Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

Découvrez ici des moments de vie, pêche, nature, escapades, également le plaisir de mes découvertes.

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Séjour halieutique

 La deuxième édition avait lieu cette année à St-Jean-en-Royant dans la Drôme.

 

Nous nous connaissons pour la plupart que virtuellement, mais la finalité du virtuel est de pouvoir un jour se rencontrer pour partager des moments ensemble ... tous du moins c'est ce que je pense.

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

... Et à cet effet, une quinzaine de membres du forum  Nature et passions  avaient pu se libérer afin de se réunir pour ce grand week-end de l'ascension (4 jours)

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

 ... Un des trois bungalow où ils logeaient

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

 ... Pour ce qui est de ma part, je n'ai pas logé sur place, car la distance n'était qu'à une heure de chez moi.

... Je suis donc venue vendredi et samedi pour profiter de cette bonne ambiance dans la nature autour de la pêche qui a servi de prétexte pour se rencontrer et pour échanger autour d'une même passion.

... Voici les premiers contacts avec le groupe et leurs épouses, qui pour certaines étaient du déplacement ... le café ,brioche s'éternisera jusqu'au repas de midi.

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

 Ce n'est qu'au courant de l'après-midi que l'on décidera de prendre contact avec  les rivières du coin.

... Maika et moi choisirons de faire une petite rivière non loin de là, bien à l'abri du soleil.

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

 ... Parfait pour revoir nos dérives aux appâts naturel "dites à la Sempé"

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

 ... Endroit joli , mais nous n'étions pas les seules à avoir cette idée ... leuristes, moucheurs, tocqueurs ... l'endroit était convoité.

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

 ... Peu de poissons se sont laissés berner.

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

 ... On a dû même abdiquer devant ce brumisateur géant.

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

... L'important était de ne pas finir bredouille.

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

 ... Car au débrifing , peu de monde aurons eu cette chance.

... Le soir bien sûr, ça parlait, plombée, technique et matériel préférentiel ... tout en dégustant quelque produit locaux, comme ces ravioles qui partageaient la table avec d'autres victuailles de différantes régions ... du jambon de Bayonne par exemple, pour n'en citer qu'un.

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

 ... Le lendemain retour sur les lieux , tous commencera par un repas partagé autour de l'amitié et  ce n'est que dans l'après-midi que nous partons pour un torrent montagnard.

... Moi, à ce moment là, je n'ai pas vraiment envie de pêcher , mais plutôt envie profiter de la nature tout en accompagnant.

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

...  Malika ... Serge (Truitepassion) ...  et Ela se partagent le torrent

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

... C'est Malika tirera la première.

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

La plus grosse sera pour Serge

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

 Malika décrochera la dernière ... une branche au-dessus , une branche en dessous et la belle truite a trouvée son salut ... deux truites maillée décrochées dans l'après-midi, ça fait beaucoup, non ! ...Bouhhhhhhhhh !!

... Il va falloir reprendre "l'entraînement" et apprendre à raccourcir ta bannière dans les combats en espace restreint ... mais, sincèrement , je trouve que tu  te débrouilles pas trop mal en dehors de cela.

... Pour revenir sur de ces deux sessions pêche , les eaux n'étaient pas sous l'influence de la fonte des neiges , ce qui explique que nous avons pêcher des eaux à 9° la première journée et 10°C pour cette dernière après- midi.

... Les poissons faisaient de beaux écarts et étaient beaucoup plus énergiques , si je compare avec mes sorties pêche en torrent dans le 38.

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

...  Il est temps de regagner le quartier général ... pour fêter l'anniversaire à Pierrot.

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

 On finira les rencontres 2014 par une photo de famille.

... De gauche à droite >> Man-21, Joncois-01, Fouge- 01, Jcz-32, Lm-09, Pappy-Jeff-68, Gilou26, M64, Vicking38, Courtois-06.

... Manque sur cette photo : Moucheur38, Truitepassion-26, Jcg-26 , 2Koko-26 ... ils ont participé à cette rencontre, mais n'étaient hélas plus là au moment de la photo.

LES RENCONTRES NATURE & PASSIONS 2014 . . .

 Voici une vidéo avec plus images de ce moment délicieux ou la bonne ambiance était au rendez-vous ... Maintenant place  à la nostagie ... d'un superbe moment.

.... Vous me manquez tous, déjà .... A bientôt

Suivra un complément ....et voici ce complément , il a été réalisé par M64 ... Superbe moment !!! .... et que de souvenirs ... Merci Martine

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties rivières et torrents

 ... Dans une nature rebelle et indomptable. 

 

... En un mot, sauvage : sauvage comme ces eaux à l'écume d'argent qui fuient entre chaque rochers pour tenter de trouver le répit.

... Sauvage comme tes habitantes suspicieuses de la moindre anomalie et qui ne nous pardonneront pas l'à peu près.

... Sauvage comme ta végétation compact, décidée à ne pas partager l'espace et qui se penche sur l'eau pour mieux encore capter la moindre parcelle de lumière.

... Ce théâtre de jeux aux allures si peu hospitalière m'attire pour sa beauté indescriptible, c'est une invitation à l'aventure où je me sens là, déconnecté du reste du monde.

... Et à aucun prix , je voudrais faire l'impasse sur cet endroit qui se révèle être un fabuleux challenge au coeur d'une nature à l'allure encore vierge, rebelle et indomptable ... et ceci pour aller à la rencontre de la belle sauvage ... sûrement les truites les plus difficiles à leurrer ... au coeur d'un univers parfois hostile.

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

 Et c'est avec Malika que j'entamerai ma partie de gymnastique dominicale et de bon matin ... Deviner le passage dans ce labyrinthe de rocher.

... La souplesse de nos vielles mécaniques sont sollicitées sans même un échauffement préalable, il faut vite assurer nos appuis sous peine de finir à l'eau.

...  Première chose, je sors le thermomètre , verdict et sans appel : les eaux   sont à quatre degrés, autant dire que ce n'est vraiment pas une bonne nouvelle.

... Voilà une partie de pêche qui s'annonce bien compliquée , on ne trouvera pas le poissons n'importe où , c'est même certain ... et si on ne racle pas les fonds avec cette température, on a peu de chance de réussir.

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

 Que faire ? ... Partir pour tenter de trouver des eaux plus chaudes et de ce fait avec surement des poissons plus actifs ... mais je n'ai vraiment pas de "plan B" dans le secteur sans faire trop de kilomètres.

... Alors, nous décidons de rester en prenant cela comme un véritable challenge.

Malika malgré cet aléa saura ou provoquer le poisson.

... La remisse à l'eau est toujours un moment qu'il faut entreprendre avec délicatesse, quelle que soit la taille du poisson , même quand les eaux sont glaciales comme aujourd'hui.

... C'est vivifiant !!! ... Gla gla !

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

 Moi, j'attendrai un peu avant de faire une photo ...  le  temps que j'arrive à me situer dans l'espace où j'entamerais ma partie de pêche après avoir livré quelques batailles avec les branches ... en suivra quelques noeuds complexes et plutôt bien élaboré , je dirais même réalisée à la perfection, mais malheureusement à mon insu.

... Cela m'a permis de fredonner quelques mots de poésie de bon matin, heureusement couvert pas les bruits des flots.

... Dans cet article on tentera de vous montrer les truites de ce torrent, enfin celle qui voudront bien se prêter à cet exercice ... surtout les plus jolies qui ne sont jamais les plus faciles à prendre, car beaucoup plus méfiantes que les jeunettes.

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

 Ici, il n'y a que des truites sauvages ... On considère "sauvages" les poissons nés dans la rivière de façon naturelle , il peut y avoir eu des hybridations dues à la main de l'homme qui a relâché des poissons dans certains endroits et qui eux ne connaissent pas de frontières.

... Des poissons capables de se reproduire naturellement et surtout souvent avec  une qualité morphologique et esthétique proche des individus sauvages ce qui explique  parfois ces différences de robes dans un même cours d'eau (sans faire allusion à sa pigmentation)

...  Car la truite à ce niveau-là est un véritable caméléon aquatique, elle a des couleurs variables selon son habitat ... elle porte une robe très sombre sous les roches ou encore dans les algues diverses qui peuvent tapisser certains endroits du lit de la rivière ... ou bien dans les cours d'eau ombragés.

... Elle sera plus claire, voir argentée sur les gravières et dans les cours d'eaux ensoleillés ... Ou même, quand les eaux sont   piquées et chargé en limon.

... Elle doit ce mimétisme à la contraction ou à la dilatation de ses cellules pigmentées qui s'ouvrent et se referment en fonction de la luminosité du milieu.

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

 ... Voilà une jolie truite à gros points, elle est très différente des truites que l'on a l'habitude de rencontrer ici , personnellement, je ne trouve pas ce poisson moins joli ... Il a juste un bec de lièvre qui m'interpelle ... Malformation ou mutilation ?

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

 ... On croise un affluant ... et on peut vous dire qu'il envoie.

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

Malika pique une plus belle.

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

 Très joli endroit !

...  Ce qui nous attend derrière est  beaucoup plus complexe à pêcher, même avec la meilleure des déterminations.

... Les truites ici sont surprotégées par la végétation (tant mieux pour elles) ... ce sont de véritables havres de paix pour ces autochtones.

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

 Le temps restera gris, le soleil arrivera rarement à percer ... et parfois, il y parviendra pour notre grand plaisir.

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

Ici un ferrage raté par manque d'amplitude ... et hop et c'est décroché.

... Adieu Berth ! ... la ligne a été tellement surprise par cette tirée violente, qu'elle s'est empressée de sortir de l'eau sous le biais de la tension inverse pour aller s'agripper auprès des premières branches rencontrées ... Grrrrr !

... Elle était au fond dans un superbe poste d'attente, en toute sécurité.  

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

 Malika à des notions de tricot , incontestablement cela doit bien l'aider pour trouver des passages entre les branches.

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

 ... Et en plus elle me nargue !

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

  ... Cette jolie sera pour moi ! 

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

 Puis viendra le moment du repas où on prendra le temps d'observer la végétation qui est en plaine explosion de couleurs.

... Il y avait beaucoup de petites fleurs rose ... Un géranium herbe à Robert ... on l'appelle aussi, fourchette du diable, bec de grue, épingles de la vierge, herbe rouge, cerfeuil puant etc ...)

... Cette plante était appelée au moyen âge "herba ruperti" . selon les uns , elle aurait été dédiée à St Robert ,évéque de Salzbourg au huitième siècle parce qu'il en aurait révélé les propriétés médicinales.

.... Selon les autres il s'agirait d'une corruption de "ruber" rouge dont le sens aurait été mal compris par le peuple.

... La racine est utilisée sur les cuirs pour la richesse de son tanin.

Les vertus de la plante sont aussi exploitées conte les : Diarrhées, hémorragies, angines, hémorroïdes, plaies et blessures, inflammation de l'estomac, inflammation de l'intestin, diabète, inflammation des gencives, gargarisme pour les maux de gorge et l'inflammation des amygdales, fistules, plaies secondaires à des ulcères de jambe, lésions cutanées s'accompagnant de plus, la dysenterie et les hémorragies utérines, les maux de dents, désengorger les seins, néphrite, lithiase rénale, oligurie, aphtes, dartres, plaies, amygdalites, contre la gale, lavage des yeux, d'éruptions cutanées, d'eczéma et de plaies.

...   Les diabétiques   l'on également utilisé afin de diminuer leur taux de sucre dans le sang.

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

... Comme vous le constatez, la liste est longue, surtout pour un article sur la pêche ... d'ailleurs revenons à celle-ci et de belle manière, avec une autre belle prise. 

... C'est sous un ciel menassent que nous avons décidé de continuer notre partie de pêche ... le coup de midi ce révélera être un bon créneau horaire ... Le moment où les eaux se sont réchauffés un peu.

... Les truites maintenant se déplace pour venir chercher l'appât qui dérive ... et gare à nous si l'on ne fait pas attention à se fondre dans cet univers ... On a pu observer quelques refus sans la moindre deuxième chance.

... C'est plaisent la pêche à vue, il n'y a pas mieux pour les émotions et cela permet parfois de corriger ces erreurs d'approche un peu trop hâtive.

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

  ... Non , Non, Malika, priorité à droite ! 

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

 Voleeeeeeuse !

... La pluie à ce moment-là se met à tomber généreusement ... bien sûr, nous avons pensé à prendre nos manteaux de pluie, car à la base, nous sommes assez prévoyant , mais par contre, ils sont restés bien au sec dans le coffre de la voiture :(  ... C'est ballot !

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

 Les belles prises s'enchaîneront malgré tout, mais ça sera ma dernière ... Le tonnerre grogne et nous dissuade de continuer.

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

 Ce que nous faisons sans conteste , car le carbone de nos cannes à pêche ne font pas bon ménage avec les orages ... de plus l'humidité sur les vielles bêtes ça peut créer des rhumatismes.

... Nous sommes également rassasier ... L'après-midi fut bien plus appréciable au niveau pêche ... Inutile de tenter le diable, il y aura bien d'autres jours ... il ne met pas fin à notre passion aujourd'hui , elle est juste reportée avec sagesse.

  "LE" TORRENT SAUVAGE PAR EXCELLENCE   . . .

A bientôt torrent sauvage , ce n'est juste qu'un au revoir.

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties rivières et torrents

 Aventure rocambolesque. 

 

... Il est 11h 30 quand on arrive sur les lieux, on s'enfile un sandwich aussi rapidement qu'avec un lance-pierre ... on va pouvoir découvrir ce torrent repéré sur une carte comme le fait un randonneur pour préparer son itinéraire.

... Je devine "le fou chantant" en contrebas , il est couvert par une  végétation luxuriante dans l'un des poumons verts Isérois.

... Je trépigne d'impatience, j'aimerais bien  en savoir  plus, ne serait-ce que pour préparer ma plombé en casse-croûtant.

... Le temps presse et je sais que l'eau risque de monter , car le soleil est à son zénith, ça sent la fonte des neiges en amont.

... Pas de temps à perdre, c'est  une   heure où il faut être au bord de l'eau ... on y va, le dessert  nous attendra !

... Voici le torrent en question, les flux sont tendus ... les eaux sont légèrement piqués, je prends la température de l'eau : 5°c ... Ouille !

... Il va falloir charger comme une mule pour gratter le fond avec la plombée.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 C'est avec "Malika la fugitive " que j'entamerai cette partie de pêche.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 La prise  de plusieurs jeunes truites, la rassure rapidement de sa bonne plombée.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 ... Pas mieux pour ma part, rien au-dessus de vingt centimètres ... Déjà ce n'est pas trop mal, on arrive à intéresser du poisson ... bien que l'on espère un peu plus gros maintenant que l'on a évité le capot.

 La pointe du sillon de la canne à Malika avance vers la base du rocher 

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 .... et voici la première maillée.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 ... Magnifique endroit ... les eaux bondissent et vagabondent entre cascades et ressauts.

... Le plaisir est visuel, mais il est également accompagné de mélodies envoutantes qui m'enjolive et qui m'embarque à chaque fois.

... J'aimerais ne jamais me lacer de cela.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 Côté pêche : ça décroche pas mal, les touches ne sont pas très marquées ... mais rien d'étonnant, ceci et dû aux basse températures de l'eau ... les truites on du mal à bien se saisir des appâts à cause de leurs métabolismes engourdies .... à nous, de revoir la position du vers sur l'hameçon et être très vigilant à la moindre anomalie pendant la dérive.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 Je pourrais prendre des photos à chaque fois que j'avance de cinq mètres, c'est tellement joli ... je tiens la canne à pêche entre mes jambes pendant la photo ... et hop une tirée.

... C'est parfois facile de piquer une truite.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

  ... Voici l'audacieuse.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 Malika a choisi de changer de tactique ... en ne pêchant uniquement que les postes a plus fort potentiel ... je trouve que c'est une bonne technique quand on a décidé de découvrir un secteur, cela permet de faire plus de chemin ... avec surement  aussi des postes de replis qui ne seront pas exploités et ou peuvent séjourner quelques belles truites ... et celle-là, il faut les exciter pour les faire craquer et parfois ça marche !

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 Comme avec celle-ci, par exemple ... bonne intuition Malika.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 Les niveaux sont montées , je n'ai pas eu le courage de sortir le thermomètre, mais   il me semble que les eaux sont plus fraiches ... Malika décroche sur une truite qui semblait maillée.

... Les touches se feront de plus en plus discrètes ... jusqu'à un moment où on a frôlés l'ennuie.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

Mis à part, quelques suicidaires ...

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 ... A mon tour de décrocher , je n'aurai pas dû me moquer ! ... Mais la mienne semblait bien plus grande , oui comme ça ! ... bon ok, en un peu plus petit.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 Nous voici dans le parcourt ou la végétation est beaucoup plus basse sur le torrent, à ce moment-là, je me demande si je n'aurai pas dû prendre une téléréglable, plutôt qu'une anglaise.

... Remarque cette question, je me la pose depuis le début, rare sont les moments on je me sers de ma canne pour propulser, je suis plus souvent à pécher les postes sous la canne ... mais dans les aventures, il n'y a pas que des certitudes, il y a toujours une place pour les mystères.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

... Il ne suffit pas de piquer une truite ... faut-il  encore arriver à sens rapprocher pour la saisir ... on s'accroche de partout avec le moulinet en reculant avec la canne.

J'ai bien une épuisette , mais je me demande si c'est une bonne idée de l'avoir en bois pour faire les torrents , car comme elle flotte, elle part dans les courants à chaque fois que je la lâche pour me servir de mes deux mains et sortir du fil de mon moulinet afin de manoeuvrer pour amener la truite à celle-ci (celle en alu serait peut-être plus approprié, car elle coulerait à mes pieds)

... Heureusement qu'elle est attachée, mais l'exercice n'est jamais facile quand il faut tenter de la récupérer surtout quand elle a sauté des rochers, avec une truite qui surveille chaque faux pas pour tenter de prendre la poudre d'escampette si je relâche la tension du fil.

... Et celle-là, je ne voudrais pas la perdre, car c'est ma plus belle de la journée.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 Bel endroit pour une grande dame ! 

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

... Pas de chance ... Mauvaise pioche !

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

...  Espérons faire mieux sur celui-ci ... j'ai les yeux rivé sur le rocher de gauche, car il est creux en dessous ... joli poste stratégique pour une truite !

.... Mais c'est sur la droite que j'ai vue une masse grise faire un écart ... Le moment est furtif ... elle a regagnée le courant ... j'ai bien peur qu'elle ait remarqué ma présence.

... Car la truite à une très bonne vue (d'ailleurs , je n'ai jamais rencontré  une truite avec une paire de lunettes ... même une vielle ... pardonnez-moi, il faut que je sorte des conneries de temps en temps, c'est plus fort que moi)

... Bon trêve de plaisanteries ... retour aux choses sérieuses.

Alors que l'être humain perçoit quatorze images à la seconde, la truite elle, en observe plus de cinquante ... Ce qui lui permet de voir l'eau défiler au ralentit , ainsi que les proies qu'elle transporte.

... Après, seul l'énergie de la truite qui est régulée par la température de l'eau, permet, ou ne permet pas de "courir"   après un appâts qui passe.

... La truite est une fine stratège , elle saura ou se positionner pour se saisir des appâts à la dérive sans faire trop d'efforts.

... Mais, revenons sur l'histoire de cette masse vivante qui c'est décaler sur la droite   avant de disparaitre de nouveau dans le courant.

... Je lance   mon vers en amont sans convictions, ma ligne marque un arrêt ... accroché ou attraper ?

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 La réponse ne tardera pas à venir ... je ferre ... elle est au bout ! ... Punaise, mais c'est qu'elle est jolie !

... J'aperçois sa robe claire comme de l'eau de roche manoeuvrer pour trouver son salut ... mais au bout de plusieurs tentatives, la grande dame fario est résignée à gagner le fond de l'épuisette.

... Elle sera la plus belle de ce parcours boisée.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 Malika trouve aussi du poisson qui a de nouveau décidé d'animer la partie de pêche ... Elle découvre également des morilles , mais pas de chance, elles sont bien fatiguées.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 A ce moment-là, je décide de doubler Malika en laissant un bon espace entre nous deux ... je focalise sur deux belles vasques assez rapprochées ... et franchement, je ne vais pas être déçu, car  elles sont très habitées ... hélas seulement par la génération 18, 20, voir moins.

... Au bout de vingt minutes, je me demande ce que fait Malika ... je pose ma canne pour allez à sa rencontre ... et là, plus de Malika ... où est-elle, que fait-elle ? ... elle est partie chercher des champignons?

... Je commence à avoir des doutes sur le fait qu'elle m'aie vu passer.

...  Inévitablement, je pense aussi à l'accident ... je refais à plusieurs reprises le trajet où je l'ai vu pour la dernière fois , je remonte même en amonts ... mais je me dis que l'endroit est bien trop pentus pour qu'elle si aventure seul .

J'appelle à plusieurs reprises ... mais pas de réponses et pas de Malika non plus !

Je choisie de repartir à la voiture , on a dû faire quatre kilomètres, mais je tiens cependant à toujours longée le torrent ...    J'arrive à la voiture ... Rien !

J'interpelle un randonneur pour qu'il me prête son téléphone pour donner l'alerte , car bien sûr, je n'ai pas pris le mien, suite à une pochette étanche défectueuse (j'appel les pompiers pour donner le signalement, qui eux me passe également la gendarmerie)

.. A ce moment le randonneur me signale une personne qui arrive par la route et deviner qui arrive ... Malika ! ... Les yeux humides, elle est  contente de me voir dans un premier temps ... mais aussitôt son visage se durcit, elle m'en veut à mort pensant que je l'avais abandonné.

Que s'est il passé réellement : Malika m'a à son tour doublée (mais ne m'a pas prévenue) et attendait tout en pêchant aux pieds de la grande cascade qu'elle avait atteint en glissant le long d'un tronc d'arbre.

... Voici la grande cascade que je découvrirais que par l'intermédiaire de photos.

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

Ici nombreuses furent les prises ... et l'eau et le temps s'écoulera.  

BIENVENUE  À CHLOROPHYLLE-LAND . . .

 Nous avons connue une fin heureuse ... mais éprouvante.

En déduction : on peut partir à l'aventure , mais il ne faut pas oublier de prendre un minimum de précautions ... de plus nous avons des habitudes qui fonctionnent bien à ce niveau-là.

Toujours prendre les portables (les mettre dans des housses étanches de préférence)

... Mais nous prenons aussi des sifflets ... Cela permet de donner l'alerte si nécessaire (utile quand les téléphones ne passent pas)

... Ils nous permettent également de mieux nous signaler, surtout dans des endroits comme ceux-là où la végétation et dense, mais aussi à cause du torrent qui couvre le son de la voie (la preuve)

... Pourtant, Malika était dans "un coude" qu'à 100 mètres de moi.

... Voici la fameuse cascade en vidéo filmée  par  "la fugitive inconsciente".

Voir les commentaires

compteur de visites

...... TRADUCTEUR ......

Articles récents

PHASE LUNAIRE ACTUELLE

Pour accéder à mon ancien blog, cliquez sur le logo.

Photo miniature avec lien vers vicking38

… C'est là aussi que vous trouverez tout mes liens et mes blogs amis.

Hébergé par Overblog