Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

BIENVENUE SUR LE BLOG DE VICKING38

Découvrez ici des moments de vie, pêche, nature, escapades, également le plaisir de mes découvertes.

Publié le par VICKING38
Publié dans : #Rando-Pêche

  

Direction l'Oisans et  la fraîcheur des cimes ... dans le Massif des Grandes  Rousses.

 

Voici un lac, une destiné que l'on a souvent reporté ... On appréhendait cette balade pour sa longueur et son dénivelé ... On attendait surtout un temps clair et des fortes chaleurs.

 

... C'est qu'en montagne, plus on monte plus il fait frais ! ... il faut savoir que quant on gravit 100 mètres  de dénivelé positif la température baisse alors de 0.6 à 1 degré.    

Voilà pour faire simple ... Après, il faut prendre en compte la vitesse du vent, car il y a bien une différence entre la température réel et la température ressentie. 

 

... Comme d'habitude la balade commence de bonheurs ... Pas trop tôt, non plus ! ... 6h, c'est parti pour une belle journée sur le GR 32 ...     

 01

 

... Un regard en direction du sud  pour admirer les couleurs matinale qui illuminent la Roche de la Muzelle (3465m) ... Pour l’instant  les sentiers sont magnifiques et bien marqués.  

 

02

 

Itinéraire depuis Grenoble (environ 75 km) : Prendre la direction de Vizille > Route de Briançon  > Au barrage du lac de Chambon prendre à gauche > Direction Besse en Oisans > Dépasser Mizoën > Clavans le bas > Clavans le haut > Continuer sur cette  route qui mène au col  de Sarenne > Après plusieurs lacets, stationner au lieu dit "le Perron" (Alt.1617m) ... Le départ de la randonnée.   

 

Durée de la randonnée : 6 h 55 AR ... (Montée, 4h)

Dénivelé : 950 m

Distance AR : 13 km 400 

 

hh

   

Voici  deux  magnifiques  cascades, elles se rejoignent pour gonfler  le torrent du Ferrand ... Une belle entrée en matière ... Il faut  traverser   le  pont dans cet agréable vacarme   pour attaquer la généreuse  montée à droite du torrent ... Sur un sentier friable  en schiste, elle nous  propulse  150 mètres plus haut ... Le  décors est planté pourvu que cela dure ! 

 

03

   

Puis on traverse à nouveau le Ferrand sur cette passerelle en béton,  les  Gentianes  jaunes ou   Grandes gentianes  sont  très représentées  sur  cette partie là du parcours.

 

... Elle  peut vivre 50 ans, mais elle met quand même 10 ans pour fleurir la première fois.

... C’est surtout ces racines qui sont   utilisées dans la confection des apéritifs,  par exemple pour la Suze, la Salers, l'Avèze, le  Picon, sans oublier les liqueurs du même nom que la fleur.  

 04-1

 

Vive  les grands espaces ! ... Nous sommes au cœur de  grands Alpages, happé  par le bruit de l’eau.

 

05

   

On traverse quelques combes avant d’apercevoir la cabane de la Bruyère (Alt. 1980m)

 

06

   

... Une cabane privée  de bergers ...  Le lieu que l'on  choisira  pour grignoter une friandise et prendre le temps d'observer.   

 

07

 

... Avant de repartir sur ce bon sentier toujours à l’ombre.

 

08

 

Depuis le départ nous suivrons le torrent parfois même de près et,  avec Malika  on ne peut s’empêcher d’inventorier   les plus beaux  postes à  truites ... Mais nous sommes  poussés par l’envie  d'avancer pour allez découvrir  l’univers du Quirlies.   

 

009.jpg

       

 Dame marmotte est présente,  quand on ne la voit pas,  on l’enttend, sont cris aigus résonne dans toute la vallée. 

 

10

 

Vue  sur les alpages du  fond du vallon, ils  se découvrent alors  sous les  rayons du soleil. 

 

11

 

... Un colchique des Alpes, c’est une plante rare qu'on rencontre çà et là  à cette époque de l'année dans certaine prairie Alpines.    

 

12

 

 (Altitude 2025 m) nous voilà devant les ruines du chalet des Quirlies ... Elles bordent l’enclot à moutons.  

 

13

 

 ... Un sainfoin montagnard, autrefois il était cultivé pour servir  de fourrage aux animaux.

  24

 

Dans la pairie, il y a bien d'autres  découvertes tout aussi surprenante ... Comme cette  carcasse de mouton ... 

 

14

 

Ces grands rapaces qui tournent  dans le ciel  en sont-ils responsables ?

 

16

   

Comme l'indique la pancarte, il ne nous reste plus que 2 km 200 à gravir ... et vue le temps qu'il faut pour les faire  on peut s'avancer et  dire que les choses sérieuses commences ... et cette fois-ci sous la chaleur du soleil ! 

 

... Nota : les indications sur les pancartes sont toujours à titre indicatif et calculés pour des randonneurs moyens ... ce que nous sommes ... Laissons nous le temps d'observer la nature.

... Autrement autant faire des montées d'escaliers à toutes vitesse avec un chronomètre en main. 

 15 

... Le sentier se redresse fortement, on cherche notre deuxième souffle ... 

  

079

 

... Puis la végétation devient plus clairsemée, le manque d'oxygène se fait ressentir, il faut ralentir pour gérer au mieux la partie finale.  

 

Enfin le moment fut venu ... Nous voici arrivé face au lac et au  glacier des Quirlies, non sans efforts ... Quel dépaysement ! ... C’est magique ! ... Ces eaux sont d’un  aspect vert laiteux. 

 

Altitude : 2566 m

Superficie : 8 ha 

Profondeur : 22m 

 

16-1

 

... J’observe les alentours pour trouver une place et  pour sortir le matériel de pêche version "light".

On péchera là ... tout simplement devant nous ... la vue y est plutôt sympa de plus les bords du lac sont  accueillant avec ces plages sablonneuses ...  Mais dieu que le vent souffle ! 

 

... A gauche le Pic Bayle 3466m et à droite, plus célèbre, le Pic de l'Étendard 3564m.  

  ff

 

... Je mets une polaire et c’est plutôt insuffisant ... Il fait  15°c ... Dire qu'à Grenoble il fait aujourd'hui 35°c ... Alors, âpres 20 minutes de pêche, je décide d’aller faire un tour, histoire de ce réchauffer et prendre un peu de recule par rapport au lac ... Et aussi dans le but d'aller explorer  tout cet univers inconnu. 

 

17

 

 ... Elle, elle se sent a son aise sur ce sole pauvre en humus ...  Elle aime les soles rocailleux, il s'agit de la Doronic à grandes fleurs. 

 

18

   

Comme à mon habitude j’observe Malika depuis là d’où  je suis ... Il y a énormément de rapaces qui planent  majestueusement dans le ciel, c’est de la folie ... Et  tous comme moi, Malika les mitraillera avec son A.P.N. 

  19

   

... Ce sont des vautours fauves, on en comptera plus de 45 à tourner dans le ciel en simultané ... Ce grand charognard  à un poids moyen  de 8 kilos, avec  une envergure qui peut aller jusqu’à de 2 mètres 65.

 

20

   

Depuis le déversoir du lac, vue sur les trois pointes  emblématiques de la Maurienne ... Les   Aiguilles d'Arves (3514m).  

 

21

 

Puis viendra le moment du départ

 

Côté pêche :

 

Nous n’avons pas vue l’ombre d’une arête de poisson, faut dire que l’on n’y croyait pas beaucoup non plus ... Je ne pense pas que  ce lac de haute altitude soit habité ... Ces eaux alimenté par le glacier sont vraiment très très froide ... j’ai testé !

La végétation y est assez peu présente ... Pourtant, il y a quelques insectes ... Mais sans la main de l’homme les poissons eux ne peuvent pas venir coloniser ces lieux, faut-il encore que cet endroit soit viable pour eux.

 

... Pour ce qui est de nous, nous  avons promené les cannes et sincèrement la pêche était un bon prétexte pour allez découvrir cette beauté  pure et inhabituel.

 

22

  

 On  redescend le  sentier pentu, car le temps est en train de changer et le chemin et encore long. 

 

23

   

Vue sur le vallon du Ferrand et son  torrent qu'il faut suivre de nouveau, mais cette fois-ci pour le retour ... Dans l'ombre, l'échine de Praouat ... au second plan les sommets blancs de la Meije (3982m)

 3982 m)

25

 

Sur des sentiers fleuries par dame nature, on traverse le pont en bois à hauteur des ruines du chalet des Quirlies ... Nous sommes de retour sur de la montagne à vache. 

 

25-1

 

...  Et revoici ce joli  petit papillon  bleu ...  Il  mesure  12 mm.
La femelle est plus terne (à droite) alors que le mâle à des  couleurs irisé  bleu métallique.  On les rencontre  en bordure des chemins, souvent proche des ruisseaux.

...  Glaucopsyche lygdamus  s'appel  le bleu argenté ... tout simplement.

  26

 

... C’est la traversé du Bruant, il a gonflé  part rapport à ce matin.

 

28-2.jpg        

Dans des parties plus  arides on rencontrera cette fleur très odorante à l’odeur  de musc ... L'Achillée naine.

 

 32

 

...  Nous voilà de nouveau aux cascades du Ferrand ... encore plus impressionnante, avec plus d'eau, on profite de ce brumisateur géant.

 ... Marie Pierre nous accompagne sur le chemin du retour, cette sympathique Toulousaine en profite depuis quelques jours pour découvrir nos Alpes ... C'est du plaisir, la passion n'a pas de frontière.

 

30

 

... Des Epilobes de Fleischer  appelées aussi Epilobes des moraines.

 

29

 

Plus que quelques hectomètres sous un ciel chargé.

 ...  Il en est resté là  ... Merci !

 33

 

Nous choisirons de prolonger cette rencontre non loin de là ... Au coeur de ce joli petit village montagnard de Besse-en-Oisans ... tout en pierre avec des ruelles étroites et très fleuries ... Il est situé à   7 km au-dessus du barrage du Chambon ... Et comptait 130 habitants à l'aube de l'an 2000.

 

... Avec Marie Pierre, on parlera aussi très longuement des Pyrénées, une destination qu'elle connait bien et qui nous fait aussi très envie.

 34-copie-1

  

Revenons sur l’origine de ce lac : il a vu  le jour au début du siècle dernier et ceci suite au recul du Glacier des Quirlies  ... Il est directement alimenté par les torrents sous glaciaires en plus de la fonte des glaces  qui augmentent le niveau du lac  ...  Malgré que ce lac reste tard sous la glace, la fonte du glacier c’est accéléré  à partir de 1947 ; en 1974 le lac a atteint 9.5 hectares, puis a diminué ... Actuellement, le niveau du lac reste assez stable.  

 

En conclusion : ... Ces vautours fauves étaient vraiment l'attraction bonus de cette belle journée ... Super ravi aussi d'avoir découvert cette grande balade sur de bons sentiers aux milieux des alpages ... et franchement il n'y avait pas de raison de s'en faire une montagne ... Il faut juste  prévoir  un peu de temps pour aller tutoyer les sommets.

Commenter cet article

MégaDave 26/06/2013 22:34

Je viens de lire le récit de cette randonnée, que j'ai déjà faite deux fois. C'était en 1997. À cette époque, le front glaciaire tombait dans le lac...!!! Et il faisait environ 10m de haut ! C'est effrayant de voir à quel point ce glacier a reculé ! Comme à peu près tous d'ailleurs, malheureusement...

Je garde quand-même un très fort souvenir de ce joli lac.

Ciao,

David

vicking38 25/08/2011 20:49


Salut Fab,

Le plus dur c'est dans choisir quelque une pour les mettre en ligne

Pour l'été ... c'est bizarre cette année ... beaucoup, de pluie surtout pendant longtemps et après chaleur caniculaire.

... Pour le reste il faut s'en accommoder, c'est pour cela qu'en ce moment je recherche la fraicheur des cimes dé que possible

On te dit @+

On t'embrasse, R & M


Fab 25/08/2011 19:38


Salut René et Malika !

Chouette photo, celle de malika te photographiant (la 19eme si je n'me trompe) est grandiose !
Jolie balade, je sais pas si je vais pas y allé avec les potes tiens !

J'espère que vous passez un bon été !

@bientôt


VICKING38 23/08/2011 08:32


Salut Phil ...

Même pas un poisson ! ... Tu l'as dit !!! ... Mais, que de vautours
J'ai vite capitulé et laissé les cannes pour essayer de me rapprocher de ces grands rapaces ... C'était plutôt essoufflant à cette altitude !!!

... Je crois que toi aussi, si tu avais été là, tu aurais fait la même chose devant ce spectacle beaucoup moins courant ... Car, côté pêche : la distraction était bien ailleurs.
@+ René


phil3665 22/08/2011 17:06


Salut à vous 2,

Pas un seul poisson à deux !!! Vous devenez faiblards. Et en plus il n'y avait que 2500 m d'altitude !!!
Bravo pour votre belle balade qui me fait rêver quand je lis le CR de René.

A bientôt

Phil


VICKING38 10/08/2011 20:55


Salut cher Calou63,


J’ai un waterproof antichoc ça’m’va bien pour la baroude et pour la pèche aussi... en plus c’est compact et pas lourd …. Après dans des cas comme ça, j’ suis limité … mais bon rien n’est jamais
parfait !

@+ et bonne semaine à toi aussi


Calou63 10/08/2011 08:59


Hello René,

ah oui la photo c'est pas facile, après tout tu as raison on garde un souvenir fort mais qui sait, le père noël passera peut être l'année prochaine !!

On en reparle, bonne semaine René !!


VICKING38 10/08/2011 08:08


Salut Calou,

... Merci pour tes encouragements ... on se fait plaisir aussi !

On en a pris pas mal en photos ... mais souvent de trop loin ... que de déchets ! ... pas facile à de cadrer ces grands oiseaux quand ils étaient plus prêts ... j'aurais aimé faire mieux.

Un appareil avec un bon zoom aurait été un bon allié ... Il me reste les bons souvenirs visuel.

@+ René


Calou63 09/08/2011 22:00


Bravo pour ce très beau reportage !! Ah le vautour, ça doit être impressionnant d'en voir en vrai, ça doit donner envie de se poster longtemps pour prendre plein de photos !! J'apprends des choses
avec les plantes, si je connais la gentiane, on en a plein chez nous en Auvergne !! Continuez comme ça c'est super !!


VICKING38 09/08/2011 20:53


Salut NK69,

Ce lever tôt, c'est profiter un max de la nature avec la possibilité de surprendre tout ce qui la compose ... De plus, il fait moins chaud et dans ce cas les exercices physiques sont beaucoup moins
pénibles à la fraiche.

... Pour le reste, je connaissais la possible rencontre avec ce grand rapace sur cette partie de l'Oisans ... je t'avoue que je ne l'avais jamais vue en vrai ... ni même ailleurs ... et là, j'ai
été servie ... je n'avais qu'une envie c'est d'essayer de réduire la distance entre les vautours et moi ... j'ai vécu un moment magique et inoubliable.

@+ René


nokill69.over-blog.com 09/08/2011 18:58


Se lever tôt nous réserve parfois de bonnes surprises!!En tout cas, il y a à bloc de vautours! Dur, dur les mollets!! Très jolies photos!@+


VICKING38 08/08/2011 22:19


Salut Cyril,

Vue le nombre ... cela ne se serait pas vue (lol)
Je n'ai même pas pensé à regarder s'il y avait une plume qui traînait parterre .... Ralala, c'est ballot !

@+ René


BAILFLY 08/08/2011 09:27


Salut André,

Magnifique!!! La prochaine fois que vous y montez vous me redescendez un vautour. Je saurai quoi faire avec!!!

@+Cyril


compteur de visites

...... TRADUCTEUR ......

Articles récents

PHASE LUNAIRE ACTUELLE

Pour accéder à mon ancien blog, cliquez sur le logo.

Photo miniature avec lien vers vicking38

… C'est là aussi que vous trouverez tout mes liens et mes blogs amis.

Hébergé par Overblog