Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

Découvrez ici des moments de vie, pêche, nature, escapades, également le plaisir de mes découvertes.

Publié le par VICKING38
Publié dans : #L'habitat de la truite

... Et le compte à rebours est commencé.

 

Ils étaient attendus  avec impatience ... si important dans notre gestion piscicole pour repeupler des lieux inaccessibles pour une truite de reproduction ... tant par ces paliers que par ces cascades infranchissables.

... mais aussi pour faire face à toutes ces perturbations liées aux ouvrages hydrauliques et hydroélectrique qui fonctionnent par éclusées.

... Pourtant, on pourrait croire que ces ouvrages prennent l'eau au torrent pour lui rendre ensuite, donc rien d'imparfait, a priori  ...   mais en avale de ces ouvrages les hauteurs d'eau varient fortement et les truites de reproduction naturelle voient souvent leurs frayères perturbés , pour ne pas dire balayer par un courant soudain trop fort ... à l'inverse, ils peuvent aussi  se retrouver  à sec, ou même  recouvert de limons par des lâchés subites et trop boueux.

... Beaucoup de ces ouvrages empêches les truites de circuler librement et entrave également une circulation  régulière des sédiments.

 

80 000 alevins nous attendent pour palier aux  déficits de reproduction naturelle.

... Ces 16 sacs de 5 000 alevins à résorption de vésicules sortent tout droit des écloseries de la fédération de pêche de l'Isère ... ils sont  gonflé  à l'oxygène , mais nous n'avons que 2  à 3 heures  depuis le départ de la pisciculture pour  allez  les déposer dans les ruisseaux ... depuis ce moment-là  le compte à rebours a commencé.  

... L'origine de ces alevins sont de souches atlantiques, non pure à 100 % ... mais avec un pourcentage d'un croisement bénéfique avec la souche rhodanienne ... (une des souches la plus proche de nos souches  autochtones  ... mais j'y reviendrai plus tard

LES ALEVINS DE TRUITES  FARIO À RÉSORPTION DE VÉSICULES SONT ARRIVÉS . . .

... Ils sont-là ! ... c'est le temps de la   répartition rapide et méthodique   ... une quinzaine de bénévoles sont nécessaires pour répartir ces alevins   selon un plan d'alevinage précis et  défini   à l'avance  ... puis c'est le départ vers les contreforts de la vallée du Grésivaudan.

LES ALEVINS DE TRUITES  FARIO À RÉSORPTION DE VÉSICULES SONT ARRIVÉS . . .

... La  pluie de ces derniers jours  sont venues gonfler nos petits ruisseaux , la météo nous oblige  à anticiper ... car , les prochains jours s'annoncent encore pluvieux.

... L'alevinage de celui-ci sera donc décalé un peu plus avale, vers un endroit plus plat , moins canalisé si l'eau monte encore davantage , car la puissance du courant  devenu  plus fort pourrait  malmener ces jeunes alevins en les emportant dans leurs flots chargé de débris assassins ... propulser par des courants violents.

LES ALEVINS DE TRUITES  FARIO À RÉSORPTION DE VÉSICULES SONT ARRIVÉS . . .

Voici le même ruisseaux un peu plus bas , il est plus large et peu profond et ci l'eau monte les jeunes truitelles  auront la possibilité de se réfugier dans les bordures et suivre plus facilement la fluctuation des courants sans être systématiquement acculer contre des bordures trop marquées ou les flux sont plus violents.

LES ALEVINS DE TRUITES  FARIO À RÉSORPTION DE VÉSICULES SONT ARRIVÉS . . .

C'est avec Bernard et Jean Claude que je forme équipe aujourd'hui … dans un premier temps , il faut poser le sac dans le ruisseau , attendre 10 à 20 minutes minimum pour  atteindre une concordance de température entre l'eau du ruisseau et la poche d'alevins ... à savoir que le temps est variable en fonction des différences de degrés entre ces deux.

LES ALEVINS DE TRUITES  FARIO À RÉSORPTION DE VÉSICULES SONT ARRIVÉS . . .

La taille des ces alevins  font moins de 2 cm .

... Préalablement, ils arrivent à l'écloserie sous forme d'oeufs fécondés (comme en photo sur le médaillon)

... Le temps d'éclosion est très variable ... il ne se calcule pas en heure, ni en minutes , ni en secondes ... mais en degrés/jours ... je m'explique : l'éclosion pour une truite fario depuis la fécondation jusqu'à l'éclosion est de 420 degrés /jours ... soit 42 jours à une eau à 10° c.

... Dans nos torrents de montagne on peut considérer que le temps est doublé, car les températures de leurs eaux sont plus proches de 5 degrés celsius, à ce moment-là de l'année ... c'est même moins, parfois ... ce qui  indirectement rallonge le temps de l'écosion de ces alevins à résorptions de vésicules.

A noter que la vésicule et bien visible sur l'alevin de truite en bas à droite de la photo .. ils ne s'alimenteront pas encore maintenant, ils vivront sur cette resserves par l'intermédiaire de leurs  vésicules vitellines.

... Par la suite ils trouveront leurs nourritures  dans le ruisseau sans jamais avoir pris l'habitude de l'alimentation intensive de la pisciculture ... ce qui facilitera leurs départs dans leurs vies et dans leurs quêtes d'une alimentation naturelle.

  ... C'est à ce stade où dans les conditions naturelles les mortalités sont les plus fortes … mais aussi à  ce stade qu'un  alevin de réintroduction à le plus de chance de survivre, car jamais  aidé artificiellement pour ce qui est de la nourriture.

LES ALEVINS DE TRUITES  FARIO À RÉSORPTION DE VÉSICULES SONT ARRIVÉS . . .

 C'est le moment de faire rentrer de l'eau du ruisseau dans la poche d'alevins, ceci afin d'éviter tout chocs thermiques ... puis attendre encore quelques minutes supplémentaires .

 ... Pour s'assurer de la concordance de température : plonger votre main dans le ruisseau et dans la poche d'alevins ... si tout vous semble cohérent, procédez à leurs libérations.  

LES ALEVINS DE TRUITES  FARIO À RÉSORPTION DE VÉSICULES SONT ARRIVÉS . . .

 Ici   un autre ruisseau plus en mouvements ... il faut vraiment trouver des endroits à l'abri des courants violents … parfois il est bon de protéger l'endroit avec des pierres , car il faut aussi que les alevins reprennent leurs esprits tranquillement.

LES ALEVINS DE TRUITES  FARIO À RÉSORPTION DE VÉSICULES SONT ARRIVÉS . . .

... Puis, les libérer doucement, en évitant de faire une vague tel un tsunami, car on ne déverse pas que de  jeunes poissons, mais on libère aussi un supplément d'eau qui, si on n'y prête pas attention va faire partir les alevins dans les grands courants où ils peuvent un peu trop rapidement rencontrer leurs congénères qui ne feraient qu'une bouché de cette manne providentiel.

LES ALEVINS DE TRUITES  FARIO À RÉSORPTION DE VÉSICULES SONT ARRIVÉS . . .

 On lèvera quels cailloux pour rechercher la présence "de bestioles" des eaux vives.

... On les appelles : Patache où Patraque, mais ce n'est pas leurs seuls nom vernaculaire.

Scientifiquement ce sont des larves d'heptageniidae ... elles sont reconnaissables à leur corps très aplati, ces nymphes aggripeuses sont remarquablement adaptées  aux forts courants des torrents montagnards.

... Elles vivent généralement sur et sous un substrat dur : tel-que les pierres, les cailloux, des blocs ou circulent des courants oxygénés où elles broutent, pour la majeure partie, des algues microscopiques, mais certaines espèces sont également prédatrice.

Lorsque l'on trouve ce type d'éphéméroptère c'est une preuve rassurante d'une bonne qualité du milieu dans lequel elle évolue.

LES ALEVINS DE TRUITES  FARIO À RÉSORPTION DE VÉSICULES SONT ARRIVÉS . . .

Voilà ce qu'est un alevinage avec de très jeunes truites ou l'habitat doit être soigneusement choisi.

...  Il n'est pas toujours facile de trouver des ruisseaux ou l'eau s'écoule toute l'année et qui plus est pas trop profond , car ces alevins  pourraient y rencontrer des prédateurs bien plus grand qu'eux .

...   Ces lieux doivent  avoir  aussi des habitats existants pour que les truites soient protégées  des crues soudaines.

 Pour finir voici maintenant les caractéristiques de ces jeunes truites fario : 

 

Pour les truites fario ... il existe une multitude de souches génétiques bien différentes ... mais elles sont issues de deux lignées principales correspondant aux deux principaux bassins versants :

... on distingue ainsi la  souche-mère  atlantique et la souche-mère  méditerranéenne. 

 

- De souche "Atlantique"
 
... Cette souche est celle qui est classiquement élevée en pisciculture.
Son débouché se réalise quasi exclusivement vers le repeuplement, en portion surdensitaire d'une moyenne de 25 cm ... mais également aux stades de truitelles et vésicule résorbée pour les repeuplements de fond.
... A savoir qu'elle s'adapte toutefois moins bien à nos rivières, puisqu'elles sont issues de truites de mer ... (un phénomène de migration est observé)
 
- De souche "Rhodanienne"   (issus de la  descandance méditerranéenne)
 
... Il s'agit de la souche spécifique initialement, présente sur le bassin Rhodanien.
Elle se distingue par une robe striée, sa vitesse de croissance est plus lente et elle supporte moins bien l'intensification.
Elle est de même très appréciée par les pêcheurs et sa présence en rivière est un gage de qualité.
Plus délicate à produire ...  son élevage est rare en pisciculture et il s'agit quasiment d'une exclusivité de la pisciculture de Chazey-Bons (01).
 
Un effort a été réalisé sur l'origine des géniteurs afin de parvenir à produire des truitelles présentant des caractéristiques les plus voisines possibles de celles du milieu naturel.
Cette espèce est exclusivement affectée aux repeuplements de fond principalement au stade de truitelles et plus particulièrement pour les ré empoissonnements de la convention CNR.
 
Elle est également demandée aux stades oeufs et vésicules résorbées. (et c'est notre cas)
Truite fario de souche Rhodanienne

Truite fario de souche Rhodanienne

Commenter cet article

pierrot 10/03/2016 05:49

Salut René,comme d'habitude un superbe travail quant on sait le nombre de bénévoles il faut pour transporter tout ses alevins c'est pas évident a trouver des volontaires et j'en sais quelque chose ayant participer avec mon club,
Le problème avec ses alevins c'est de bien choisir les endroits ou les déverser,pas trop de courant et aussi attention aux eaux de neige question de température avec trop d'écart.
Superbe la souche Rhodanienne superbe robe.
Encore une fois bravo a vous tous pour votre travail et votre bénévolat.
A plus

VICKING38 10/03/2016 08:01

Salut Pierrot ,

Tu as très bien résumer tout les points importants qu'il faut prendre au sérieux pour donner un maximum de chance à ces jeunes alevins si fragiles ... on ne fait que continuer ce que tu as fait pendant tant d 'année certes pas dans le même secteur ... et dont tu sais mieux que qui conque toute l'organisation nécessaire qu'il faut mettre en place pour mener à bien ces réintroductions pour des raisons bien précises

Merci pour tes encouragements.

je te souhaite une bonne ouverture, espérons qu'il n'y face pas trop froid

@+ René

michel 11 08/03/2016 20:42

Salut René
Bravo pour tes actions
Tu as bien fait de préciser que cet alevinage était destiné a des endroits où il n'y avait aucune reproduction.
Là ou sa fonctionne tout seul c'est sur qu'il vaut mieux laisser faire la nature .

bien amicalement et M.... pour samedi
Michel

VICKING38 08/03/2016 21:00

Salut Michel 11,

Oui on est d'accord ...il faut d'abord laisser faire la reproduction naturel et réfléchir comme apporter de l'aide à nos ruisseaux ...c'est la priorité

@+ et merci pour ton compliment

Olive 08/03/2016 08:06

Salut René,

Merci pour ce reportage, j'ai appris beaucoup.
Je vois que tu es membre actif de l'aappma où je prend ma carte, décidément le monde est petit :-). Actuellement je ne suis pas actif au sein de l'aappma, j'avoue qu'avec le boulot et les enfants les semaines sont bien chargés, mais ce n'est pas une excuse. Mais dans un futur proche je compte bien rendre à l'aappma de Belledonne ce qu'elle me donne chaque année, c'est à dire le plaisir de pêcher des petits ruisseaux en bonne santé.

Bonne ouverture.

VICKING38 08/03/2016 11:17

Salut Olive ,

Ravis de te savoir parmi nous ... Pour ce qui est du bénévolat j'ai plus de chance que toi à ce niveau-là , car que j'ai beaucoup plus de libertés, je ne travaille plus (pour raison de santé) et donc j'ai beaucoup plus de possibilités pour approfondir ma passion.

... De toute façon il est sûr qu'un jour on se rencontrera .... À savoir que je n'ai pas reçu ma canne à pêche, je n'ai donc pas pu te proposer de te la montrer, comme convenu ... j'espère que ton fils à déjà une solution pour commencer cette ouverture 2016 que je vous souhaite réussi.

... Aux plaisirs de se rencontrer aux bords de l'eau où même ailleurs.

@+ René

Leo 07/03/2016 06:00

Slt rené ,

Espérons que ces alevins de truites ne soit pas piétinés dés l'ouverture, je vois que tu a bien bossé le sujet et que ton implication dans l'aappma se peaufine, comme tu peut t'en apercevoir c'est comme une drogue , une fois impliqué dans une association de pêche, il est difficile de rester sans rien faire.. Merci pour ce nouveau reportage au cœur de ton aappma ....Il ne reste plus qu'à suivre l'évolution de ces alevins qui coloniseront la rivière...
Bonne ouverture à vous deux !

VICKING38 07/03/2016 16:40

Salut Léo,

Le premier ruisseau est un éclusé, à cet endroit là, il est large, mais très peu profond ... si un pêcheur cherche dans cette partie des poissons maillés, il risque de ne pas en trouver beaucoup ... par contre c'est un endroit qui est très prisé l'été pour les pic-niques en familles et pour les joies qu'apporte l'eau peu profonde et sécurisante pour les enfants,
...  À ce moment-là les truitelles seront sûrement plus hardies pour trouver des endroits pour se cacher
... Et pour le second, idem ... ce n'est pas un endroit pour des truites maillée au pire d'une dizaine de cm voir 15 (grand maxi)
... Il est important de bien choisir les endroits de réintroductions ... par contre je suis d'accord avec toi aucun de nos cours d'eau sont protégés du piétinement
... Mais bon, ils sont peu larges et se pêche souvent de la bordure dans l'ensemble
.. Perso , il m'arrive de traverser pour changer de berge ... mais la pêche c'est avant tout du bon sans
... Le bon pêcheur doit reconnaître une zone de frayère ... ou même un ruisseau pépinière ...mais certain s"amusent quand même à scorer dans ces endroits ... tout en sachant qu'il n'y piquerons pas un poisson maillé ...que veut tu faire mon cher Léo ? ... À part informer celui qui n'y aurait pas pensé 
@+ René

compteur de visites

...... TRADUCTEUR ......

Articles récents

PHASE LUNAIRE ACTUELLE

Pour accéder à mon ancien blog, cliquez sur le logo.

Photo miniature avec lien vers vicking38

… C'est là aussi que vous trouverez tout mes liens et mes blogs amis.

Hébergé par Overblog