Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

Découvrez ici des moments de vie, pêche, nature, escapades, également le plaisir de mes découvertes.

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Rando-Pêche

Objectif du jour ... la Sagne, l'Agnelin, le Cos et le Japlan.

 

... Le faisceau de la lampe frontale cherche le sentier ... Il nous guide inévitablement vers les hautes marches de l'escalier ... Nous voici dans la barre rocheuse sécurisée par des câbles.

... Rapidement en surchauffe, on enlève quelques peaux ... Ce n'était qu'un amuse gueule ! ... l'ascension est loin d'être finie ! ... Après ce premier effort soutenu, on se retrouve hors de la forêt pour traverser une première fois le torrent.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

Itinéraire depuis Grenoble (environ 60 km, en ~ 1h 15 mn) : Prendre la direction de Vizille > Route de Bourg-d’Oisans > Séchilienne > A Rochetaillée tourner à gauche, direction Allemond > Le Rivier-d'Allemond > Continuer sur 1 km 500 après la fin du village > Prendre l'ancienne route départementale sur votre gauche (non goudronné dans les premiers mètres) ... La rando commence 500 m plus loin ... A la pancarte " Cascades des Sept-Laux" Alt,1267m.

 

Distance pour atteindre le lac de la Sagne : 3 km 100. (2h)

Distance AR  par le lac de l'agnelin : environ 8 km (en 6h10)

Dénivelé : environ 1095 m

 

Cartographie : IGN 1/25000° 3335 ET - Bourg d’Oisans - Alpe d’ Huez - Grandes Rousses - Sept-Laux (très conseillé, pour trouver le passage non marqué, qui mène au  lac de l'Agnelin)

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Petit rappel ... Pour info, en "bon" français, "laux" est le pluriel de "lac", Sept-Laux signifie donc "Sept Lacs".

En réalité il y en a bien plus ! … Voici les principaux, tout au moins les plus intéressants pour la pêche.

 

- Lac Noir, 2091 m ... 1.2 ha

- Lac Carré, 2128 m ... 11 ha

- Lac de la Motte, 2128 m ... 14 ha

- Lac Cottepens, 2128 m ... 35 ha

- Lac de la Ratoune, 22.50 m ... 2 ha

- Lac Blanc, 2248 m ... 4.5 ha

- Lac de la belle étoile, 2432m ... 1.5 ha

- Lac du Cos, 2182 m ... 15 ha

- Lac Jeplan, 2144 m ... 1.8 ha

- Lac de la Corne, 2083 m ... 7 ha

- Lac de l'Agnelin, 2327 m ... 1.1 ha

- Lac de la Sagne, 2065 m ... 6.5 ha

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... On prendra un peu de temps pour observer le maître des lieux ... Un superbe bouquetin mâle ... On en rencontrera d'autres bien plus haut.

... J'ai les yeux qui brillent ... Même si je fais capot à la pêche, je m'en moque ! ... j'ai déjà eu beaucoup plaisirs.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

La montée est soutenue et ces petites poses improvisées pour observer, ne sont pas de refus.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... On dépasse l'annexe de la Sagne ... le plateau est encore  dans l'ombre.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

Arrivé au lac de la Sagne ... Voici le moment venu de sortir les cannes.

Altitude : 2070 m

Superficie du lac : 6.5 ha

Profondeur : 22m

... Nous choisissons cette place, avec une superbe vue sur le Grand Pic de Belledonne,  son altitude et de   2977m ... le point culminant du massif ... Emblématique, il fait partie en réalité, d'un groupe de trois sommets.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

Sans trop attendre on prendra du poisson ... une jeune truite fario pour Malika ... ça sera la seul de la journée !

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... C'est les truites arc-en-ciel qui seront les plus actives.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Dans les couches d'eau supérieur ... et au large.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Les ombles chevaliers ne serons pas en reste, sur la seconde partie de la matinée ... Mais,  ils sont minces !

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Parfois très minces !

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

.. Celui-ci est le pire de tous !

... Ils ont souffert de cet hiver précoce et prolongé, je ne sais pas s'ils survivront à un nouvel hiver aussi rigoureux ?

... Nous sommes quand même en fin de saisons et ils sont bien minces pour affronter de nouveau le froid des cimes et la raréfaction de la nourriture, dû à ce climat.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Âpres un bon casse croûte, c'est l'heure du départ pour d'autres horizons.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Tous d'abord, il faut passer sur le déversoir du lac de la Corne pour pendre la direction de l'Agnelin.

 - Son altitude : 2096 m
 - Superficie : 7 ha
 - Profondeur : 30 m
CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Quelles photos, pendant une  petite pause frugale.

... Le gourmand que je suis, a bien identifié au loin, le feuillage  du myrtiller roussit par le soleil.

 ... Miam, miam !

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

J'entends des bruits suspectes, non loin de nous ??? ... il y a des jeunes !

... Ce sont des lagopèdes alpin (une espèce rare) ... Egalement appelées, perdrix des neiges, dû à leurs couleurs blanches, en hiver.

... C'est superbe de les voir de prêt ... Ils sont si proches !!! ... Nous sommes dans l'embarra ... partagé entre la chance d'être là et la peur de les avoir dérangés ... Alors, on ne bouge plus en essayant d'immortaliser cet instant magique.

... Jusqu'au moment où il faut les laisser tranquille ... Nous en ferons décoller sept, dans nos pieds ... Bien à notre inssue et sans les avoir remarqués préalablement ... C'est dû à leurs mimétismes parfaits avec leurs environnements (ils sont vraiment très difficiles à repérer)

... Le lagopède connaît trois mues par an :

- L'été, brunâtre.

- L'automne, grise pour se confondre aux pierres et herbes.

- L'hiver, blanc pour les confondre avec la neige.

Les plumes des doigts des pattes sont plus longues l'hiver, que l'été et seuls les ongles dépassent. Ceci permet de les protéger du froid et d'accroître leurs surfaces d'appui dans la neige, parfois môle ... elles font alors office de raquettes.

... Les lagopèdes se  réunissent par petits groupes à la fin de l'été ... C'est plus un marcheur qu'un " voleur" ... Quand ils s'envolent, c'est sur de courtes distances.

... On retrouve le lagopède qu'en milieu montagnard, à une altitude au-dessus de 2000m.

... Il affectionne les versants nord, assez rocailleux, les pierriers avec présence de névés. ... On peut également le trouver sur des milieux mixtes tels que des landes mêlant petits buissons, pelouses rases et zones rocheuses.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

Régime alimentaire : le lagopède alpin est presque végétarien.

Le régime d'été est composé de matières végétales aussi diverses que les myrtilles, les baies, les têtes de joncs ou de roseaux ainsi que les plantes spécifiques de la haute altitude.

... Par contre, les petits ont un régime plus riches en protéines : ils complètent avec des insectes, des araignées, des escargots ...

L'hiver les lagopèdes recherchent leurs nourritures sur les crêtes abruptes balayées par les vents, là où la végétation est plus apparente ... Bourgeons, chatons de bouleaux nains, ainsi que de saules font partie de leurs alimentations hivernales. 

... Ici un adulte prostré.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Un moment exquis à toujours une fin ... Direction le collet, droit devant nous.  

 
CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Fausse satisfaction ... Il en reste encore !

... Pourtant, derrière moi, le lac de la Sagne  semble s'éloigner.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Après avoir traversé ce gros pierrier, on atteint le point culminant de la journée (2356m d'altitude)

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

On découvre le lac de l'Agnelin dans son écrin minéral.

- Son altitude : 2322 m

- Superficie : 1,1 ha

- Profondeur : 3 m.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

L'endroit propose la quiétude loin des sentiers battues par le martèlement des chaussures à gros crampons.

... Malgré tout, nous choisirons de continuer notre chemin ... et si l'envie de pêcher nous revient, il y aura de quoi satisfaire nos frustrations sur notre parcours.

...  Pour l'instant, on trouve bien dommage  de ne pas explorer ce grand plateau d'altitude.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... A nous les grands espaces ou la vue se porte vers l'infini !

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Ici, le ruisseau qui s'écoule du lac de l'Agnelin pour gagner le lac au fond là-bas ... Il recevra le renfort de ces confères sur le chemin.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Il y a  plusieurs tritons alpestre dans une partie marécageuses ... c'est un animal amphibien. 

... Il doit son nom alpestris (alpestre) au fait qu'il se rencontre à haute altitude.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Il est relativement fréquent dans les plaines, les régions de plateaux et moyenne montagne, parfois jusqu’à 3000 mètres d'altitude.

Il fréquente des points d'eau calmes, peu profonds, durant la majeure partie de l'année.

... S'il passe une partie de l'année sur terre, il a aussi besoin d'eau pour se reproduire et pondre des œufs qui donneront des larves aquatiques.

... En phase terrestre, il ne sort de sa cachette que la nuit et rampe lentement sur le sol à la recherche de nourriture.

... À l'inverse, en phase aquatique, il n'hésite pas à se déplacer et se nourrir parfois en plein jour.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

Particularité : il est pourvu d'un sens d'orientation remarquable ... Il est ainsi capable de retrouver son plan d'eau immédiatement.

... Très fidèle, il y revient d'une année à l'autre, pour s'y reproduire. 

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Le lac du  Cos est en vue, sur sa droite le Cottepense (le plus gros du plateau)

 - Son altitude : 2128 m

 - Superficie : 35 ha

 - Profondeur : 75 m

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Le Cos et sa  partie gauche, c'est par  là que nous allons.

 - Son altitude : 2182 m

 - Superficie : 15 ha

 - Profondeur : 52 m

 
CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Elle pousse dans les zones humides aux sols siliceux, comme les tourbières en montagne ... C'est la linaigrette.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Autrefois répandue en plaines, elle y est désormais rare du fait de la disparition de son milieu ... Dans certaines régions, on a pu se servir de ses soies comme du coton.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Elle était notamment collectée jusqu'à la première guerre mondiale pour faire des oreillers et des pansements ... ou encore pour protéger les pattes des chevaux dans les tranchées. 

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)
Le lac de Japlan est en vue.
- Son altitude : 2152 m 
- Superficie : 1,8 ha
- Profondeur : 5 m
CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

Petite pose agréable dans ce cadre idyllique, avant de repartir ... J'aurai bien donné quelques coups de lignes ... mais rien que l'idée  de tous redéballer, cela  me coupera  l'envie.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Coucou joli papillon ... Cette beauté éblouissante s'appelle "Petite Tortue" ou "Vanesse de l'ortie". 

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Passé le col des Sept-Laux, notre vue se porte de nouveau sur le lac de la Corne et l'on cherche à deviner le parcours emprunté pour rejoindre le lac de l'Agnelin .

... Nous avons passé sous les névés à la base du pic rocheux. 

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

Retour sur le lac de la Sagne ... la boucle est bouclée.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

Le vent souffle abondamment...  peut importe, nous n'avons plus envie de pêcher ... Alors, nous continuons tranquillement ... Il y aura bien d'autres fois.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

Le petit dernier annonce la descente.

... Aujourd'hui, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de monde en montagne .. .des personnes très sympathiques, comme très souvent d'ailleurs.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

On retrouvera les bouquetins dissimulés dans les parois rocheuses ... des lieux de replis tranquilles où ils se sentent en "sécurité"

... Dans la falaise, l'amour d'une mère surveille son petit  en défiant les lois de l'apesanteur ...  Elle  attendra  longuement que celui-ci finisse sa sieste.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

La pente vertigineuse laisse entrevoir le sentier monté ce matin ... Il faut juste maintenant finir de le redescendre.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... Sans oublier de profiter encore de la nature et de ce qui la compose ... comme avec une de mes fleurs préférées de la seconde partie de saison.

... La gorge de chaque fleur est munie de longs cils ... C'est la gentiane champêtre et je l'adore !!! .... comme cette mouche ...  un insecte qu'il faut absolument avoir dans sa boite à mouche, pour les lacs de montage, car  elle est  très présente sur ces lieux.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

Le Thym Faux Pouliot ...

L'espèce est appelée en français, le Serpolet des marais, Thym de bergère, Thym faux pouliot, Thym laineux.

... La plante est croissante par rameaux latéraux, ces feuilles vertes sont ciliées à la base ... Elles ont un port lâche, dressée ou étalée dans les marais ou zones humides et prostrée en montagne, ces tiges sont nettement carré et ciliées sur les angles ... Une plante très parfumé.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

... à ne pas confondre avec le thym Serpolet, également présent ici ... une plante aromatique basse (d'environ une dizaine de centimes de hauteur)

Le serpolet a un  goût plus prononcé et plus citronné que celui du thym.

... Il parfume les viandes rouges et blanches, le mouton, les truites, les préparations à base de tomates, les omelettes, les salades, les potages, les sauces, les grillades.

... Il accompagne également les légumes braisés ou farcis. (dans les plats cuits, l'ajouter de préférence en fin de cuisson) pour conserver son arôme.

... On luiprête également des vertus médicinales ... On l'utilise dans les cas de :

     - Ballonnements

    - Troubles digestifs

    - Éructation (renvoi, rot), flatulences

    - Toux spasmodique

    - Nez bouché et rhume (en usage externe: inhalation)

    - Rhumatismes (usage externe)

    - Entorses (usage externe)

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

Le Sénéçon de Fuchs et l'Épilobe en épis se côtoie, Malika raccord avec la couleur de ce dernier.

... Nous traversons pour une la dernière fois le torrent ... La fin est proche, je parle bien sûr du sentier ... Pour ce qui est de moi, j'en ai juste plein les "bottes" après cette trop longue interruption sans crapahuter, qui a duré un mois.

CIRCUIT DES LACS DES SEPT-LAUX SUD (Alt. de 2070 à 2322 m)

Une petite vidéo pour conclure ce long article ... Encore un superbe moment en montagne avec la mémoire de toutes ces belles rencontres en images ... Je vous souhaite un bon visionnage à tous.

Commenter cet article

Phil3665 16/09/2013 16:34

Salut René,

Vous êtes des fous ... Vous avez fait tout ce parcours en 1 seule journée ?
A peine le temps de prendre la canne pour pêcher.

bravo à vous deux et grosses bises

A+

Phil

VICKING38 16/09/2013 20:05

Salut Phil,

... T'inquiète, nous avons pécher un peu aussi (environs 3 heures... ça me suffit) juste le bon moment ... à force on arrive parfois à deviner ... et quand ça marche plus ... et bien, ont bougent ... de plus on se voit mal pêcher toute la journée, c'est trop fatigant pour nous ... Quand il y a un moment où il ne se passe plus rien ... je ne suis intenable ... faut qu'sa bouge !

@+ et bissess de nous

Simon 12/09/2013 13:16

Merci encore pour ce partage. Vos précédents récits m'avaient poussé à découvrir ce coin cet été . Ce fut une ballade magnifique capot certe (leurre toute la journée à défaut de savoir comment s'y prendre ) mais quelle sensation d'apaisement . Continué votre partage s v p c'est comme si ont y était

vicking38 14/09/2013 20:10

Salut Simon,

... Merci d'avoir laissé une trace de ton passage sur mon blog ... Je suis ravi qu'un des articles t'ai donné envie de faire la rando ... Le blog c'est fait également pour cela ! ... Pour partager du plaisir et des émotions.

J'espère que tu auras plus de réussites l'or de tes prochaines sorties, tous du moins je te le souhaite.

Car le plus dur, tu là déjà fait, c'est d'avoir le courage d'y monter ... Pour le reste cela viendra sans aucun doute.

... Bonne continuation.

@+ René

Simon 12/09/2013 13:09

Encore une fois bravo c est magnifique.

leo 11/09/2013 13:41

slt René,

félicitations à vous deux !! très randonnée virtuelle pour moi, cela me rappel mes sorties en montagne , beaux paysages et de plus vous avez la chance de voir de vrais animaux sauvages, un grand merci pour ce reportage !..
biz à vous deux
@mitiè
léo

vicking38 14/09/2013 19:50

Salut Léo ,

Excuse et excusez, car je n'ai pu réponse à vos commentaires très sympathiques ... Dû à un séjour en Savoie (rando-pêche, découverte) le compte rendu verra le jour ... mais, je suis un peu en retard à ce niveau- là

Merci à tous, merci Léo pour les compliments.

@+ BIZSS

pappy-jeff 11/09/2013 07:18

Merci ç vous deux pour cette magnifique ballade en montagne
Je t'en souhaite encore plein de comme celle-ci, ne serais-ce que pour les partager avec vous
A+

VICKING38 11/09/2013 08:21

Salut PP-J,

J'espère que tes voeux seront entendues ... nous aussi, on se les souhaites et pour longtemps encore ... car là-haut, les mots plaisirs et enchantements prennent toutes leurs dimensions,

@+ René

Martine 64 10/09/2013 20:22

Coucou rené
Quelle randonnée !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et en plus, tu nous fait un véritable reportage de " PRO", un véritable documentaire .....
Photos de paysages, pêche, faune, flore ..... accompagnées des explications ......
le tout raconté superbement bien..... on s'y croirait ..... et agrémenté d'une vidéo .....
10 mn de bonheur, je me suis régalée !!!!
j'aurais bien aimé être à ta place ( ou avec toi et Malika, c'est encore mieux ! )
Vous avez dû vous régaler ............. tu recommences quand tu veux .............. Merci pour ces moments ...
Bisessssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss

vicking38 14/09/2013 19:30

*-*.... maisssssssssssssss non, c'est pas toi !, Martine .... (tu connais pas) :(

Martine 64 11/09/2013 13:26

"quelques uns " ..... mais de qui s'agit-il ?????

VICKING38 11/09/2013 10:29

j'peux pas me coucher sur le sol … en plus, il y a bien trop de pierres

Pour le reste... j'ai bien trop de mal pour respirer et me permette le luxe de faire des pauses... (j'verrai ça en fin d'vie) ... mdr ... si je n'y arrive pas , je vous tiens au courant.

... "Un bon moment" voilà bien un mot que je n'arrive pas à quantifier ... j'en connais quelques uns qui n'ont pas donné de nouvelles depuis "un bon moment" ... l'histoire ne nous dit pas si ils étaient en train de faire de la photo?

bisesssssssssssssssssssssssssss

Martine 64 11/09/2013 09:41

MDR, tu peux aussi te coucher sur le sol, mais c'est moins pratique !!!
en apnée aussi, mais il faut penser à respirer au bout d'un moment .....
pour les émotions, là c'est une autre histoire ....
bisessssssssssssssssssssssss

VICKING38 11/09/2013 09:34

coucou,

Je pensais bien qu'il y avait une astuce pour rester stable ...

la distance pour les lagopèdes ( 2.50 m) peut être moins ... pour ceux que l'on n'a fait envoler on est passé au milieu d'eux ... dommage, car je ne sais pas qui a été surpris, surement nous et on avait rangé l'APN ... Il va falloir aussi que l'on apprenne à gérer nos émotions et ne pas perdre nos moyens dû à l'émerveillement.

bisessssssssssssssssss

Martine 64 11/09/2013 08:57

Tu as raison, pas facile de filmer sans bouger avec un zoom, il faudrait avoir le pied. En général, tu ne l'as jamais quand il faut ( c'est ce qu'il m'arrive très souvent). Mais je trouve que tu t'en tires super bien, à quelle distance étais-tu ?
bisessssssssssss

VICKING38 10/09/2013 22:17

Coucou Martine,

... C'était une très belle journée en montagne où nous avons eu beaucoup de chance ... de voir, mais aussi d'en garder un souvenir "éternel" ... mais j'aurai aimé également avoir l'envole des sept lagopèdes en simultané, dommage, nous avons été trop surpris ... de très beaux moments qui marquent une ascension.

Pas toujours évidant de ne pas trop bouger (surtout quand on zoom , cela amplifie les instabilités) ... il y a bien encore de gros progrès à faire.

Comme tu le dis, on c'est bien régalé (gustativement et visuellement)

Bisesssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss

compteur de visites

...... TRADUCTEUR ......

Articles récents

PHASE LUNAIRE ACTUELLE

Pour accéder à mon ancien blog, cliquez sur le logo.

Photo miniature avec lien vers vicking38

… C'est là aussi que vous trouverez tout mes liens et mes blogs amis.

Hébergé par Overblog