Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

Découvrez ici des moments de vie, pêche, nature, escapades, également le plaisir de mes découvertes.

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Rando-Pêche

 

Redonner  dans Belledonne,  entres torrents et cascades 

 

... Oui, mais  jusqu'à où ?... Cette question, nous nous la somme  pausé  et pour plusieurs raisons :

 

     -  C’est la première de l’année, donc, pas de repères sur nos aptitudes physiques

 

     -  La seconde raison ... c'est qu’il  a neigé sur la chaîne de Belledonne cette semaine ... Ou allons nous rencontrer la neige ? ... Au-dessus de 2000, ou avant !

 

Le choix de notre ballade aujourd’hui et de commencer par la cascade de l’Oursière ... monter sur le plateau qui la surplombe, pour cas croûter et bien sûr, pour pêcher le torrent

... Une première

 

...  La rando commence, dans les bois des Seiglières, au lieu dit "La Gâfe"  

 

01

 

Itinéraire : Depuis  Grenoble (- de 20 km) > Monter jusqu'à Uriage Au  premier rond-point, monter d'abord par la D 280 à St Martin d'Uriage > puis  la D 111 en direction de Chamrousse > En direction des Seiglières > Dépasser le restaurant des Seiglières de 1.3 km > Garer vous  sur le chemin à votre gauche,  juste avant une épingle de la route

 

Départ : 1130  m  d’altitude
Dénivelée : 380 m
Horaire : 1h15 pour la montée, 0.45 pour la descente

 

02

 

Malika traverse la première  arrivée d’eau, qui s’étale sur le  chemin ... Il y en aura d’autres !

 

03

 

 ... Différentes, plus ou moins grosses ... Mais surtout,  tonifiantes  et  rafraichissantes ! ... toutes ces gouttelettes en suspensions ... 

  

04 

 La première partie du parcours se fait à l’ombre dans le sous bois ... Il y fait délicieusement frais pour randonner  

 

05

 

Malika n’a pas voulue déchausser pour traverser ... Elle sera  trempée 

 

07

 

Enfin, un champ de vision  plus lointain ... Avec vue sur la montagne d’en face

 

 ... C'est le massif de la chartreuse et la dent de crolles  

 

06

 

Le grondement de la grande cascade se rapproche  ... Voici sa majesté  l’Oursière et ces 82 mètres de hauteur ...  Le soleil semble apprécier sa splendeur et moi je ne sais, qui m’éblouit le plus

 

08

  

... En attendant des moments plus propices pour faire une meilleure photo, on repart  pour accéder à l’étage supérieur ...  Le plateau de l’Oursière  (10-15 minutes)

 

09

 

 Sans trop tarder on se met en action, en espérant satisfaire notre  curiosité 

 10

 

... Nous n’avons  jamais péchés ce secteur au combien sauvage et délicieux

 11

 

L’eau slalome de blocs en blocs ... et quel plaisirs aussi, pour mes oreilles

 

12

 

L’eau est glaciale ... Mon vers de terre et si froid ... qu’il en claquerait presque des dents  

 

... Après 45 minutes de pêche ... le soleil cogne au maximum et je me dis qu’il doit faire fondre la neige des sommets 

 

... A ce moment là, il est  11h 45, trop tôt  pour manger, pas assez tard pour redescendre ... On lorgne  sur  la trouée d'en face ... Nos yeux illuminés en veulent encore !!!

 

13

   

... Une grosse envie de découvrir nous incite à quitter les lieux 

... On décide de prendre la direction du refuge de la  Pra  et de se rapprocher des premiers lacs

 

15

 

Et c’est par là-haut  que tous ce passe

 

....  AH OUI , QUAND MËME  !!!

 16

 

Sur les sommets, voici  la neige ... Il y a aussi des nuages ... La météo n’avait pourtant rien prévue à ce niveau-là ! ... C'est peut-être seulement du momentané  

 17-1

 

 On a quand même l'impression d'être dans un petit  coin de paradis ... Avec en premier plan des rhododendrons ... sur notre gauche, nous retrouvons le même torrent 

 

Il s’agit bien sûr du Domènon ... Nous le  traverserons encore une autre fois ... Des randonneurs sympa, nous montre  le passage  

  18

 

Malika a retenu la leçon et a changée d’équipement pour la traversée 

 

19

 

Ça ne devrait  plus être très loin maintenant ! ... Peut-être derrière ces collines ?

 

20

 

... Des gentianes !!!

 

Il en existe  plusieurs,  leurs signes distinctifs se situe bien souvent au niveau des feuilles  

  

Celle-ci, sont des  gentianes alpine (feuilles courtes, larges et épaisses)   

 

 21  

Une Primevère hirsute ... acrochée  dans sa faille rocheuse 

 

Signe distinctif :

 

Ses feuilles sont visqueuses des deux côtés et sa tige est assez courte ... sans avoir fait ce contrôle, je ne peut-être affirmatif a 100% ... car il y a possibilité  de confusion avec la primevère du Piémont aux feuilles non visqueuses sur les faces et avec une tige plus longue 

 

22

 

LE VOICI !!! ... A 2050 m d’altitude ... le lac Claret

 

0.9 Ha et 3 m de profondeur

 

   ....  Avec au fond, le lac Longet

 

23

  

 Notre trajet pour y arriver

 14

 

Nous choisissons cet  endroit  pour commencer, on assiste à un Mano a mano, entres les quelques nuages et les rayons du soleil ... Il y a des insectes et des gobages ... Mais nous sommes montés sans cannes à mouches

 

24

 

Une  "bébête" c'est paussé  sur ma canne 

 ... De l’ordre des mégaloptères ... C'est une  sialis   

 

Souvent confondu avec un sedge ... Elle est pourtant facile à différencier ... Le sedge à des ailes duveteuses aux bords poilus, alors que la sialis à des ailes avec plusieurs  cellules qui ressemblent à une  mosaïque ... En forme "d’écailles"

 

25

 

Il est 14 heures ... ON A FAIM !!! ... Mais avant  tous, nous montons nos cannes ... Nous sommes pressés de savoir, qui sont les poissons qui peuplent le lac Claret, que nous pêchons pour la première fois

 

26

 

Deuxième tentative aujourd’hui pour éviter  la  "brouquouille" ... Je suis motivé ... Alors, je cherche ... Je cherche !

  

Il m’a fallu  attendre plus d’une heure avant de toucher le premier poisson ... Cassé ! ... Bordel !!! ... À vouloir aller trop vite pour monter sa ligne ... voilà ce qui arrive ... le fil en tirebouchon, m’indique que le nœud a lâché.

 

Après avoir remonté mon bas de ligne ... Alléluia, je suis sauvé !!! ... Voici mon premier omble chevalier 2010   

 

27

 

L’Omble chevalier (Salvelinus alpinus)  

  

Jeune, il vit en groupe, mais, plus âgé, il devient solitaire. Il se nourrit de petits mollusques  de  larves et  insectes, vers, petits crustacés, ainsi que des débris de végétaux ... Adulte, il devient essentiellement piscivore. 

 

28

 

Avec une petite bouche, Ce salmonidé est plutôt  longiligne ... Avec parfois de très belles couleurs orange sur ces flans 

  

29

 

  1.  Nous avons fait trois poissons maillés, à nous deux ... Une partie de pêche  qui avait pourtant tardé avant de démarrer ... tout  c’est jouer en moins d’une heure plutôt sympathique ... On a eu la chance de  localiser le  poisson  rassemblé  sur un spot rocailleux de 10 m²

 

16h30 ... On est pourtant bien là ! ... Mais, le temps que l’on remballe ... Il faut être raisonnable et surtout être contient du chemin qu’il nous reste à faire

 

30

 

Vue de plus prêt, le dernier avant de stopper la partie de pêche

 

31

 

On c'est donné du  temps aussi, pour pouvoir admirer les beaux paysages et la flore  

 

32

 

Cette jolie fleur  toxique et la renoncule  de kuepfer

 

malika l'oursieres ,2010 23 070

 

Nous devons de nouveau traverser le Domènon ... Et, d’ici, nous visualisons les endroits les moins complexes

 

34

 

Des violettes éperonnées ... ou pensées des Alpes

 

33

 

De nouveau  dans la  pente impressionnante du pierrier ... En point de mire et comme objectif, le plateau de l’Oursière 

 

... A gauche, sur  le pic  on voit  bien la saignée qui monte vers le sommet ... Le chemin qu’il faut prendre pour accéder aux lacs Roberts ... Il en  existe bien sûr, des plus courts

 

...  Ce trajet là est à découvrir ... mais  une autre fois    

 

35

 

... Arrivé  sur le plateau 

 

36

 

De retour à la cascade avec Renécrevisse ... Les mollets rougies par le soleil  l ... Et aussi un peu  moins frais ... Ses jambes sont bien lourdes !!!

 

 

Pour voir la vidéo en grand : Cliquer en bas à droite sur le carré aux quatres flèches ... Après le démarrage de la vidéo  

 

37

 

  De nouveau, une photo du brumisateur géant ... La cascade de l’Oursière, nous gratifiât d’un joli  arc en ciel en guise d’au revoir

 

 ... Nous retrouverons la voiture à 20 heures ... Ce qui fait 11 heures passé dans la montagne ? ...  7 heures de marche   et  920 mètres de dénivelé entre le point de depart et l'arrivé au lac.

 

 ... Plutôt pas mal  pour la première.  

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties rivières et torrents

- 

Notre première  visite  2010 … Pêche à la mouche

 

Il ni avait pas encore urgence ... Et   la météo ne nous avait pas encore  permis de passer un moment au bord du Guiers pour le pêcher ... incompatibilité d'emploi du temps avec les moments les plus propices

    

Mais   cette fois-ci nous voilà parties ... Nous avons pris  en compte les conditions météo tout comme les niveaux des eaux ... (via internet) ... Car,  le Guiers se trouve quand même à 40 mn de Grenoble, soit environ  35 km 

 

 ... Aujourd’hui, temps gris et risque d'orage sur le soir ... Pour le reste  pas d’inquiétude, il n'y a pas trop d'eau, c’est même le phénomène inverse !  que l'on constate a notre arrivée

 

01

 

"Ce jours, le niveau du Guiers Vif, était de >>> 1,5 m3/s  à St Christophe Guiers"

 

... Où est donc passé  les eaux tombées, de ces derniers jours ?

 

03

 

On zappe  certains endroits, il y a  si peu d’eau !!! ...  Et les chaleurs estivales  sont pourtant loin d'avoir commencés !  

 

... ça promet ! 

  

Malika  en nymphe, à la technique de l'arbalète, pour passer sous les branches

 02  

Il y a eu, grand nettoyage des fonds ... suite à  la  crue  

 

Et il est bien difficile de voir sa mouche sur un fond si clair  ... une des solutions, est de faire une estimation de l’emplacement de sa mouche et ferrer au gobage  

 

04

 

Malgré qu’il n’y ait pas d’activité notoire en surface, j’opte  pour une  pêche en sèche ... Préférant dans ma prospection des plats,  allonger la distance entre l’œil  du  poisson et moi

 

... Après avoir cassé sur deux poissons, au ferrage ... ("QUEL BRUTE " !!!)

 

Voici enfin ma première truite fario correcte

 guiermalika 014-copie-1

   

Malika alterne ... En nymphe ... En sèche ... Mais tout comme moi, elle ne parvient pas à faire de   miracles ... Peu  où pas de poissons en activités  pour nous tenir en haleine 

 

06  

 Le temp  est  gris, le ciel est bas ... C'est comme la pêche ... Bien triste !

 

 Avec ces eaux limpides, je ne vois pas  non plus, de  beaux  poissons  postés, pour  attaquer  en nymphe à vue

 

  ... Malika arrive à piquer une suicidaire (lol) ... ça plus belle truite aujourd’hui    

 07

 

A part redécouvrir le secteur et réviser nos gammes, on  trouve  cette partie de pêche ennuyeuse  ...  alors d’un commun accord, on fait le chemin inverse

 

... On trouvera à  s’amuser sur des  "riquettes" postés  sur des  fins de courant ...

 08

 

... Et pour trouver un intérêt à cette partie de pêche ... on se toise,  pour savoir celui qui prendra la plus  petite

 

... Et à se jeux là, c’est   Malika   qui  gagnera ... Voici le poisson !

 GUIERS 2010 017

 

En levant les yeux vers le ciel ... il me semble que le temps c’est  assombri  davantage ... ça sent l’orage qui arrive !   

 

10 

... Une bonne excuse pour remballer !!!  ... Nous avons pris moins de quinze poissons a nous deux (des  truites, essentiellement petites)  

 

 ... ça  fait 3 heures 30   que l’on pêche ...  Et notre  envie c'est largement émoussée     

 

... Pas non plus le courage de rester,  pour tester un coup du soir hypothétique.  

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Evénements - Salons

 

- La Journée Nationale de la Pêche :

 

 Il s’agit du seul jour de l’année où il est autorisé de pêcher sans carte, donc gratuitement  ... la seule condition est de respecter la législation et les règles de la pêche

 

 ... Mais c’était aussi cette journée qu’avait choisie le Parc National  de la Chartreuse pour promouvoir  ces activités  de pleines natures  

 

- La journée Décou'vertes en Chartreuse !   

 

...  Avec plus de quarante activités,  réparties sur 13 secteurs de son  territoire.

 

Et à cette occasion   >>l'aappma des Pêcheurs du Haut Guiers  était représenté  à  St Laurent du pont ...  aux bords du Guiers mort

 

 ... De bons matins ... des gobages ...  Je regrette déjà de ne  pas avoir pris de cane à pêche

 

02

 

... L'association en avait  profité pour sortir sa nouvelle banderole, depuis sa fusion avec  Miribel-Les-Echelles, Saint Laurent du Pont et  Saint Pierre de Chartreuse  

 01  

Voici la liste des neufs ateliers mis en place par les bénévoles et sympathisant  de l’association    

   

 (J’ai  piqué cette liste sur le superbe compte rendu sur   >>>  l'article  de mon ami Léo)

 

  "D’abord, moi je dis ... que,  quand  le travail  est superbement fait, il ne faut pas hésiter un instant à le mettre   en valeur ... et surtout quand ça nous arrange ! ... Merci mon cher Léo"  

 

   1) La biodiversité et les invertébrés - 2) La ripisylve végétation, profil d’une rivière - 3) Les poissons études et anatomies générales et espèces - 4) Les pollutions, épuration et traitement de l’eau - 5) Les risques et dangers au bord de l’eau -6) La garderie - 7)  Montage mouche - 8) Le cycle de l’eau- 9) Eutrophisation et écosystème aquatique.

 

... Malika et moi étions afectés aux montages d'imitations ...  Insectes où  larves

 

Il était question de  petites bébêtes qui peuplent  nos rivières et qui font partie de la chaîne alimentaire  si utile à la bonne croissance des poissons  

 

IMGP8154

 

.... Voici des larves de trichoptère ou phryganes ...  autres non de la larve  à fourreau : Porte-bois, porte-bûche, portefaix, casets, cherfaix, traîne-bûches, traîne-bois, etc ...) 

 

Léo captive son oratoire à la confection d’un gammare (crevette d’eau douce) ... et moi je tends l’oreille tous en confectionnant une  pheasant tail  

 03

 

Voici, Jean Pierre Baelher,  venu de Savoie ... Il prêtera main forte a nos jeunes ... il a l’habitude de cet  exercice,  avec son école de pêche de Chambery, où, il s’occupe de "ces têtards" 

  

04

 

Un autres visiteur de la Savoie... Alex ...  et à la mouche ... quelle bande de truffes ... ces deux- là !

... ça fait donc deux diots de Savoie qui font du trafique de nymphes aux bords du Guiers mort.  

 

05

 ... Cachotiés !!!

 

Quand deux pointures se rencontrent aux bords de l’eau ... Alex,  excellant pécheur au toc ... Et bien sûr, Léo, le seigneur de la nymphe au fil ... 

 

06

 

Léo, a des fourmilles dans les doigts ... et prend la canne  !

 

07  

... Piqué, décroché ... dans l’arbre !!!

 

 A, ben bravo ! 

  09

 

      "... Et, Y c’est bien fait chambrer, l’père Léo !"

 

J’ai eu moi aussi une grosse envie de me lier à la fête, en empruntant la canne de Jean Pierre ... et  à m’adonner aux plaisirs du  streetfishing  

 

ee 050

 

... Tenue et équipement, on ne  peut plus simple ... juste envie de sortir un peu de  soie ... pour  retrouver des sensations de la  pêche  en sèche ...  Ma toute première fois cette année 

 

Après s’être défoulé et parlé pêche ... la bande d’hurluberlu c’est laissé aller dans un autre  registre dont certain excelle ... je ne dirai  pas de  nom ... il se reconnaîtra !

 10

 

En résumé : Cette journée  du 6 juin ... Il n’y a donc pas eu le débarquement escompté aux bords du Guiers mort   ... Et cette belle journée, ne restera pas dans l’histoire

 

... C'est loin d'être  grave ! ... Nous,  nous  avons eu un grand plaisir à se retrouver  ...  Pour vivre aussi   de bons moments de rigolades ...  je les qualifierais de  presque inévitables, surtout quand on partagent un moment  avec des phénomènes pareils.      

    

- Mais, trêve de plaisanteries avec le  6 juin, c'est avant tout un jour chargé d’histoire.

 

Car, le 6 juin 1944 est le jour où a débuté le débarquement de Normandie, pendant la seconde guerre mondiale

 

C’était le jour J ... (en anglais le D DAY).

 

"Milles excuses pour avoir plaisanté avec cette date chargée de souffrances et d'espoir, pour libérer tout un peuple ... Et toutes mes pensées envers ceux  qui ont été touchés de prêt ou de loin  par toutes ces guerres"

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties rivières et torrents

 

Mon premier coup du soir de cette saison ...

 

 

... Je vais  tâcher de faire vite et bien ... il est déjà plus de 18h30 lors de mon arrivée au  bord de l’eau  

 

Il y a encore un grand soleil ... le fond de l’eau a fait peau neuve ...  Les montées d’eaux, on fait un  bon nettoyage, dû à cette déferlante de "flotte" de ces derniers jours

 

Voyons ce qu’en pensent nos salmonidés !

 

IMGP8064 

... Ca  commence mal ! ... J'ai bien pris mes précieuses lunettes polarisantes ... mais sans  ma casquette et sa visière, c’est beaucoup moins efficace 

 

... Donc, direction des  endroits à l’ombre pour commencer ma partie de pêche     

 

Ma première  truite, fut une jeune  fario ... QUELLE BRIOCHE !!! ... Les montées d’eaux de ces derniers jours, lui on apportée à manger 

 

... Et si je compare son ventre, avec la grosseur de sa  tête ...  Elle en a pleinement  profité

 

02

 

... Sur les rives, l’eau et le soleil ont conjugués pour nous proposer de belles compositions champêtre  ... A ce niveau, nous n'anons  rien inventés !

 

03

 

... Au cœur du coquelicot ... Le pistil ... Posé là, comme  une pierre précieuse au milieu d’un bijou  

 

04

  

Mais, revenons à notre partie de pêche :

 

... Mon premier poisson maillé fut une arc-en-ciel ... cette fameuse "rainbow trout" des anglophones 

 

  Et, elle aussi, elle en  a  bien profité  ... Des gammares sortent de sa gueule quand je la saisie pour la prendre en   photo   

 

05

 

... A part cela, pas moyen de faire une fario qui passe les 20

 

... Aujourd’hui elles s’appellent désirées, elles boudent mes offrandes ... idem, pour les plus petites 

 

 Les chipoteuses mordent mal ...  et parfois, elles se décrochent et se perdent dans le décor ...  Comme cette suivante

 

... En bon samaritain, ben ... dans les herbes hautes, on va  la chercher    

 

Et quand au bout d’un moment on la retrouve, ça passe inexorablement, par une  phase de ré oxygénation 

 

06 

... Bien agréable pour moi aussi ... L’eau fraiche apaise mes brûlures, dues aux piqûres des orties    

 

... C'est encore plus tard, que je  piquerai  une autre arc-en-ciel ... Décrochée !  ... Trop loin  du lieu où je pouvais l’épuisée 

 

 Puis, de nouveau, une "mal  aimée" ... C’est pourtant une vrais combattante ... même si, ma préférence visuel,  va  vers  la  fario  ... Est de loin !      

 

07 

... 21 heures, M.... !!! , il faut que je rentre, car demain, "je taf" de bonheurs, en plus, ma bergère peut s’inquiéter... je n’ai pas pris mon téléphone avec moi ... Et ça, ce n'est  pas bien !

 

 Réflexion sur cette partie de pêche : Il est vrai que  la truite arc-en-ciel  est dotée d'un solide appétit, dû a sa croissance plus rapide que celle de Dame fario  

 

... Je suppose donc, qu’elles s'alimentent en conséquence ... Ce qui expliquerait, peut être,  qu' elles étaient les seules belles, aujourd'hui, à être dehors, pour festoyer encore.  

Voir les commentaires

compteur de visites

...... TRADUCTEUR ......

Articles récents

PHASE LUNAIRE ACTUELLE

Pour accéder à mon ancien blog, cliquez sur le logo.

Photo miniature avec lien vers vicking38

… C'est là aussi que vous trouverez tout mes liens et mes blogs amis.

Hébergé par Overblog