Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

Découvrez ici des moments de vie, pêche, nature, escapades, également le plaisir de mes découvertes.

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties rivières et torrents

 Rencontre imprévisible au coeur d'un torrent Alpin. 

 

... Coup de téléphone de mon ami Gilou26 ... il me propose de faire une sortie pêche le lendemain à la faveur d'une RTT (réduction du temps de travail) ... Pas de problème  pour moi à ce niveau-là, mon organigramme est vierge comme une jeune fille et de toute manière je serai capable de revoir mon planning afin de ne pas me refuser ce grand luxe.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 ... Au fil du temps , nous avons pris l'habitude de certain rituels ... c'est croissants et bon café pour commencer la journée , le temps d'échanger encore et de parler de pêche bien évidemment.

... Nous sommes arrivés sur les lieux et  quand nous  sortons de la voiture la température atmosphérique et de 4°C.  ... Brrrrrr !

... On s'habille donc chaudement , de plus c'est très humide et les quatorze anneaux de la canne  anglaise  ne seront pas de trop pour que le fil évite de coller  sur le blank de la canne à pêche.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 ... Assez rapidement l'un et l'autre toucherons  du poisson.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 ... Le plus difficile dans ce type d'aventure et d'atteindre les postes où on est censé rencontrer les reines incontestées des eaux vives , ceci sans se faire remarquer par les jeunes sentinelles qui dans leurs fuites mettent en alerte toutes leurs congénères des lieux.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 Superbe truite aux couleurs jaunes olive !!!

... Les belles comme celle-ci sont déjà de très belles truites ... la taille   dans ce torrent dépassent rarement 30 centimètres.

... Sauf exception et on verra qu'il peut y avoir de sacré surprise , celle qui batisse  la légende d'un torrent et qui relève de l'exception ... mais j'y reviendrai plus tard.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 ... Les doigts sont engourdies par le froid ... Vive le soleil !

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

... Tel des métronomes nous enchaînons les prises régulièrement ... Je vous montre que les plus belles , car elles ne sont pas toute  de cette taille.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 ... Nous évoluons dans de superbes décors ... les niveaux ne sont pas trop haut ce qui nous permet d'avancer assez rapidement et de pêcher un maximum de postes   sans prendre trop de risques ... Malgré tout, je toucherai  le fond du torrent avec mes deux bras ... l'étreinte et glaciale ... ça réveille !!!            

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 ... Viendra le moment de la pause ... un moment important pour recharger les batteries et enlever quelques peaux ... car ça commence à chauffer dur.

... A moins que ce soit le "tord-boyaux" qui  fait monter la température ?

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 Toujours un oeil à observer autour de moi.

... Je tombe sur ce petit arbuste aux fleurs très odorantes, elles me font penser à du lilas ... ces feuilles sortent à peine , je suis frustré de ne pas vous en dire plus ... d'ailleurs si vous avez une idée, elle sera accueillie avec grand plaisir.

 

"Il s'agit en réalité du  Bois Joli, Bois Gentil, Daphné, Mezereon, Morillon, Merillion, Garou, Lauréole Gentille, Lauréole Femelle,  etc. ... (merci Martine d'avoir cherché à ma place)

...  Les fleurs rouges ou roses apparaissent en février , avant les feuilles, et exhalent une délicieuse odeur. (févier ... je rajouterai que tout dépend de l'altitude ... à cet endroit, les arbres bourgeonnent à peine à cette époque de l'année)

... Les drupes rouges (fruit à noyeau) mûrissent entre juillet et septembre. Elles sont toxiques pour les mammifères mais sont mangées par de nombreux oiseaux qui permettent la dissémination des graines." (source Wikipédia)

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 ... Puis viendra le moment de la reprise du festival des cannes.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 ... Il y aura encore des prises régulières, mais entrecouper de moments moins bons.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

Le soleil rayonne et  là, il est très vif ... il n'est surement pas le meilleur des allier pour la pêche ... de plus il faut faire davantage attention à notre ombre.

La truite fario est lucifuge ce qui veut dire qu'elle n'aime pas la forte  luminosité   , elle préfère les zones ombragées lorsque l'intensité lumineuse est trop intense ... Question de sécurité aussi.

 .... Pour aborder ce type de poste, la solution est d'envoyer de loin et éviter de se faire remarquer  (la condition est que la canne le permette)

... ça c'est encore une autre histoire, c'est l'avantage d'une canne avec une action progressive ... souple en tête avec une bonne réserve de puissance pour maîtriser un poisson d'autorité... (la canne idéale pour les torrents) 

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 Ici la truite a pris la couleur de son habitacle pour ne pas être trop repérable dans son environnement, on appelle cela le mimétisme ... L'art de la discrétion , car le prédateur peut-être à son tour prédaté.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 Il y a aussi des endroits très encombrés et difficile d'accès, c'est même la signature de ce torrent ... Trop nerveux s'abstenir , ces endroits peuvent être décourageant pour certain , mais en fait , ce sont de véritable eldorado pour les truites.

... Nous sommes loin de faire ce que l'on veut au niveau des approches pour pêcher certains beaux postes ... l'absence de résultats sur certains soupçonnent quelques ratés à ce niveau- là.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

Il y a eu aussi de beaux devers avec des pools profonds.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 ... Mais ce n'est dans ce type d'endroits que j'ai eu le plus de réussite aujourd'hui ... en témoin cette belle zébrée prise sur une fin de courant. 

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

... Les zones pas trop profondes, ni trop agités ont été plus payantes.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 ... Ce fus le dernier beau poisson pour ma part.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

... Une très belle taille, mais qui n'a rien à voir avec celle- ci qui m'a cassé le manche de l'épuisette dans le sens de la longueur.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

... Voici l'histoire :

J'attends Gilou qui s'écrit "j'en ai une grosse !!! .... j'en ai une grosse !!!"

... Quel prétentieux .... moi aussi j'en ai une grosse et je ne le gueule pas avec force en pleine  nature.

... "c'est le poisson de ma vie" ... "c'est le poisson de ma vie ".

.. Viens avec ton épuisette; Renééééééééééééé "

... Je lâche ma canne à pêche et j'accoure ... Sa canne est pliée comme l'arche de l'arc de triomphe ... Gilou est en pleine bagarre avec un tank.

... L'homme est dans un état second ... il répète souvent les mêmes choses ... "elle est là, René, juste devant toi ... tu ne  la vois pas ???" ... Ou ... "c'est le poisson de ma vie " ... et ... "je vais la perdre" ... ceci à chaque fois qu'elle fait un écart brutal ...

... Mais je vais le laisser raconter cette belle histoire avec son propre ressenti de plus il le fait très bien ce vieux briscard des eaux torrentueuses, un lascar authentique avec une bonne gueule digne de jouer dans les films de Pagnole.

... Quel transfert d'émotions tu m'as fait vivre ... Vraiment un truc de mytho ... mais que faisait-elle- là, cette grosse totoche de 59 cm ???

 

A toi maintenant de raconter :  c'est >>> ici ... (cliquer une seconde fois sur le texte pour l'élargir)

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

...  Quelle grosse gueule ... un vrai four !

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 Le sourire en dit long sur le dénouement heureux ... Que ce moment parut long et  l'issue  incertaine.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

 Voici  maintenant   la vidéo de la partie de pêche vue par l'apn de Gilou26 ... Merci d'avoir immortalisé ces instants qui font déjà office d'un moment mémorable en ta compagnie.

  A bientôt pour d'autres aventures  mon Gilou ... enfin moi je me les souhaites.

MÉMORABLE INSTANT .  .  .

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Matériel et utilisation

Revue défectif avant l'ouverture du carnassier.

 

Lequel prendre ?

 

... Qui ne c'est pas posé cette question devant les rayons de leurres tant la diversité est grande.

... Ce fus mon cas quand j'ai commencé à pratiquer ... J'avais alors pris deux trois leurres de formes différentes et je suis partie tester leurs nages aux bords de l'eau.

... Le but était de les observer nager ... également lever certains mystères sur les différentes formes , leurs densités ... Mais aussi d'en connaitre  davantage sur les actions de leurs bavettes dûes à leurs longueurs, grosseurs et inclinaisons.

... Car cette excroissance donne énormément d'informations sur la profondeur de nage ... (quand il y en a)

... Dans cet article , je vais donc tenter d'apporter des indications sur les grands standards afin de les reconnaître et de les sélectionner avec plus de précisions.

 

.... Nous commencerons par les leurres de surface et terminer par des leurres plus distés à prospecter les fonds.

 

-- Les  Poppers.

 

... Surement le leurre  de surface le  plus connus des pêcheurs.

... Il est de forme cylindrique et son  nez est creusé afin de pousser l'eau pendant son inertie ... Cette particularité lui permet de faire un bruit (le bruit « pop ») ... d'où l'origine de son nom.

... A la récupération le popper dégage une gerbe d'eau en surface et un chapelet de bulles sous l'eau.

... En forme de poisson ou de batracien, son hameçon de queue  peut être complété d'un "trailers" en plumes ou en fibres (par exemple)

Le poper est un leurre bruyant pour attirer les poissons à grande distance.

Animation : Stop and Go (Stop et départ) ... Succession de tirées entrecoupées de pauses plus ou moins longues.

LES LEURRES DURS  . . .

 --  Les Stickbaits.

 

(Leurre bâton) ... Poisson nageur longiforme sans bavette destiné à la pêche de surface.

... Leurs animations se font par de petits coups de scion tout en récupérant régulièrement l'excédent de bannière, ce qui leurs donnent une nage en zigzag appelée " walking the dog"

... Avec des coups de scions plus amples, ils vont faire des écarts plus importants ... Cette animation s'appel le " long slide "

LES LEURRES DURS  . . .

 -- Le Pencil .... ce qui veut dire "crayon"

 

Le pencil bait est complémentaire du stickbait.

... La forme de son corps avec un poids décentré vers l'arrière offre un aérodynamisme unique, sa pénétration dans l'air est fantastique et l'amerrissage du leurre est assez discret.

... Le fait d'avoir un poids décentré vers l'arrière donne une position quasi verticale à l'arrêt.

... Cette position lui permet de réaliser une nage en "Walking the Dog" parfaite.

LES LEURRES DURS  . . .

 -- Les Sliders et les Plugs

 

... Moins facile à trouver ...  sans doute car, ils sont encore très peu utilisés par rapport aux autres types de leurres.

... Ces leurres se reconnaissent par leur nez biseautés ... Le Slider à un biseau orienté vers le haut.

...  le plug, lui, est à l’inverse avec le biseau vers le bas. (comme sur la photo)

Les deux leurres sont très complémentaires, le premier travaillera en surface alors que le deuxième travaillera juste en dessous !

... Ceci-ci est équipé de grosses billes qui se transfère vers la queue  lors du  lancer pour propulser plus loin ... Ce système est nommé : transfert de masse.

LES LEURRES DURS  . . .

 -- Le Pot bait ... (leurre à hélice)

 

... Il existe également des poissons de ce type, avec deux hélices ... une à chaque extrémité du corps ... et qui tournent en sens inverse l'une de l'autre (dans ce cas il n'y a pas de bavette devant)

... La curiosité et l'agacement sont les deux facteures primordiales qui suscitent l'intérêt des poissons prédateurs.

LES LEURRES DURS  . . .

 - La famille des Big baits et des Swimbaits.

 

(là aussi , ils en existent en plusieurs densités)

... Depuis longtemps nos voisins du nord de l'Europe, Hollandais et Suédois pêchent avec ces leurres et visiblement ils en sont ravis.

... Avec l'ouverture du carnassier, c'est le moment de privilégier  les Big Baits !!!

Les Brochets vont sortir d'une période de reproduction où ils auront dépensé beaucoup d'énergie ... les proies de grosse taille vont leur donner un bon repas pour reprendre des forces rapidement.

 ... Il  en existe de gros modèles que l'on appelle les "big big baits"

... A oublier si vous n'avez qu'une canne en 15/40 en spinning (comme moi) ... il faut à ce moment-là prendre une canne plus puissante pour pouvoir jerker* correctement.

*(Jerk : (Saccade) Coups latéraux ou verticaux amples et secs du scion)

... Il y a sur le marché de  très bonne canne casting pour pratiquer ce type d'animation et également pour propulser ces gros leurres ... C'est d'ailleurs de très bonnes cannes pour ce type d'exercice.

LES LEURRES DURS  . . .

 -- Le Swimbait.

 

... Les swimbaits sont des leurres articulés, en une, où plusieurs parties.

... Ils nagent tout seul à la récupération ... Swimbait se traduit d'ailleurs par "leurre qui nage" ... en référence à sa nage chaloupé et fluide qu'il développe à la récupération linéaire.

... Les plus gros swimbaits sont appelés plus communément bigbaits.

 

LES LEURRES DURS  . . .

... Il y en existe à bavettes. 

LES LEURRES DURS  . . .

  ... Ou plus articulés.

LES LEURRES DURS  . . .

- La famille des Jerkbaits.

 

... Les jerkbaits ou leurres à petite bavettes.

Jerkbait signifie "leurre qui danse" ... Cette famille de poisson nageur ont la faculté de virevolter dans tous les sens, imitant à la perfection un poisson  affolé ou blessé.

Animations : donner de brèves secousses du scion et laisser aussitôt un peu de mou ... Le leurre bondit en avant et il roule aussi sur lui-même lors de la secousse (selon la qualité du modèle) ... Puis, il continue sur sa lancée en s'écartant de sa trajectoire et pour certains se mettent carrément en travers.

 Twitch : (Coup sec) Tirée brusque vers le bas (scion vers la surface de l'eau) désaxant la nage du leurre. 

.... Évidemment une telle nage attire l'attention des carnassiers qui s'intéressent en priorité aux proies malades ou handicapées, comme la plupart des prédateurs.

La majorité  des jerkbaits ont tendance, de par leur  conception, à nager assez près de la surface ... Généralement dans 50 cm à 1,50m de profondeur.

Ce sont donc plutôt des leurres pour la belle saison, quand le poisson est sur les hauts-fonds.

... Mais on peut quand même les utiliser en eaux froides pour la rivière et les plans d'eau de faible profondeur.

LES LEURRES DURS  . . .

-- Les suspendings.

 

... Leurs densités sont assez importantes ... voisine de celle de l'eau, à l'arrêt de l'animation, le leurre reste suspendu,  sans remonter , ni couler.

... Intéressant, sur les animations lentes et plus ou moins statiques.

LES LEURRES DURS  . . .

 -- Les Longbill Minnows ... (petits poissons à long nez)

 

... Ils nagent à une profondeur plus importante et ne se distinguent des Jerk Baits que par leur longue et parfois, large bavette.

On peut donc les considérer comme une sous-catégorie des jerk baits (jerk baits à longue bavette).

Minonnw signifie "vairon" en référence a leurs formes allongées.

LES LEURRES DURS  . . .

 Un longbill Minnow avec une bavette encore plus grande.

 

... S'il y a dans cette famille des modèles très légers qui flottent comme des bouchons ... D'autres   aux contraire sont très denses et coule à pic.

... Ceux-ci  en général sont de piètres "danseurs".

LES LEURRES DURS  . . .

  - La famille des  Crankbaits.

 

... Les crankbaits sont de petit leurres rond à forme ovaloïdes.

Crank se traduit par " manivelle " ... Mais il faut en plus de la récupération en ligne droite  sous la simple action de la manivelle, faire vibrer le leurre en donnant des coups de sillons vers le bas (c'est un plus)

... La bavette aidera à faire vibrer davantage ce dernier, de manière plus ou moins saccader.

... Selon la taille de la bavette, un crankbait évolue près de la surface ou plus en profondeur.

 Animation Walking the Dog : (Emmener le chien "pisser") ... Actionner  par petites tirées sèches successives en pointant le scion vers le bas ou latéralement et entrecoupées de pauses rapides faisant évoluer le poisson nageur en zigzag.

 

-- Un  Shallow Diving Crankbait  >>> plongeant peu profond.

LES LEURRES DURS  . . .

 -- Le Médium Diving Crankbait  >>> Moyen Plongeant.

LES LEURRES DURS  . . .

-- Le Deep Diver Crankbait  >>> Plongeur profond

 

Le deep diver crankbait permet de pêcher les postes encombrés grâce à sa bavette surdimentionnée.

... Elle vient taper et rebondir sur un fond dur.

... La bavette fait alors office de protection frontale et les hameçons ne se prennent que très rarement sur le fond.

... Cette action s'appelle le "bottom tapping" ... Elle se traduit  par "Découvrant de fond (bas) "

... Sur fond vaseux ou sableux, cette même action remue les sédiments et dégage derrière le leurre une traînée très attractive.

LES LEURRES DURS  . . .

- La famille des lipless ou vibrations.

 

Lipless : (Sans lèvre) ... Poisson nageur sans bavette.

... C'est une arme absolu pour le "power fishing" !

... Le power fishing est plus une stratégie, qu'une technique ... on peut là traduire par "lancer ramener" ... Cette stratégie indique une pêche de prospection rapide.

Il existe plusieurs Lipless : ... à billes , à plaque métalliques et aussi "sans bruits"

... Egalement avec plusieurs densités ... Mais sa destination première est avant tout de pêcher les  fonds (c'est un super leurre coulant) .

L'avantage de ce leurre est qu'il a le pouvoir de peigner de vastes étendues d'eau et atteindre rapidement les profondeurs.

LES LEURRES DURS  . . .

 -- Les lames vibrantes.

 

Un autres leurre de prospection rapide de la même famille que le lipless.

... Pas vraiment une nouveauté, mais remis au gout du jour.

... Un petit morceau de métal, taillé en forme de poisson, avec sa densité élevée ... Elle est complété  d'un lest en plomb pour les lames les plus basiques ou en tungstène pour les plus sophistiquées. Ce lest est le plus souvent situé sur le ventre et le menton du leurre.

... La lame autorise de très longs lancers et permet de couvrir rapidement un territoire important en quête de poissons actifs.

Sa taille plus petite convient bien aux sandres et aux perches , mais n'est pas dédaigné par les brochets.

... Comme le lipless, plus on avancera le point d'accroche de l'agrafe vers l'avant et plus la nage sera rapide et saccadée.

... Plus on l'éloignera vers l'arrière et plus la nage sera ample.

Ce leurre est très polyvalent ... Il permet de multiples animations, allant du lancer-ramener linéaire, plus ou moins rapide, dans les différentes couches d'eau, tout aussi bien que la pêche à la verticale, en passant par des pêches en petits bonds successifs au-dessus du fond.

... En bateau, en lac de barrage, la lame permet souvent de prospecter rapidement des postes profonds , un leurre conseillé pour les pêches à la verticale.

LES LEURRES DURS  . . .

... Voici un petit tableau rappelant la hauteur de nage de certain de ces poissons

... N'oubliez pas qu'il y a des indications sur les blisters des boites de leurres quand vous les achetez ... cependant on ne traîne pas toujours les boites avec nous.

... Pour ma part , je n'hésite pas à reporter ces petites annotations sur le leurres avec un stylo indélébile (si nécessaire)

... Un très bon pense bête qui peut s'avérer utile en situation de pêche.  

LES LEURRES DURS  . . .

... Je voudrais  finir cet article en remercient Franck qui m'a permis de faire ces photos chez lui ... et pas qu'une fois (mais c'est ça, les bricoleurs en photographie) ... Car , j'y ai passé du temps pour faire des essais ... Donc, mille fois merci.

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Qui suis-je ?

... Qui est donc réellement le personnage qui se cache derrière se pseudo ?

 

... Cette question m'a été posé il y a quelque temps par le forum : Nature et Passions  qui souhaitait en savoir davantage ... ainssi que sur cette passion qui m'anime ... connaitre également les raisons de mes choix et de leurs origines.

... Voici les réponses   dans cet interview ... un interview  que j'avais aussi envie de vous faire partager.

MAIS QUI ES-TU VICKING38 ! . . .

~~ Salut Vicking38 ... Nous te connaissons tous sous ce pseudo, mais pourrais-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

Réponse :

Je suis né dans les Vosges le 16/08/1960 à Épinal ... Mais j'ai vécu en réalité à 13km de là, dans un petit bourg de campagne, avant de vivre à Grenoble depuis les années 90.

... Amoureux de la nature, j'aime me retrouver dans des univers loin de toutes traces de civilisation, j'ai à ce moment-là l'impression que mes sens reprennent toutes leurs facultés primitives et de nouveau se remettent en mode explorateur.

Je n'ai pourtant pas l'impression d'être un sauvage, on me dit même plutôt sociable ... Je confirme, j'aime la compagnie des gens, je trouve en eux des richesses inépuisables ... c'est juste une histoire d'équilibre avec la nature où j'ai besoin de m'y ressourcer.

J'aime profiter de la vie malgré une maladie survenue il y a quasiment 3 ans et qui, à l'heure d'aujourd'hui m'empêche de travailler, il s'agit du Syndrome de Parsonage-Turner avec paralysie partielle du diaphragme ce qui handicape mes capacités respiratoires.

D'un naturel très positif, je compense largement cet handicap par une volonté d'entreprendre, en acceptant d'être différent et en me concentrant uniquement sur ce qui fonctionne bien chez moi et en essayant de garder tout cela en bonne forme.

... Si je résume un peu tout ça ... je suis un 4x4 avec un moteur de mobylette.

MAIS QUI ES-TU VICKING38 ! . . .

A quand remontent tes premiers pas au bord de l’eau, et qui t’a initié ?

Réponse :

... Personne ne m'a initié, car il n'y avait pas de pêcheur dans la famille ... d'où vient alors cette attirance pour cette passion dévorante ?

... Tout a commencé dans mon enfance, quand j'allais à pied dans le village voisin éloigné de trois kilomètres pour acheter quelques bricoles qu'il manquait à la maison , et près de cette petite boutique du village il y avait un étang privé ... j'y passais un petit moment pour observer les pêcheurs, c'était un peu ma récompense après la distance faite à pied et ceci malgré les mises en garde de mes parents à ne pas s'approcher de l'eau ; Je m'y arrêtais dix minutes qu'il fallait compenser en augmentant la cadence, la tête pleine d'images en rentrant à la maison.

... Je me voyais déjà combatte le gros poisson vu en surface dans ce joli petit étang. Et ce n'est qu'à l'âge de 17 ans que j'ai pris ma première carte pour taquiner la belle mouchetée en ruisseaux

MAIS QUI ES-TU VICKING38 ! . . .

Quel genre de pêche as-tu pratiqué jusqu’à ce jour ?

Réponse :

Hou là là !

Je suis un curieux, je trouve que la curiosité et le premier pas vers la connaissance et qu'il faut essayer pour avoir son propre avis sur la question ... J'ai commencé par :

- la pêche au coup

- le toc

- toutes les techniques carnassier

- la pêche à la mouche

- la pêche en lacs de montagne

... A ce jour je peux affirmer que je préfère les techniques dites actives où je suis un acteur de ma partie de pêche (même s'il m'arrive de poser ma canne quand je suis en lac de montagne pour récupérer un peu de ma montée)

... Mais après un temps de récupération, il faut que je bouge ... que je cherche !... à ce moment- là, j'ai plus l'impression d'être en mode chasseur, comme dans les torrents.

MAIS QUI ES-TU VICKING38 ! . . .

Aujourd'hui quelle est ta pêche de prédilection ?

Réponse :

Je pense que la technique à laquelle je consacre le plus de temps au cours de la saison et la pêche au toc ... sutout de l'ouverture à fin mai.

... Avec cette technique on peu pêcher partout (en eaux vives) ... également  toute l'année et quelque soit le relief.

MAIS QUI ES-TU VICKING38 ! . . .

Qu'est ce qui t'a attiré vers ce loisir, et qui fait qu’aujourd’hui, tu continues à arpenter le bord de l'eau ?

Réponse :

Je ne me l'explique pas, car je n'ai pas été bercé dans ce milieu et je n'ai pas l'impression d'avoir ça dans mon ADN, hormis le fait que j'aime observer , mais alors pourquoi arrive-t-on à aimer la pêche avec si peu d'atomes crochus avec "la discipline "

... Le bruit de l'eau ? ... OUI ! ... la nature et ce qui la compose ... OUI !

... Et pourtant il y a différentes façons d'apprécier et de profiter de la nature.

Certains se contentent de s'allonger au soleil sur une serviette au bord de la mer, au milieu de tous ces gens et arrivent à y trouver du plaisir ... Félicitations, moi je n'y arrive pas !

... La nature est pour moi un cocktail de couleurs et de rêveries, de rencontres improbables, de grands espaces où le vent vous chahute la mémoire avec des odeurs insaisissables.

MAIS QUI ES-TU VICKING38 ! . . .

Quels sont tes lieux de pêche de prédilection ?

Réponse :

... Je n'aime pas aller toujours au même endroit, je ne suis pas non plus exclusif, mais ce qui est sûr, c'est que j'aime pêcher les eaux vives des torrents ,rentrer en communion avec dame nature ... où le bruit de l'eau est envoûtant, ce sont de superbes moments d'évasion où la sérénité m'envahit.

MAIS QUI ES-TU VICKING38 ! . . .

Comment ressens-tu la pêche, aujourd'hui, dans ton pays, en 2014 ?

Réponse :

... Je trouve que la pêche est bien trop compliquée entre le privé, le public, les réciprocités , les arrêtés préfectoraux il y aurait besoin d'un bon coup de balai pour assainir tout cela. Rien que pour les cartes dans un premier temps, il devrait n'y avoir que 3 cartes :

- une carte régionale.

- une départementale.

... et une nationale.

... Je trouve aussi injuste que ceux qui pêchent depuis le bord de mer n'aient pas besoin de carte de pêche ... même pas une petite cotisation pour participer à la moindre des dépollutions de l'eau et à la réhabilitation des habitats.

MAIS QUI ES-TU VICKING38 ! . . .

 Aurais-tu un bon souvenir de pêche à nous narrer ?

Réponse :

... Un souvenir oui ! ... Tout pêcheur en a au moins un, j'ai eu la chance de pêcher avec des belles personnes ... mais, je vais   vous parler de celles-ci

''La belle de la clairière hante encore ma mémoire''

 ... Depuis 5 jours, je ne fais que penser à elle ... dans mes pensées constantes, je revis le moment de son départ, obnubilé par l'instant, où elle échappe à mon contrôle.

A ce moment-là, comme une furie, elle prit la fuite, en direction de ses habitations ... Car une fois prise, dans son élan, je n’ai pas su l’en empêcher.

... "Peste des pestes ... Tu m’as  bien eu !  ... Mais, je repasserai te revoir.

 

... Au jour d'hui, je finis de bonheur ! ... Le temps est lourd, le ciel est gris

...  J ’ai trés  envie de voir dans la soirée, ce qui se passe au bord de l’eau ... Seras-tu là ?

... Je prends la direction de la clairière.

Il le faut ! ... J’ai des comptes à régler !!!.

Je pêche depuis une heure, je prends quelques petites truites.

... Mais rien au dessus de 20 cm ... Et dans le beau spot de la belle, idem ! ... Et si je prends de la petite, là ! ... Ça veut dire aussi que la belle n’est pas dehors ou qu’elle n’est pas en chasse .   .

J’insiste quand même ... Je peigne et je repeigne, frôle de plus en plus près le monticule de branches.

... Après 7 accrochages et 5 casses, j’abandonne, j’ai peut-être fait du bruit en essayant de me décrocher.

... J’ai d’autres truites à visiter ... Mais rien de rien, à part des petites qui mordent mal ... Personne a faim !

Je prends "le syndrome de l’essuie-glace" sur mes 500 mètres de rivière, c’est la troisième fois que je reviens sur le spot.

... Et en fin de courant "BINGO"! ... MAGISTRALE, C'EST ELLE !!!

Je suis prévenu, ... Elle ne me fera pas de cadeau ... Et c’était dit ... Elle file, ventre à terre, dans sa souche !

Je rentre dans la rivière pour la tenir courte et pour mieux contrer son attaque ... Premier rush ... Contré !!!

... J’arrive à lui faire changer de direction, mais il faut que je la garde dans le plein courant pour mieux la fatiguer, elle fonce vers moi, je remonte sur la berge, car si elle prend de la vitesse avec le rapide, il y a 2 mètres plus bas une autre souche.

... J’ai le palpitant qui bat à 200 à l’heure ... Ce n’est pas encore gagné, qu’elle énergie ! ... Est-ce que le fil tiendra ?

... Elle est de nouveau dans mes bottes ! ... Je n’aime pas quand elle frôle la berge, il y a tellement de débris.

... Mais elle s'est calée ... Elle ne bouge plus, là devant moi ... dans 20 cm d’eau et en bordure de courant Et là, je sors l’épuisette ... Bordel, il faut que ça m’arrive !!!

... Elle ne s’ouvre qu’à  45 degrès.   

 ...  J'ai une ronce coincée dans le filet, … à coups de pied, pour me libérer

... Maintenant, c’est le fil de la canne !!! ... Je prends la truite à la main, impossible, car elle glisse comme une savonnette.

...  Je réussis à lui mettre l’épuisette mal ouverte devant la gueule un peu comme une pelle et avec mes deux mains, je la pousse au fond du filet que je m’empresse vite de mettre à l’écart de la pente

… Te voici enfin, quelle émotion !

Ouf ! Ouf ! Ouf !!!  ... Je suis vidé !

... D’ailleurs après cette belle émotion ... J'ai bloqué !

Je n’avais plus envie de pêcher.

... C’était l'histoire d'une truite de 44 cm que j'avais ratée 5 jours avant cette date, une histoire vraie et vécue, extraite de l'article sur mon blog  >>>  "Je-veux-te-prendre-en-photo"

… Je n'avais jamais autant insisté en multipliant les techniques et j'ai été bien récompensé.

 

...  J’aime aussi beaucoup l'histoire avec Maître Essox (le 700 dents) avec un temps exécrable et pourtant  >>>  "Esox-le-teriiiiible" 

MAIS QUI ES-TU VICKING38 ! . . .

Aurais-tu un très mauvais souvenir de pêche ?

Réponse :  

Oui, là aussi une histoire vraie

... Rencontre avec un fabuleux pêcheur, au bec rapide comme un éclair.

Alors que je me trouvais dans le lit de la rivière dans un endroit bien difficile d'accès, je tombe nez à nez avec sa majesté le héron cendré.

Surpris dans un premier temps, car, j'étais à moins de deux mètres de lui. J'ai rapidement sorti l'A.P.N, de peur que le grand échassier solitaire s'envole à tout jamais.

Mais, j'ai vite compris qu'il n’était pas normal d'approcher d'aussi près cet animal qui a la réputation d’avoir une excellente vue panoramique et de plus, doté d'une ouïe très sensible, capable de réagir aux moindres bruits suspects. J'approche encore, pour essayer de comprendre.

... Je ne suis plus qu'à 1 mètre 50 de lui et je constate que l'animal apeuré a bien un problème aux pattes !

Il se tient sur ses "coudes", fatigué, il se plaint à chaque fois qu'il bouge ... Et pourtant, il trouve encore la force de fuir. Je ne comprends pas le héron, mais je pense comprendre la souffrance, qui pour moi et un son universel.

Les deux pattes fracturées, il s'enfuit encore, accompagné par ses plaintes à chaque fois qu'il fait un effort.

... Que me dit' il ? ... Peut-être, laisse-moi tranquille, de m'enfuir ça me fait trop mal !

... Alors bien contrarié, j’ai dû tourner le dos, incapable, sans avoir pu trouver une solution.

... En rentrant chez moi, les images de ce spectacle repassaient en boucle.

J'étais envahi par la contrariété et par les questions sans réponses.

... De tout cela, il en est ressorti une seule et grande certitude ... Je sais dès à présent, qu'il n'y a pas que les éléphants qui se cachent pour mourir.

A ce jour, je n'ai jamais remis les pieds dans cet endroit son image hante encore ma mémoire et surtout je ne suis pas sûr d'avoir pris la bonne décision en le laissant vivre sa fin de vie tranquillement.

Extrait de l'article :  >>>  "Le  héron m'a fait de la peine"

MAIS QUI ES-TU VICKING38 ! . . .

Si tu en avais la possibilité de réaliser un rêve de pêcheur, quel serait ce rêve ?

Réponse :

... C'est voyager pour pêcher les plus beaux spots de pêche ... l'Irlande et autres pays nordiques, la Slovénie, le Canada, mais aussi en Amérique au milieu des ours, ceci avec une canne à mouche.

... Avec une canne au toc   ... j'ai  envie de découvrir les Pyrénées, les Alpes maritimes, mais aussi les hautes Alpes ... c'est beaucoup plus accessible pour moi et je ne pense pas avoir des émotions au rabais ... la France est un superbe pays avec de superbes régions, il n'est pas le pays le plus visité au monde pour rien.

MAIS QUI ES-TU VICKING38 ! . . .

Quel message aimerais-tu passer aux générations futures de jeunes pêcheurs ?

 Réponse :

... Pas facile : qu'ils prennent du plaisir en respectant la nature, on leur laisse un drôle d'héritage, les pollutions en tous genres sont de véritable fléaux, c'est la course au rendement, au profit, les pesticides, les métaux lourds, les pcb ... les stations dépurations ne traitent pas les médicaments, tout cela contamine les eaux jusque dans la mer et ont déjà fait beaucoup de dégâts irréversibles.

... J'ai toujours dit que le progrès vu comme cela tuerait l'homme, il faut vraiment qu'il y ait une prise de conscience au niveau mondial ... et même de nous dans notre quotidien.

MAIS QUI ES-TU VICKING38 ! . . .

En conclusion, pour quelles raisons ton choix s'est porté sur le forum N&P ?

Réponse :

... C'est Fred, qui un jour  m'a laissé un message sur mon blog en m'invitant à rejoindre le groupe ... chose que j'ai faite à la saison morte.

J'y ai trouvé un forum très sympathique où ici on prône le respect d'autrui, un lieu pour parler de nature entre passionnés, où chacun est le bienvenu pour apporter ses expériences et partager ses spécificités.

MAIS QUI ES-TU VICKING38 ! . . .

Merci René de nous avoir conté ces moments de ta vie de pêcheur, et nous te souhaitons une longue vie de pêcheur au sein de N&P __ L'administration.

 

Mais de rien ... C'est moi qui remerçie toute l'équipe au complet.

 ... Aux plaisirs de partager  nos passions.

MAIS QUI ES-TU VICKING38 ! . . .

Voir les commentaires

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Sorties rivières et torrents

 ... Que de rafales !

 

... La pluie a cessé, le soleil tente une percé ... tout semble parfait, mais le vent s'est invité.

... Tenter de conjuguer avec  ce paramètre météorologique qui est souvent considérée comme l'ennemie du pêcheur. Il pourrait bien compromettre cette partie de pêche ... Mais aujourd'hui, j'ai trop envie de pêcher.

 

- Le vent est-il toujours l'ennemie du pêcheur ?

... Dans un premier temps, je dirai  que cela dépend de son orientation et de sa force .

 

... Il est sur que le  vent  modifie la température de l'eau , je m'explique :

    - le  vent  d'ouest et du sud amènent de l'air chaud.

    - le  vent  du nord et de l'est amènent de l'air froid.

 

...  Il se produit alors un échange thermique entre l'air et l'eau sur la couche supérieure , la température de cette couche variera parfois de plusieurs degrés vers le froid et donc coupera l'activité des truites (par exemple).

... Mais le vent à surtout d'autres inconvénients , il contrarie les dérives et ne nous facilite pas la tâche pour prospecter les endroits  encombrés.

... Il pousse sur la canne , il fait bouger la végétation en tous genre, ce qui ne m'aide pas  pour faire du "trico" avec la pointe du scion entre les branches pour accéder à des postes qui paressent inabordables et de ce fait, souvent délaissés par les pêcheurs.

 LE VENT COMME COMPAGNON DE PÊCHE  . . .

... Comme cette sous-rives avec toutes ces branches.

... Je suis dans un couloir venteux et ce qui s'annonce devant moi et bien trop complexe pour aujourd'hui ! 

 LE VENT COMME COMPAGNON DE PÊCHE  . . .

 ... Malgré tout , il y a toujours des solutions ... j'ai la chance d'habiter dans une belle région et où les reliefs font légions.

... Donc changement de configuration, ici c'est plus tortueux et le vent peut moins si engouffrer , il est bien là, mais sur les cimes.

...  Me voilà dès à présent tranquille pour pratiquer.

... Un superbe endroit que je vais tenter de découvrir ...  je vais  prendre mon temps ! ...   j'ai bien cinq minutes et des ralonges devant moi !

 .... Deux arbres s'enlacent face à  mes yeux , je vais faire en sorte de ne pas les déranger en les contournent.

... "Pardons  les n'arbres" 

...  C'est cela aussi la nature, ne pas toujours s'imposer, mais faire avec ... tout réside dans l'observation.

 LE VENT COMME COMPAGNON DE PÊCHE  . . .

 Belle truite racée , j'adore ! ... Une vraie formule 1 des torrents de montagne.

 LE VENT COMME COMPAGNON DE PÊCHE  . . .

 ... Je suis monté , je constate que la nature ici a pris du retard ... Les arbres bourgeonnes à peine, c'est le fait de l'altitude.

 LE VENT COMME COMPAGNON DE PÊCHE  . . .

 La partie de pêche est sympa, pas très poissonneuse, ou alors , elles ne sont pas très décidées ... mais je pique quelques poissons et ils ont plutôt belles allures.

 LE VENT COMME COMPAGNON DE PÊCHE  . . .

 Je suis bien à l'abri du vent ... mais je l'entends le "fou chantant" ... heureusement que le soleil est présent , car il fait très frais à cette altitude, là.

 LE VENT COMME COMPAGNON DE PÊCHE  . . .

Je vous ai gardé la plus jolie de la série pour la fin.

... J'adore ces truites de torrents, elles sont tellement jolies ... de superbes autochtones profitées comme des falcons ... c'est pour cela que l'on crapahute au milieu des rochers, loin des traces de la civilisation et tenter de s'y évader... ne   serait-ce   que quels instants   ... écouter tous ces bruits végétales entremêlés aux bruits de l'eau.

...  Envouté par cette  mélodie infernale ... et se sentir seul au monde, à écouter les symphonies du vent.  

 LE VENT COMME COMPAGNON DE PÊCHE  . . .

.... Pour conclure cet article , je voudrais revenir sur le paramètre vent :

 

... Pour moi, le vent n'est pas toujours l'ennemi du pêcheur , je trouve même qu'il est un allié, surtout en plan d'eau, notamment en lacs de montagne, un de mes terrains de jeux favori, aussi.

... Le pire dans tout cela et qu'il n'y en ait pas du tout  ... Voilà la véritable horreur , j'ai rarement réussit en pêchant une mer d'huile ... ou alors, en cherchant dans les profondeurs.

... La condition et qu'il ne soit pas trop violent, surtout si vous pêchez à la mouche ... il pousse les insectes qui tombent à l'eau, donc dans ces cas-là, il ne faut surtout pas hésiter à suivre les mouvements venteux en étant très mobile.

... Privilégier les berges qui reçoivent le vent , sans négliger les berges herbeuses au départ du vent ... les insectes terrestres (sauterelles , coléoptères , fourmis, diptères) vivent dans cette herbe et ils sont bien souvent projetés à l'eau par le vent.

- Avec le vent les poissons sont moins craintifs aussi  ... les vagues formées à la surface   de l'eau brisent la lumière et crée une securitée  et dissimule le pêcheur et ses gestes.

- Les poissons deviennent également  plus actifs avec cette apport  en oxygène, à conditions que la température ne chutes pas brutalement.

 ... Et surtout, n'oubliez pas que les insectes sont au début de la chaîne alimentaire ... Suivent les petits poissons qui se nourrissent de cette manne de nourriture tombée à l'eau ... Egalement de plus gros, qui eux peuvent être intéressés par les deux.

Voir les commentaires

compteur de visites

...... TRADUCTEUR ......

Articles récents

PHASE LUNAIRE ACTUELLE

Pour accéder à mon ancien blog, cliquez sur le logo.

Photo miniature avec lien vers vicking38

… C'est là aussi que vous trouverez tout mes liens et mes blogs amis.

Hébergé par Overblog