement la gencive avant de m'assainir la douloureuse piqure qui me fessait tant redouter le technicien ... mais arracheur de dents.

PÊCHES  ELECTRIQUES  EN  TORRENTS  DE  BELLEDONNE  . . .

A savoir que les truites réagissent assez bien à ce genre de manipulation, ce qui n'est pas le cas de tous les poissons ... certains sont plus fragiles, comme l'ombre commun, par exemple , mais il n'y en a pas dans ces torrents de montagnes.

Ce qui pourrait poser plus de problèmes , ce sont des phénomènes plus extérieures comme une température trop élevée , par exemple.

PÊCHES  ELECTRIQUES  EN  TORRENTS  DE  BELLEDONNE  . . .

 Voici d'ailleurs un très beau spécimen qui peuple ce torrent ... si vous observez cette truite de souche méditerranéenne ... elle est quasiment dépourvue de point rouge et noir ...  une souche autochtone propre à ce torrent , qu'il faut tenter de préserver.

... et c'est ce type de géniteur capable de  vivre dans ce milieu hyper sélectif est habitué à la rudesse de son habitat ... qui nous a poussé à mettre l'année dernière ce petit torrent de montagne en gestion patrimoniale, au moins pour trois ans, dans un premier temps.

PÊCHES  ELECTRIQUES  EN  TORRENTS  DE  BELLEDONNE  . . .

 Pour finir , une petite vidéo pour clôturer l'action du jour sur les suivies des ruisseaux et torrents du domaine de pèche de l'AAPPMA "les pécheurs de Belledonne"

... Bon visionnage et à bientôt

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Rando-Pêche, #La vie d'une AAPPMA

 Retour à la montagne ... avec la pêche au lac de la Jasse , en deux épisodes.

 

Presque un mois sans arpenter les sommets montagnards, suite à une cheville parti en vrille ... même si ce n'est pas encore cela ... je refusai d'attendre davantage.

... Il fallait juste trouver un lac pour la reprise avec un chemin pas trop accidenté et pas trop long non plus ... redoutant quand même la descente, bien plus que la montée.

... Le choix fut la Jasse dans le massif de Belledonne ... une première pour ne pas encore l'avoir fait à pied par ce sentier.

... La dernière fois que je l'avais pêché  remonte à 2008 ... mais cette fois-ci, en plus de ma cheville encore convalescente, je l'ai choisi aussi pour un véritable intérêt halieutique ... plus exactement pour un suivi des populations piscicoles de ce lac.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

Itinéraire depuis Grenoble (environ 42 km, en ~ 50 mn) : Prendre la direction de la Tronche , (A41 Chambéry) > sortir à la  24b (Brinoux /Froges) >   puis Le Champ-près-Froges > Les Adrets > Pipay > avant d'arriver à la station de Pipay garer la voiture dans le virage en épingle qui tourne à gauche ... Alt 1550 m  vous êtes  au  départ du sentier de la randonnée.

 

Départ de la randonnée :  virage à gauche avant Pipay  (Alt 1550 m)

Durée de la randonnée : 2 h 15 AR ... (Montée, 1h 15 ) ... Retour même trajet

Distance AR : 7.8 km

Dénivelé : 4.80 m

Cartographie : IGN : TOP25 3335 ET Bourg d'Oisans - Alpe d'Huez (en compagnon)

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

 Le début de la randonnée ce fait sur un chemin forestier arboré , mais on se retrouve assez vite à découvert , avec une vue lointaine sur la vallée et les sommets du Grésivaudan ... voilà qui me fait le plus grand bien ... même si la cheville est encore raide.

... Des bovidés occupent l'espace et si on fait abstraction de la vue des remontées mécaniques et des canons à neige  ... c'est presque le bonheur absolu.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

Le lac est calme ... pas de pécheur non plus pour l'instant (nous sommes les seuls fous, tous du moins les plus matinales)

... On observe sans pression , avant même de choisir une place pour tenter notre chance ... on scrute la surface de l'eau également, dans le but de trouver des indices qui pourraient nous aider à choisir la technique à employer dans un premier temps.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

 Voici notre poste de départ ... loin des possibles passages des bêtes à quatre pattes et autres bipèdes qui pourraient briser ce calme qui à mon avis ne devrait pas durer en cette période estivale.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

 Première sensation de froid cette année en montagne ... Brrrr ,  on implore le soleil de venir réchauffer l'endroit au plus vite.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

 Le voici ... mais rien ne bouge pour l'instant ... les truites ne sont pas plus actives que nous.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

 Ce moment viendra à plusieurs reprises ... d'abord pour Malika qui assure la réussite de sa partie de pèche en cumulant les prises. .

 

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

 ... Personnellement les techniques que j'utilise pour l'instant ne font pas merveilles ... ici je suis à la mouche ... les vents changent sans arrêt ... le temps que je change de mouche et je me retrouve avec une imitation plus dédié à pécher la grosse vaguelette ... alors qu'il faudrait à l'instant "T" quelque chose de plus subtile et discret pour pêcher en finesse ... voir en nymphe à vue,  pour tenter de séduire ces dames truites qui passent devant moi sans même me saluer

... De plus ... dure, dure de les attaquer  correctement avec des parois aussi proches.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

 C'est en laissant la canne à mouche de côté pour pécher des couches d'eau inférieure que je trouverai moi aussi des solutions ... certes bien aidé par les observations et par les techniques employer par Malika.

... Du point de vue piscicole ... voici une truite arc-en-ciel remise dans ce lac cette année (en taille portion)...

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

... Mais si je suis là aujourd'hui, c'est que je recherche autre chose ... car nous avons mis aussi des truitelles de taille moyenne pour faire un essai ... il y a quasiment un an (de mémoire, en moyenne de taille 15 - 17 cm)

... il faut savoir que les truites portion acheter chez un pisciculteur et le prix au kilo le plus cher ... car , c'est cette taille qui alimente les étales des rayons poissonnier des grandes surface ... et donc la demande étant  plus forte sur cette taille   explique  son prix bien plus élevé. 

..  En l'observant : elle est  bien plus jolie  aussi ... de belles nageoires déjà , mais également la queue ... quarement le  plus démonstratif sur ce sujet ... je soupçonne que si s'en est une, elle  à bougrement bien grandi ... cela demande confirmation.

... Ce sont également des poissons  plus farouches et plus craintifs  ... donc plus intéressant à pécher ... enfin, c'est  mon avis.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

La pêche fut honorable ... mais sans plus ... cependant, si on se réfère aux autres pêcheurs venus nous rejoindre autour du lac, nous ne devons pas nous plaindre, car nous sommes les seules à avoir pris du poisson.

J'en profiterai à la fin de la partie de pèche pour aller à leur rencontre , afin de discuter un peu des lieux et de leurs perceptions sur ce lac, car je suis intrigué par des poissons morts sur les fonds ...  cependant ,je l'ai retrouvent qu'aux endroits bien précis autour des poste de pêches ce qui me laisserait supposer que c'est dû essentiellement à des pécheurs peu scrupuleux et indélicats, qui préfèrent récupérer les hameçons coute que coute sur des truitelles qui auraient trop engamer.

... Alors que pour la survie du cheptel et les efforts consentis par l'AAPPMA pour garantir les futures parties de pèche ... il serait bon tous simplement de couper le fil et  laisser l'hameçon dans le fond de la gorge ... un hameçon qui sera digéré par la truite qui secrète des  enzymes digestives capable de les dissoudre.

 .... Par la suite, ils  mon certifié qu'ils n'avaient pas vu de poissons morts , ni en décompositions comme aujourd'hui à cette date d'ouverture ... ce qui expliquerait que ces mortalités ne viendraient pas d'un hiver trop rigoureux, ni de maladies où d'une pollution partielle avant cette date.

... Fin du premier épisode.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

Deux jours plus tard ... retour en ces lieux avec l'ami Bernard ... sa première sortie pèche en lac de montagne de l'année 2017

Nous sommes ici pour valider si les truites misent l'année dernière avait bien survécus (pour certaines) ... en espérant faire quelques prises, car le ressenti demandait confirmation ... et à vrai dire c'était l'occasion également de faire découvrir à Bernard cet endroit qu'il ne connaissait pas encore.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

Comme il y a deux jours la partie de pèche sera bien timide en résultat dans les premières heures.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

 Il fallut se creuser les méninges pour arriver à sortir quelques poissons.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

 ... Nous en avons vu (comme sur la photo)... mais obliger de constater leurs nonchalances ... ce ne fus pas simple encore une fois ... ce qui était vrai il y a deux jours  n'étais pas cette fois-ci le remède miracle.

... Cela fait partie des caprices de la pêche en lac de montagne ... c'est un challenge permanent , une remise en question à chaque sortie pêche ... mais, c'est ce qui fait son attrait.

... Remarque : le jour où je ne réfléchirai plus quand j'irai à la pêche , j'y trouverai surement beaucoup moins d'intérêts ... il sera bon  à ce moment-là de passer à autre chose de plus captivant.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

Pour en revenir à la partie de pèche : c'est en multipliant les techniques et les esches ... que l'on trouvera tous simplement à leur proposer ce qu'elles avaient à disposition tous les jours à profusion dans le lac ... les truites qui étaient là depuis l'année dernière étaient à table sur un festin qu'abriter le lac ... fallait juste y penser à ce moment-là.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

... Ravis de constater et de valider que les truitelles avaient bien grandi, puisqu'elles étaient maillées.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

On quittera les lieux pleinement satisfait ... avec le plaisir d'avoir pu constater .

... Les truites étaient même bien plus joli morphologiquement ... leurs nageoires étaient devenues rouge pour certaines ... après une analyse d'un contenu stomacale de l'une d'elle j'ai pu deviner beaucoup de larves d'insectes et de simulies , mais aussi des escargots d'eau ... des vairons ... ce qui   fait un large éventail de nourriture pour assurer une croissance rapide.

... et à 1861 m d'altitude leurs croissances est encore plus rapide qu'à 2000 mètres ... car, aussi moins longtemps sous la neige ... on peut redouter des eaux trop chaudes en période estivale ... bien que n'ayant pas de thermomètre à disposition ce jours-là ... j'ai pu constater que l'eau qui alimentait le lac s'avérait suffisamment fraiche pour les poissons qui peuplent ce lac.

Nous allons donc continuer dans cette voie avec l'AAPPMA "Les pécheurs de Belledonne" qui a en gestion ce lac ... en espérant tous de même que les pécheurs prennent plus soin de leurs patrimoines halieutiques dans un futur proche ... et quel que soit le lieu de pèche.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

... Coté botanique : tiens voici une plante que j'aimais faire claquer entre mes doigts quand j'étais enfant ... c'est le Silène enflé >>> Silène commun >>> ou Claquet (Silene vulgaris)

Coté gastronomique : les feuilles peuvent être consommées en potages, salades ou légumes et incorporées dans des omelettes.

On ramasse les jeunes feuilles avant la floraison ... Les jeunes pousses de silène enflé sont tendres et croquantes ... Leur saveur légèrement sucrée rappelle un peu celle des asperges puis des petits pois.

LAC DE LA JASSE (ALT.1861m)  . . .   DÉPART DEPUIS PIPAY (38)

Pour finir voici des images de ce ces deux sorties dans une même vidéo ... bon visionnage et a bientôt.

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #La vie d'une AAPPMA, #Evénements - Salons

Les animations font partie aussi des activités de l'AAPPMA "les pêcheurs de Belledonne"   ...  c'est l’occasion de vous signaler la prochaine qui aura lieu en juin

... c'est le rendez-vous annuel de la fête de la pêche

FÊTE DE LA PÊCHE 2017 . . .

La Fête de la pêche : elle permet à des passionnés de pêche de transmettre leurs savoirs aux jeunes et aux nouveaux pêcheurs.

Cette année, la Fête de la pêche se déroulera pour l'AAPPMA de Belledonne le 4 juin 2017 au lac de Freydière

. . . La Fête de la pêche offre la possibilité de pêcher exceptionnellement sans permis . Le but de cette fête est de faire découvrir la pêche récréative à tout citoyens ... dans le but aussi d'accroitre la relève de pêcheurs.

Tout sera mis en œuvre afin de réunir les conditions favorables à une première expérience positive de pêche.

Seront au programme :

- Pêche a la truite traditionnelle et bombette
- Pêche à la mouche
- Pêche au coup

Soyez au rendez-vous et bonne fête de la pêche à tous

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #La vie d'une AAPPMA
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 2017 DE L'AAPPMA DE BELLEDONNE (38)

L'AAPPMA (l 'Association Agréée de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques)  "Les pêcheurs de Belledonne" (38) vous invite à son assemblée générale qui se déroulera le vendredi 03 Févier 2017  à la grande salle de  l'Espace Diapason de DOMÈNE (38420) ... ceci à partir de 20 heures.  

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 2017 DE L'AAPPMA DE BELLEDONNE (38)
Ordre du Jour :
 
- Bilan Moral de l'Année 2016
- Bilan Financier de l 'année 2016 
- Projet et Budget 2017
- Informations diverses 
- Questions/Réponses 
- Verre de l 'amitié
 
 
Bien cordialement ... de la part  l'équipe de l'association >>>
... AAPPMA  : ... les pêcheurs de Belledonne
- Domiciliation : à  Froges

 

Voici les liens pour suivre l'A A P P M A " Les pêcheurs de Belledonne"

- Le site >>> ici

- Facebook >>> ici

lac du Grand Domènon (un des dix  lacs classé conditions particulières)

lac du Grand Domènon (un des dix lacs classé conditions particulières)

Un de ces ruisseaux un peu secret  de la vallée du  Grésivaudan

Un de ces ruisseaux un peu secret  de la vallée du  Grésivaudan

 ...  et voici une de ces belles truites réfugiée au cœur  de ces entrailles ... dans un havre de paix 

... et voici une de ces belles truites réfugiée au cœur  de ces entrailles ... dans un havre de paix 

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Rando-Pêche, #La vie d'une AAPPMA

 Alevinage héliporté dans les lacs d'altitude de l'Isère 

 

L'hélicoptère permet de gagner du temps , car pour atteindre certains de ces lacs, il faudrait compter plusieurs heures de marche et donc par cette opération le temps est largement réduit  et augmente de manière significative les chances de survie de ces très jeunes truitelles.

Cependant , malgré ce temps gagné il faut tout de même acclimater les poissons, pour éviter tout chocs thermiques , c'est même le point crucial  à  ne surtout pas négliger.

 

Au niveau organisation : le plan d'alevinage est défini par avance pour une meilleure optimisation des rotations , car le prix de l'héliportage à un coup (entre 25 et 30 euros la minute)

Cet événement  doit donc être réglé avec précision en coordination avec les AAPPMA concernées , elles sont au nombre de cinq :

- Allevard

- Belledonne

- Bourg d'Oisans

- Grenoble

- Valbonnais

Pour ce qui est de l'organisation propre à l'AAPPMA de Belledonne : la plupart des bénévoles ont rendez-vous la veille au soir pour passer une nuitée au refuge de la Pra , car il faut être de bonheur sur les points d'alevinages qui auront lieu pour notre part à partir de 9 heures , cependant il faut y être bien avant pour protéger la zone de toute intrusion (randonneurs, campeurs où même troupeaux) 

Voici une image bien connue de tous les randonneurs qui montent en direction du lac du Crozet, c'est ce même trajet qui faut emprunter pour de nombreux lacs qui gravitent autour du refuge de la Pra ... notre but final aujourd'hui

  

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 ... Rappel de l'itinéraire depuis Grenoble (environ 27 km, en ~ 30 mn) : Prendre la direction de Domène > Revel > Le Rousset > Les Granges de Freydière > Arrivé au carrefour des quatre chemins, prendre le chemin mal carrossable (à gauche) > Garez-vous sur la plate-forme de stationnement ... Au lieu-dit "La Pliou" (Alt. 1370 m).

 

Départ: Pré Raymond (1370m)

Durée de la montée : environ 3 heures

Distance de la montée : 5 km 600 (trajet en vert)

Dénivelé : 740 m.

Altitude du refuge  de la Pra : 2109 m

Cartographie : IGN  TOP 25 3335 OT Grenoble - Chamrousse - Belledonne (en compagnon pour le trajet vert, impératif pour le trajet orange)

 

* A noter que le trajet orange fut le trajet de notre  retour dans un premier temps , il n'est pas matérialisé, sur une carte IGN (départ du lac Merlat pour retrouver le vallon Mercier en contournant le Galeteau par la droite) ... Cliquez sur la carte pour mieux se rendre compte

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Aleviner les lacs d'altitudes, pourquoi ?

 

Déconnectés du réseau hydrographique, la majorité des lacs alpins sont d’origine glaciaire et n’ont donc jamais été en contact avec les cours d’eau qui contenaient du poisson … On les appelle les "lacs bassines"      

 

L'origine de la  présence de poissons  dans ces lacs est  due uniquement à l'homme.

 

 ... Par le passé des alevins y ont été amenés, à dos d'hommes, ou de mulets  … Depuis les années 70  les alevinages se font par hélicoptère … C’est une opération très importante qui demande une sérieuse organisation (comptage des alevins, préparation des sacs, mise en place d’un plan de vol, programmation des bénévoles sur les points de réceptions …) 

 

Pour les autres lacs : la reproduction se fait naturellement, les poissons vont frayer en remontant le courant du ruisseau qui l’alimente … Cependant, il peut y avoir sur ces lacs, un alevinage de complément dû a l’insuffisance de la reproduction.

...  Donc, en  rajoutant les conditions climatiques :  souvent très difficiles en tout cas pas toujours propice à la reproduction, vous retrouvez-là toutes les raisons de l'alevinage sur ce type de lacs d'altitude.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Petite pose au lac du Crozet ... à vrais dire , nous avons  le temps, le rendez-vous au refuge est programmé vers 18h30 ... il n'est 13 h30 on prends de  temps de casser la croûte ,  on pourrait même pêcher , mais on garde cela pour demain après l'alevinage ... il y a tellement de belles choses à observer … notamment la flore qui s'exprime outrageusement à cette époque de l'année ... pas la peine de chercher bien loin.

A nos pieds il y a des  globulaires à feuilles en cœur elles s'appellent  aussi Globulaire à feuilles cordées ou Veuve-céleste. 

Elles poussent en touffes serrées et profitent de la moindre aspérité d'un rocher pour s'installer.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 La globulaire à feuilles en cœur  serait en infusion  un puissant laxatif ... qui l'aurait cru  , je la trouve  pourtant  très jolie.  

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Pendant notre longue halte nous serons rejoint par d'autres bénévoles, Marc , Myriam et Barthélemy.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 On choisira de continuer ensemble, tout en profitant pour observer encore ... comme ces étonnante Clématites , que je ne pensais pas la trouver-là .

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Pourtant, je suis passé  mainte fois par ici sans avoir l'occasion de les avoir remarquées ... Merci Myriam pour l'identification.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Plus l’habitude de randonner en plein après midi , ça chauffe !

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Encore un petit effort avant d'arriver au point culminant.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Il est en vue, c'est le col de la Pra ... (Altitude 2167 m)

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Nous voici maintenant au refuge de la Pra ... sa capacité d'accueil est de 74 places ... le refuge centenaire a été entièrement rénové et agrandi en 2007.

A noter que le refuge d'hiver a également été entièrement restauré ... il est maintenant dans le bâtiment principal : 16 places hors-gardiennage.

Téléphone du refuge 04 76 89 94 60 / 06 24 56 77 81

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Le dortoir a été fraîchement rénové , tout semble parfait pour passer une bonne nuit.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Mais on en est pas là , il n'est que 17 h 30 ... le repas du soir n'est qu'à 19 heures … Pendant ce temps les femmes papotes.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 ... Et les hommes préparent les cannes à pêches ... tout en échangeant sur leurs savoirs.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 19 heures, c'est le repas pour la majorité  …car, il en manque encore 4 , mais il est prévu qu'ils arrivent plus tard … en attendant on commence.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Pour la photo , je n'ai pas su choisir ... alors du coup, j'ai mis les deux.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Les moments agréables ont tous une fin ... il se fait tard , il est temps de gagner le dortoir.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

6h40 tout le monde dehors , le petit dej' est prévue à 7 heures, en attend, ont observent le plateau de la Pra.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Et il y a des troupeaux d'animaux sauvages .. chamois ou mouflons difficile d'en être certain, cependant ma piètre vision d'urne pencherait plus pour des mouflons

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

C'est l'heure ... à table !

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Puis c'est la  photo souvenir avant le grand départ.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 C'est avec Malika et Serge que je prendrai  la direction du lac Merlat.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Là encore, il y avait des animaux , notamment des marmottes.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Nous sommes au bords du lac en  environs  20 mnutes.

 

Altitude du lac Merlat : 2044 m

Profondeur : 12 m

Superficie : 2.4 ha

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 9h42 l'hélicoptère arrive enfin vers notre lac ... l'instant est bref !

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Les 500 truites fario sont récupérées ... tout semble parfait dans la poche gonflée à l'oxygène

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Il ne nous reste plus qu'a mettre en place la procédure d’acclimatation des alevins pour évier tout choques thermiques.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Il nous a fallu  une  trentaine de minutes  avant de procéder à leurs  libération , mais ce temps est indicatif ... pour que ce soit   le bon moment, il faut que la température de la poche d'eau avec  les alevins soient égales à celle de l'eau qui les reçoit, donc ça peut être plus ou voir moins ... pour mieux se rendre de compte de la bonne décision il faut tremper sa main dans la poche , puis dans l'eau du lac  ... ceux qui font de l'aquariophilie connaissent bien  toute l'importance d'une bonne acclimatation. 

... Encore plus quand les poissons sont petits, car  plus les alevins sont petits, plus ils sont fragiles , mais plus ils sont petits, plus ils ont une meilleure chance de réintroduction , car ils ne sont pas trop  habitués à la nourriture des piscicultures ... par chance à cette époque de l'année, ils auront énormément de nourriture sur les lacs de montagne et également très varié ce qui va faciliter grandement  leurs démarrages dans leurs nouvelle vie, ceci avant d'être confronté aux rudes hivers des lacs d'altitudes.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

  Voici  la procédure d'acclimatation des alevins, avec les points importants à respecter.

- 1 – Après le départ de l'hélicoptère récupérer la poche d'alevin et la déposer dans le lac (sans l'ouvrir) attendre 10 à 20 minutes minimum pour atteindre une concordance de température entre l'eau du lac et la poche d'alevins (le temps est variable en fonction de l'écart de température entre ces deux)  il ne faut surtout pas avoir peur de laisser plus de temps, car les poissons à ce moment-là ne risquent rien , car les sacs sont gonflés à l'oxygène et peuvent tenir  bien au-delà du temps  nécessaire à l'acclimatation (au moins quatre fois plus) ... il y a quand même une limite dans à ces conditions, c'est que le sac exposé au soleil  ne chouffe pas trop non plus ...  juste ce qu'il  faut ...  à savoir que la température létale de la truite fario est de 25°C maximum ... ce qui laisse un peut de marge quand même ... là encore,  il  faut trouver  bonne justesse.

- 2 – Puis faire rentrer progressivement de l'eau du lac dans la poche d'alevins, ceci afin d'éviter tout chocs thermiques ... puis attendre encore quelques minutes supplémentaires, renouveler l'opération si nécessaire

- 3 – pour s'assurer de la concordance de température : plonger votre main dans le lac et dans la poche d'alevins ... si tout vous semble cohérent, procédez à la libération de  jeunes poissons en faisant rentrer de l'eau ... les alevins sortiront par l'action du débordement.

A savoir que les alevins vont rester prostrés sur le fond de l'emplacement choisi, car encore groggy par cet  événement (c'est à ce moment- là qu'ils sont le plus vulnérable)

Le ou  les points de déversements : leurs choix sont très importants aussi ... il faut choisir des endroits peu profonds, caillouteux pour que les jeunes truites puissent se cacher dans les failles des cailloux entremêles. ... ces zones seront peu profondes  au plus loin des hauts fonds    pour éviter toutes attaquent d'autres salmonidés (dont la truite fait partie)

Si vous avez l'habitude de la pêche en lac de montagne, c'est à ces endroits que les vairons se rassemblent, car ils s’y sentent en sécurité

 ... À éviter les plages sablonneuses, elles sont souvent  sans  cachettes  ... éviter aussi   les zones profondes, car peux sécurisantes pour des poissons de petites tailles.

... Ils auront bien le temps d'être repéré par les prédateurs, car hélas malgré toutes ces précautions réaliser ... tous ces poissons ne survivront pas jusqu'à leurs tailles l’égale de capture, ainsi est la dure  loi de la nature.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Nous voici désormais libérés de toutes obligations , la partie de pêche peut maintenant réellement commencer ... on le sait, ce jour-là il ne faut pas se tromper d'objectif , même si le temps d'acclimatation pour certains peut paraître très long.

... Ce qui ne nous empêchera pas par la suite de pratiquer assidûment en recherchant l'obtention du résultat, même si le temps encore une fois a été écourté par l'événement principal de cette journée.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

C'est Malika qui ouvrira le bal avec une truite fario 22,50 cm ... il en manque un peut , mais c'est encourageant.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Personnellement, j'aurais plus de chance avec une 24,5 cm.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Pour compléter , il y aura aussi deux  ombles chevaliers de 27 .

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Voici le second.

… A savoir que Malika aura moins de chance avec ces poissons , elle en décrochera deux de taille qui semblaient identiques, ceci tous aux bords pendant que je remballais mes cannes … comme quoi il faut parfois peu de temps pour décider du sort d'une partie de pêche .

13 heures c'est l'heure butoir  qui a été convenu pour remballer, cependant je pense qu'il y avait aujourd'hui encore un peu de place pour prendre du poisson.

... Ces poissons ont été pris avec trois techniques différentes, tout cela pour vous dire qu'en lacs de montagne, il est bon d'avoir plusieurs solutions ... Remarque, dans la plaine aussi.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

  Quant à Serge il est parti en reconnaissance pour trouver le trajet du retour entre les cimes , une variante pour éviter de repasser par le col de la Pra.

... Un parcours bien plus tranquille et beaucoup plus sauvage , car non signalé sur la carte IGN ... c'est le trajet reporté en orange sur la carte au début de l'article.

 A noter que la descente vers le vallon Mercier est bien matérialisé par des cairns ... l'endroit se révélera très joli et également très fleurie.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Les rhodo  sont magnifiques sur les bords du Merlat.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Des énormes tapis de rhododendrons avec leurs fleurs en forme de trompette évasée , ils sont magnifique de fraîcheur

... Dans le langage des fleurs la signification du rhododendron est celle du danger ; cette signification est très probablement liée à la présence de composés toxiques dans celle-ci

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

L'ami  Serge agile comme un chamois nous ouvre la voie ... on monte d’abord en direction du Grand Colon.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Puis on bifurque sur la droite avant son sommet, ceci dans la faille pour contourner ensuite le Galetau.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Sur le parcours on trouve encore des névés, avec eux, les inévitables soldanelles ... en sentinelles.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Mais pas que ... les gentianes printanières côtoient les gentianes de Koch.
 

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Le petit coléoptère butine , ce genre d'insecte pourrait se retrouver dans l'eau à la faveur d'un coup de vent.

… Les lacs bordés de pelouses sont plus riches en alimentation et c'est les poissons qui profitent alors de cette manne nourricière inattendue.

... Les poissons des lacs minérales n'ont pas cette même chance.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Le lac de Crozet est en vue on arrive sur la vallon Mercier , il ne nous restera plus qu'à traverser le petit torrent pour retrouver le sentier habituel qui nous ramène à la case départ.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

Les fleurs sont belles et vives , dans la couleur roses on retrouve aussi , les Arméries des Alpes ou Gazon d'Olympe.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 Cette fleure se rencontre sur les pelouses d’altitude (entre 1400 et 3100 mètres) , dans les rochers et les éboulis.

Sa tige est nue et raide, ces feuilles sont uniquement à la base  et je  trouve cette fleure magnifique

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 On croise de nouveau le lac Crozet , où il y a beaucoup de monde vers la digue , je n'envisage même pas une halte dans ce brouhaha , encore moins pour pêcher , on se croirait à la piscine municipale ... tout le monde à besoin de fraîcheur, il fait encore chaud.

... Perso, je tremperai ma casquette dans le ruisseau un peu plus bas ... quelle contraste  avec cette de la température ambiante.  

 

Superficie du lac du Crozet : 7 ha

Altitude : 1974 m

Profondeur : 37 m

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

On continue , car  j'ai rendez-vous avec le  lis Martagon … Ce grand lis est une fleur emblématique des Alpes.

Ses fleurs à six tépales sont roses, mouchetées de pourpre ... Il pousse dans les prairies, les broussailles et les alpages.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 A maturité, les tépales se recourbent vers le haut et laissent pendre six belles étamines orangées.

Protégée , cette plante est rare , bien que ponctuellement très présente.

ALEVINAGE EN LACS DE MONTAGNE VERSION 2016

 ... Pour finir une petite vidéo qui rappelle toutes nos péripéties ... Avec l'avant et l'après grand événement qu'est l'alevinage en lac de montagne qui a lieu tous les deux ans ... Bonne découverte !

Ps/ possibilité de lecture en 1080 p HD pour une meilleure définition ... mais en passant dabort par you tube ... puis par le biais de la petite roue crantée en bas à droite de la vidéo (elle apparaît après la lecture) ... le temps qu'elle se cale sur la définition choisie ... et c'est parti.

.... Sinon vous serez en qualité Auto ... c'est à dire en 720 p HD

...  et une seconde, elle est plus dédiée à l'alevinage en lacs de montagne ... Bon visionage

Un complément de dernières minutes avec des images de David et Laurence au lac Crozet.

  ... Merci

Bilan de l'alevinage pour l'AAPPMA de Belledonne

... Sur 9 points d'alevinages , il y a eu 2750 jeunes truites arc-en ciel et 2000 jeunes truites fario , soit au totale 4750 alevins de truites , ceci pour les futures joies des pêcheurs.

Mais leurs routes seront semés d'embûches avant d'atteindre la taille légale de capture.

Voir les commentaires

1 2 > >>

compteur de visites

...... TRADUCTEUR ......

Articles récents

PHASE LUNAIRE ACTUELLE

Pour accéder à mon ancien blog, cliquez sur le logo.

Photo miniature avec lien vers vicking38

… C'est là aussi que vous trouverez tout mes liens et mes blogs amis.

Hébergé par Overblog